jeudi 31 janvier 2008

Wa Abbas Waya Abbas.....


Dans ce jour béni du seigneur (on est jeudi et alors?), votre Fhamator ne va pas vous infliger une de ses multiples niaiseries. Place au talent, Place à l’humour vrai, Place à Abibis notre vénérable premier ministre (je vous avais déjà dit que ça allait être drôle).

Au réveil, je suis scotché par la première grande sortie médiatique du premier de nos ministres, je vous en livre quelques extraits en vous jurant sur tout ce que j’ai de plus cher qu’il ne s’agit pas d’une caricature ou de blagues!!!! je retranscris fidélement les choses (en rouge italique) et mes sources s’appellent L’économiste et Aujourd’hui le Maroc.

Les Diamants de Abibis (les perles ne sont pas aussi marrantes) : 
 
1- Ainsi au sujet du Communiqué du cabinet royal ordonnant clairement l’annulation du décret du premier ministre (donc de Abibis lui-même) transférant la tutelle de la primature vers le ministère de l’Habitat des agences de développement, Abibis dit :

« J’approuve le communiqué royal qui a rendu justice aux agences qui opèrent dans un environnement horizontal qui implique tous les ministères. La réparation a été faite et j’ai signé un décret qui remet les choses en ordre. »

il l'aurait donc pris : «Très bien, dit-il, cela m’a soulagé.»

Et pour conclure : « je suis heureux que le cabinet ait réparé cette erreur. