vendredi 15 février 2008

un peu de compassion, voyons!!!


Allez, on va continuer dans la joie et la bonne humeur. Oui, d’accord, je sais, votre valentin(e) s’est révélé être la plus grande arnaque du siècle mais que veux-tu, il faut bien foyer fonder.

Acte de généroisté : Tu apprécieras cher(e) lecteur(ice), qui se tape la honte pour avoir passé la soirée d’hier devant Desperate Housewives, la grande générosité de ton Fhamator qui omet subtilement de mentionner ta grande solitude et ton grand désespoir et qui pousse la générosité jusqu’à sous-entendre qu’hier tu étais dûment accompagné(e). Ne me remercies pas, nul besoin de sombrer dans le pathétique plus que tu ne l’es déjà.

Je disais donc, continuons dans la joie et la bonne humeur.


En début de semaine la Maman Fhamator appelle son immoral de fils pour le convoquer (manu militari) au siège social de la Fhamator Family afin de l’accompagner à des ……obsèques.


Maman Fhamator: « Allo X est mort cet après-midi»

Fhamator : « Qui ? »

Maman Fhamator: « X voyons. Tu vas pas me dire que tu ne le reconnais pas. »

Fhamator : « euh, non. »

Maman Fhamator: « tu te souviens de nos voisins à l’ancien siège social».

Fhamator : « vaguement ».

Maman Fhamator: « et bien lui, c’est le beau père de leur fille ».

Fhamator : « ok, et ??? »

Maman Fhamator : « ben demain tu ramènes ton cul, on va aller leur présenter nos condoléances. »

Fhamator : « Quoi ??? non mais c’est officiel, tu es définitivement folle ».

Oscar de la meilleure interprétation féminine


La voix de Maman Fhamator prend un timbre vaguement humain, mon portable s’embue pour transmission via les ondes des larmes maternelles, et entre les hoquets je déchiffre ce qui suit:


« Qu’est ce que j’ai bien pu faire au bon dieu pour mériter ça……des enfants pareils, c’est un crime contre mon humanité….c’est ça….continue comme ça, tu verras que je vais finir par enterrer ton père toute seule comme une moins que rien…. »

Fhamator : « Maman, t’inquiètes, le paternel nous enterrera tous »

Maman Fhamator : « mais c’est ce que vous me voulez tous….après toute une vie à essayer de vous construire un semblant de vie sociale……tu veux que lorsque ça sera mon tour (Dans très très longtemps, Dieu me préserve des maladies et des épidémies et me procure santé et prospérité, et m’évite le mauvais œil et les envieux, inchallah, Amen) je sois enterré dans l’anonymat absolu, sans personne pour me pleurer, comme une pestiférée….. »

Fhamator : « Le papa va y aller ? »

Maman Fhamator : « pourquoi tu crois que je t’appelle petit con ».

Vous le savez déjà, Fhamator est un grand sensible.

Domicile des beaux parents de la fille des ex-voisins de l’ex-siège sociale de la Fhamator Family :

J’entre dans la maison, les nouvelles s’annoncent mauvaises. Je ne peux que constater un splittage sexuel totalement étanche ce qui réduit à néant toute chance de rencontre avec des Fhamatorettes. Ma peine ne va pas être qu’apparente.

Oscar de la meilleure intérepratation masculine (Prix collectif)

En Saluant les premiers membres de la famille du défunt, votre Fhamator grâce à une éducation de la plus haute rigueur opère une métamorphose phénoménale.

Alors que dans ses oreilles résonnent toujours la musique qu’il avait dans sa voiture, il prend la gueule d’un chien battu, simule une mine d’égaré par le choc de la nouvelle, remplit ses yeux d’une sincérité larmoyante et avance tremblotant vers eux.

et là, tout le truc c’est de faire semblant de parler: Il te suffit de marmonner des phrases inintelligibles de compassion auquel tu reçois des phrases toutes aussi inintelligibles de réponse. Il est évident qu’une voix claire et haute est totalement inapproprié à la gravité du moment.

