mercredi 20 février 2008

Dans la vallée de la blogoma marocaine


Un vent amer souffle sur la plaine de la blogoma marocaine

Je jette un dernier regard sur mon rss et mon nom de domaine.

Fouad, le fils de Goulmima ils sont venus chercher.

Les druides ont décidé de mener le combat dans la vallée.


Pour lui éviter le sort de nos ancêtres, des gauchos, guerriers, certes,

Après de grandes batailles ont été torturé en traîtres.

C'est l'heure maintenant de défendre notre ère

contre une flopée de fonctionnaires emplis d’arbitraire.


Toute la tribu s'est réunie autour de l’annuaire

pour invoquer les puissants d’éviter le pire de faire.

Après cette prière envers mes frères et pères, de ne faire de l’excès de zèle,

les chefs ont lancé à tous un appel,

Pour la justice, pour pas qu'il y ait de faille,

Pour rester grands et fiers tout au long de cette bataille.

Car c'est la première fois pour moi que je pars au combat

Et j'espère être digne de la tribu de la blogoma.


Dans la vallée (oh oh) de la blogoma (la li la la).
Dans la vallée (oh oh), ils ont dû entendre les échos
Dans la vallée (oh oh) de la blogoma (la li la la).
Dans la vallée (oh oh), des chants pour qu’il n’y ait plus de bourreaux.


Inspiré de "la tribu de dana"


Les procès iniques ne sont pas se qui manque au Maroc. L’histoire de Fouad Mourtada n’est ni la plus grave, ni la plus criante. Mais plus que n’importe quelle injustice, la blogoma se sent plus concernée par celle-ci.

D’abord parce qu’elle ne résulte pas d’un engagement politique ou journalistique (exactement comme l’écrasante majorité de la blogoma), ensuite parce qu’elle s’attaque au domaine d'expression de la blogoma : L’Internet.


Outre le drame humain du jeune Fouad, la Blogoma, devant ce grave précédent, s’est senti en danger. La futilité de ce qui lui est reproché indique que personne n’est à l’abri : du blogueur qui traite de politique jusqu’au blog personnel qui parle de frasques sexuelles.


Cette affaire si elle ne met pas la blogoma à terre, risque tout au moins de l’affecter durablement.

Dès les premières semaines, nombreux sont ceux qui se sont retrouvés démotivés, dépités, enfermés….TRAHIS.

Les plus grands blogueurs de ce pays n’y échappent pas, voir même par l’audience qu’ils ont, sont les premiers concernés :


Ibn Kafka ne sait plus si ça rime à quelque chose de traiter de la loi de ce pays vu comment elle est bafouée.

Larbi consacre exclusivement son blog à la cause de Fouad.

Motic a décidé de fermer le sien.

Casawaves a créé toute une catégorie Fouad Mourtada, et traite lui aussi quasi-exclusivement de cette affaire.


Et Citoyen Hmida, dans un rôle ingrat, essaie tant bien que mal de faire décrisper l’ambiance générale pour relancer cette blogoma qui lui est chère.

La blogoma s’en remettera t-elle? Je ne saurais dire, les prochains jours et semaines nous l’indiqueront.

Ce qui est sûr c’est qu’entre-temps, le temps que cette blogoma trouve des réponses à ses questionnements, doutes, hésitations, craintes….Le temps qu’elle se redécouvre une motivation, voir qu’on l’a rassure (inchallah)….pendant tout ce temps, Fouad est toujours en prison.

13 commentaires:

SimoBenso a dit…

Preum's !!
Dans la vallée tout le monde est solildaire !

Emomo a dit…

Pour la reprise de la trubu de Dana, je vous en filicite. Reste plus qu'à devenir slameur.
Bon, c'est à cette période où la blogoma doit montrer comme elle est forte, bien que certains ont préféré d'arrêter pour plusieurs raisons. C'est sûr et certains : comme les blogs meurent, d'autres naissent.

Mounir a dit…

Excellent tour d'horizon Fhamator. Je rajour qu'on a constaté un grand courage des blogueurs à défendre un jeune en difficulté, mais aussi ça aurait des séquelles avec ce précédent, et l'on serait à la garde, ... malheureusement, on commence à le constater...

hmida a dit…

Défendre un facebookeur pour une idiotie lamentable, ce n'est mon genre!

