lundi 18 février 2008

Madame la justice marocaine

Madame la justice marocaine, Permettez moi tout d’abord de vous adressez ces paroles, même si votre surdité est légendaire.

Madame la justice marocaine, Depuis le début de cette triste histoire, je me suis refusé d’y croire et je vous ai cru. Depuis l’arrestation de Fouad Mourtada, je me suis convaincu que c’était une crapule et j’attendais le détail de ses pratiques que vous nous avez publiquement annoncés.

Madame la justice marocaine, bien que j’aies beaucoup de raisons de mettre en doute votre parole, il m’était difficile de croire que vous puissiez arrêter quelqu’un pour la simple création d’un profil par définition virtuel, aussi princier soit-il. je ne pensais que vous en étiez capable. Je me suis trompé, j’ai mis en doute l’illimité de vos possibilités, je le regrette.

Madame la justice marocaine, pour mon propre confort, j’ai bafoué mes principes et mes convictions. Au diable la présomption d’innocence, j’ai préféré déclarer Fouad coupable jusqu’à preuve du contraire plutôt que de croire que dans le pays qui est le mien, vous pouviez envoyer en prison pour une futilité pareille. Je me suis trompé, j’ai oublié l’étendue de votre arbitraire, je le regrette.

Un profil sur FaceBook, une première mondiale, nous sommes et resterons un peuple précurseur et persecuteur.

Faux-Profil insultant ? Tout porte à croire que non.

Faux-Profil utilisé pour des fins bassement matérielles ? apparemment non.

Faux-profil ayant induit en erreur quelqu’un ? négatif encore une fois.

Madame la justice marocaine, après ne pas avoir trouvé de crapuleux, je me suis rabbatu sur la réprimande maternelle. Une petite leçon pour Fouad afin pour qu’il comprenne qu’on ne se joue pas de certaines choses, une petite claque en somme. Encore une fois, je me suis trompé, encore une fois j’ai douté de votre aveugle sévérité, encore une fois je le regrette.

Ce vendredi vous avez déclaré Fouad comme dangereux criminel en lui refusant la liberté provisoire. Il restera une nouvelle semaine en prison, à Oukacha, auprès de ses amis criminels constitués de voleurs, des violeurs, de tueurs et autres dealers de drogue.

Madame la justice marocaine, pourtant vos largesses et votre magnanimité auprès des truands en tout genre sont universellement reconnus,.

Mais ce n’est pas de votre faute madame la justice marocaine. C’est la sienne à lui, à Fouad. C’est lui qui a eu la stupide idée d’être né là ou il ne faut pas. C’est lui qui n’a pas fait l’effort de connaître les personnes qu’il faut. Ce n’est pas de votre Faute madame, c’est son crime à lui que d’être mal né dans un pays de nantis, De ne pas être « quelqu’un » et pour vous madame la justice marocaine ça ne pardonne pas.

Dans le cas contraire, je vous connais, vous l’auriez appelé, sermonné un peu, lui auriez intimez l’ordre de supprimer ce profil, et on ne s’en serait même pas aperçu, on n’en serait pas là. Mais vous n’aviez pas son numéro de téléphone madame la justice marocaine, vous voyez bien que tout est de sa faute. .

Est-ce la seule explication ?

Dans votre grande intelligence, l’arrestation de Fouad Mourtada et sa désormais probable condamnation n’est qu’un leurre. Ce n’est pas son acte qui est réprimé, c’est à nous internautes marocains, blogueurs marocains, créateurs de Forums, par le malheureux truchement de Fouad, que vous vous adressez.

Par votre geste Madame la Justice marocaine, vous nous rappelez à l’ordre, certains ayant eu la bêtise de croire que l’on était en démocratie.

Madame la justice marocaine, nous vous avons entendu. Mais ce n’était pas la peine, il n’y avait nul besoin de vous inquiéter. Nous ne sommes pas dupes, nous connaissons parfaitement nos limites. Vous nous les avez inculqués pendant tellement d’années que nous ne pouvons les oublier.

Le message était inutile, madame la justice marocaine, nous tenons trop à notre petite existence pour vous chercher des noises. Vous nous avez appris à être lâches et nous le resterons. Nous ne faisons que dans le mou et nous ne tapons que sur le faible.

Nous vous rendons même service madame la justice marocaine, nous créons à l’international cette fausse impression de liberté d’expression et de démocratie en transition. Par votre excès de zèle, madame la justice marocaine, vous venez de ruiner nos efforts.

RELACHER Fouad Mourtada, madame la justice marocaine, vous n’avez absolument rien à craindre de lui, de nous, du marocain….