Je dédie cet oscar à la Maman Fhamator qui, très jeunes, nous a appris à distinguer sentiments réels et expression faciale. Chose qui s’est révélée d’une grande utilité auprès des différentes Fhamatorettes.

Salon d’Hommes (mais non, pas de coiffure)

Passé le premier SAS de la famille, et toujours avec ta compassion clairement et « facialement » affichée, tu prends position au niveau du Salon auprès de nombreux collègues "compassionneurs" masculins et là tu…….ben rien, Walou, Nada.

Il est utile de noter que le dit salon est réservé généralement aux personnes assez éloignés, les proches étant assignés à la tâche de compatir avec les très proches de façon très proche et de faire des apparitions ponctuelles au niveau du Salon.

Vu que les personnes présentes se demandent tout comme toi ce qu’elles foutent là, et bien les obsèques nationales se révèlent être le meilleur moyen de développement des facultés à la concentration et à la méditation (mieux que le bouddhisme).

De longues minutes s’égrènent, minutes ou votre Fhamator a remonté le temps jusqu’au Big Bang….ou la pomme (prenez ce qui vous arrange).

Oscar de la meilleure bande sonore :


Quand Soudain (je vous la fais à Hitchcock là)…..Allez je la refais.

Quand soudain, sans crier gare, un groupe de plusieurs personnes en djellabas passablement blanches fait son entrée.

A peine installés, ils commencent à hurler à grand poumons, se relayant subtilement dans une technique que leur envient tous les gospels du monde.

On devine par les bienfaits de l’éducation sociale qu’ils sont en train de réciter le Coran. On ne peut que deviner d’ailleurs parce que même si tu le connais par cœur le Coran, il est techniquement impossible à l’oreille humaine de déchiffrer leurs paroles.

Et là des questions s’imposent :

- Pourquoi ils gueulent de cette manière ?

- S’agit-il d’une technique ancestrale datant d’avant l’invention du Micro ?

- Pourquoi ne le récitent-ils pas à la manière des CD et de la TVM ?

- qu’est ce qui prouve qu’ils connaissent le Coran par cœur, et qu’ils ne sont pas juste en train de dire n’importe quoi ?

- Si c’est le cas, est ce que je pourrais faire ce métier pour palier à mon chômage ?

Encore de longues minutes s’égrènent pendant lesquels votre Fhamator arrive presque au degré ultime de la méditation : la lévitation.

Pour preuve, il profite d’un break du groupe, pour mettre la lévitation en œuvre et se met debout en demandant au compasionneur de sa gauche :

« Les toilettes c’est par où ???».

Le compassionneur surpris dans son sommeil indique vaguement sa gauche... je prends la droite en faisant semblant de chercher.

Dans ma voiture, je remets la musique à donf (comme dirait la Fhamasoeurette) et tape un texto (comme dirait la Fhamasoeurette) :

« appel urgent…dois rentrer chez moi….excuse moi auprès de la famille….et trouve quelqu’un pour te ramener à la maison…ton ex-fils ».

Maman, je t’ai déjà dit que je t’aimais.

18 commentaires:

youness a dit…

c'est ce qu'on appelle voir les chose d'un autre angle xD

youness a dit…

tu as enfin trouvé un travail pour te sortir de ce chômage si fatiguant

waaayli a dit…

Toutes mes condoléances Fham's et félicitations pour les oscars ,non mais!!

SimoBenso a dit…

J'ai bien aimé le coté meditaychen/levitaychen ce genre d'événements nous permet toujours de penser vaguement a des trucs qu'on ne fais pas chaque jour, genre à l'avenir, au fait de vieillir (même si je sais que fhamator ne vieilliras jamais) à ce que nous réserve la vie...

Les oscars ça arrive pour compenser la déception des MBA ? ^^

Anonyme a dit…

je profite de ce post funebre (comme ca je suis pas hors sujet) pour adresser mes sinceres condoléances à Mr 7didane pour son blog qui nous a quitté.
à bientot 7didane

Couscous poulette a dit…

Oscar de "l'élève ayant dépassé le maître, et de loin" : Fham's VS Reda Allali.

Splittage sexuel totalement étanche :)))))

une marocaine a dit…

Standing ovation pour la performance et les oscars qui s'en sont suivis.

Mais avant, al baraka f'rassek menejihete la belle famille des ex voisins du ex siège social Ouf j'espère que je ne me suis pas trompée!!! Aaaaaaaaah et ne me répond pas "allah ibarek fik" c'est pas la bonne réponse :)

PS : mon bonjour à la maman de Fhamator family si t'arrive à te réconcilier avec :))))

SwEeToO a dit…

j’adoooooooore ton post ! c parfait après un trauma post-V*day en solitaire (je colle parfaitement à ta description ! et pathétique en surdose)

xoxoxo

celui qui fait pomper ton adrénaline sans utiliser de morphine a dit…

tu es un vrai mskhout lwalidine

celui qui fait pomper ton adrénaline sans utiliser de morphine a dit…

pendant que j'y suis, y'a qqun qui sait pourquoi le blog a 7didane est sur guest-list only ??

SimoBenso a dit…

Hélas 7didane ne bloggue plus :(

citation : "Je m'excuse d'avance pour le dérangement occasionné.
...Ceci est l'annonce de la mort du blog 7didane.blogspot.com. Tous les billets ont été supprimé à 10h30.
...
Je m'excuse auprès de tous ceux que la familiarité de mon personnage a pu heurter, et je remercie tous les blogueurs chez qui j'ai commenté sans jamais essayer de cacher ma source.

Bonne continuation à vous tous. Merci."

SABA a dit…

@Fhamator: iwa baz!!

@CELUI QUI...adrénaline: oui, simobenso a raison, 7didane a fermé définitivement son blog :'(

soy a dit…

je crois bien que c la première fois de ma vie qu'un enterrement me fait "mourir" de rire!
bravo Fhamator!

celui qui fait pomper ton adrénaline sans utiliser de morphine a dit…

@Simo & Saba

dans ce cas on devrait faire une gnaza aussi pour le blog a 7didane. Fhamator t'inquiète, je te demanderai pas de m'y emmener :P

Jilali Boutassa a dit…

T'as raison, Fhamator, restons dans la joie et la bonne humeur

--dans un autre registre : Jilali a découvert sur youtube une chanson de Hoba Hoba Spirit titrée Fhamator (y a-t-il un lien avec notre Fhamator blogo-national?)

Emomo a dit…

Ca me rappelle le jour où, pour consoler une ancienne collègue de classe dont son père venait de décéder, je lui conseillais d'être patiente et, ultime gaffe dont j'ai le génie, de lui rappeler la souffrance dont on endurait durant les DS (Devoirs surveillés, jargon maison de l'école de commerce où nous étions). La fille endeuillée, ainsi que d'autres qui étaient venus avec moi, en entendant le mot DS, ont délaissé l'air triste et commençaient à avoir un rire étouffé devant les yeux médusés des personnes présentes.
Comme quoi je peux être un concurrent...;)

Pour ceux qui récitent le coran (psalmodies plutôt), il y a ceux qui font comme la télé ou dans Radio Coran et il y a ceux qui le font à tue-tête. J'ai assisté récemment à un enterrement ainsi que ses rituels. Je vous laisse imaginer quand j'étais dans l'ambulance à côté de la personne décédée.

Mais bon, comme toujours, tu trouves un angle d'analyse sociale très particulier, cher Fham's. Respect !

reda_ea a dit…

wa pshakh

Asmae a dit…

salam!
quel plaisir de découvrir les blogs marocains( j'ai enfin découvert Mablogoma par pur hasard!)
je suis une nouvelle de la blogosphére marocaine! mais déjà quel enchantement!
ton blog est MAGNIFIQUE!
j'aimerai aussi vivre sur "fhamatotland" MDR
Bravo!
je reviendrai souvent vous lire!
un vrai plaisir!