Défendre un jeune homme torturé est un autre combat!

Mélanger facebook et blog, ce n'est pas mon genre!

Mélanger le pays,la nation et certains zélateurs serviles n'est pas non plus mon genre!

Hurler au loup quand le loup n'est pas là, je trouve que cela ne sert à rien!

Hurler avec les loups, pour faire dans la mode du temps, ce n'est pas non plus mon genre!

Que nous réserve cette affaire? Je n'en sais rien!

Le Maroc a connu pire et il a continué à avancer!

P.S. : ne t'arrête surtout pas de bloguer STP!

Ibn Kafka a dit…

hmida: Si l'idiotie lamentable devait mener en prison, le Maroc - et pas seulement l'AMDH, Le Journal et le PJD - serait singulièrement dépeuplé...

"Hurler au loup quand le loup n'est pas là": j'imagine que tu fais ici allusion à la politique intérieure islandaise ou slovène. Tu es peut-être au courant de l'imprisonnement de dix prisonniers d'opinion depuis mai 2007, dont un septuagnaire, et de la mort en prison de Nasser Ahmed, paralytique de 95 ans, condamné à trois ans de prison ferme en septembre pour "atteinte aux sacralités" lors d'une altercation avec un chauffeur de bus.

Et tu parles de hurler avec les loups! Nasser Ahmed, un loup?

Naim a dit…

Désolé Fhamator, mais je vais devoir copier un commentaire que je viens de poster ailleurs. Cela concerne le même thème. La grève de la Blogoma était déclenchée pour diverses raisons mais qui tournent autour de la liberté de s’exprimer. Presque tous les blogueurs sont d’accord sur le fait que Fouad a commis une bêtise, petite ou grande. Mais de là à l’emprisonner (dès le début de la procédure), voire le torturer, tout le monde a dit STOP. C’est aussi simple que ça.
Sur le fait que des blogs ferment à cause de cela, libres à eux mais je peux estimer comme beaucoup d'autres qu’il s’agit de paranoïa anticipée.

Après “le vent de panique” qui a soufflé sur la Blogoma, on aimerait bien qu’un vent de détente et d’optimisme souffle maintenant. Non?

hmida a dit…

@ ibn kafka

nous ne sommes jamais d'accord sur rien, je te l'accorde mais ne me fais pas dire ce que je dis pas! Restons clean!

Je n'ai jamais dit ni pensé que Nasser Ahmed était un loup!

Mais que des loups hurlent sur la blogmama et ailleurs, reconnais-le! Même si tu peux apprécier ce genre de musique!

Ibn Kafka a dit…

hmida: je te fais dire ce que tu dis, à savoir "Hurler au loup quand le loup n'est pas là, je trouve que cela ne sert à rien!". Dans le contexte de l'affaire Fouad, et celui plus large des prisonniers d'opinion, cela signifie en clair quoi au juste?

asmae a dit…

les JT de la 1ère et 2éme chaîne relatent en continue l'info de l'arrestation d'un groupe de terroristes et défilent les images des armes mais ce qui me terrorise moi c'est de savoir que FOUAD est emprisonné pour un crime qu'il n'a pas commis.
Que cette mascarade cesse et que FOUAD revient à sa famille et ses amis et que nous reprenons espoir en notre pays et notre justice.

Fhamator a dit…

@Tous : je n'ai pas sous entendu que je m'arrêtais de bloguer.
Mon post essayait juste de décrire le malaise réel de cette blogoma des suites de cette affaire.
Malaise qui, me concernant, rend pénible la reprise de la grosse connerie qu'est ce blog. Reprise comme si rien n'était, comme si j'avais le sentiment du devoir accompli.
C'est cette difficulté dont je parle et dont je n'ai aucune idée de la durée

7didane Le Spectre a dit…

Une prophétie circule sur la Blogoma. Sauvez la pom-pom girl et vous sauverez le Monde.

7didane Le Spectre a dit…

Comme c'est mignon. Vous êtes tristes parce que je suis mort.

Merci.

soy a dit…

@7hdidane : donc l'honnorable spectre squatte chez Fhamator?