A défaut, Madame la justice marocaine, et dans le futur ne vous étonnez plus lorsque d’autres jeunes en arriveront à vous bafouer, en arriveront à chercher brutalement et rapidement une justice divine. Parce qu’apparemment, madame la justice marocaine, dans ce pays qui est le mien, dans le plus beau pays du monde, c’est la seule qui soit vraiment digne de confiance.

17 commentaires:

Laurent Bervas a dit…

clap clap clap clap ...

Un très grand grand moment. Une anthologie d'humour noir à la marocaine.

clap clap clap clap ...

7didane la7rami a dit…

Je n'ai pas envie de rire.

La sanction est trop lourde pour qu'une personne ordinaire puisse la supporter.

Je suis de tout cœur avec Fouad Mourtada.

Merci pour la plaidoirie.

sarah ben a dit…

Magnifique, Fhamator! magnifiquement dit, magnifiquement et (malheureusement) vrai tout ce que tu dis... c'est tellement déprimant de revoir ça, de voir ça au grand jour, désormais on n'a même plus honte de notre connerie! je ne sais mêm plus quoi penser et j'ai mal pour notre pays qui flingue après avoir laissé croire que peut-être, on pouvait... et qui surtout est le premier à "s'attaquer" à Facebook et le dernier à prendre à bras-le-corps les problèmes et les chantiers autrement plus importants...
Sarah, Bisounours en galère en ce moment, parce que trouver du positif, là, j'avoue...
en tout cas, merci Fhamator de le dire aussi bien...

Ouafa a dit…

Très belle plaidoirie mais hélas très triste affaire!!
Je suis de tt coeur avec Fouad, qui même s'il bénéficie d'un non lieu et d'une relaxe, le mal est fait. Rien mais alors rien au monde ne saura colmater la brêche qu'on vient de creuser dans sa chair et ds son âme
Quel gâchis

youness a dit…

il aurai du penser avant d'agir même si

SABA a dit…

@Fham's encore plus brillant que d'habitude...

Pauvre Fouad...

une marocaine a dit…

"RELACHER Fouad Mourtada, madame la justice marocaine, vous n’avez absolument rien à craindre de lui, de nous, du marocain….

A défaut, Madame la justice marocaine, et dans le futur ne vous étonnez plus lorsque d’autres jeunes en arriveront à vous bafouer, en arriveront à chercher brutalement et rapidement une justice divine. Parce qu’apparemment, madame la justice marocaine, dans ce pays qui est le mien, dans le plus beau pays du monde, c’est la seule qui soit vraiment digne de confiance."

Jilali a dit…

J'espère que Mme. la justice marocaine lirera cet appel si brillant et tirera les leçons pour l'avenir.

-- Jilali veut attirer l'attention de Madame sur ce paragraphe : " (...) et dans le futur ne vous étonnez plus lorsque d’autres jeunes en arriveront à vous bafouer, en arriveront à chercher brutalement et rapidement une justice divine."

ps. Bravo Fhamator

Desperado a dit…

Merci Fham's! Merci d'avoir écrit ce post. Merci d'avoir souligné ce coup d'enclume qui fait éclater cette bulle démocratique dans laquelle on se figurait d'être...

hmida a dit…

De certains procès, l'histoire ne retient parfois que les plaidoiries! Dans cette histoire de Fouad, il restera deux choses : la douleur de ce jeune homme et ce que tu viens d'écrire! BRAVO CHEF ! bravo §

Anonyme a dit…

FHAM'S ton problème de chomage est résolu. Sois tu t'attaque à une fac de droit, soit tu crées un journal, un VRAI! merci mille fois pour tes mots si vrais.

afoulous a dit…

Je regrette.

Youness a dit…

Dame justice serait elle une pervers sexuelle qui viole, une sadomasochiste ?

Même l’analyse psychanalytique de Dame “IER “ qui a mis en évidence ses refoulements ne l’a pas guérie de sa névrose.

A défaut de pouvoir l’interner, il faudrait peut être commencer par la divorcer de Monsieur Gouvernement.

Un divorce à célébrer. A vos verres ! Santé

asmae a dit…

Bravo!
èspérons que Fouad soit relaché, et que justice soit faite!
chapeau!

Emomo a dit…

Fham's, Jacques Verges risque de devenir jaloux :p
Excellente plaidoirie et j'y adhère. Gageons que Madame Justice fera une dérogation à ses habitudes.

blusydays a dit…

Bravo, c'est magnifique j'en ai eu la chair de poule.

Fouad Mourtada devrait la lire vendredi prochain.

yacariette a dit…

chapeau! je ne peux pas dire plus que ce qui a été dit par tes autres commentateurs!
très très vrai et tout aussi touchant!
BRAVO!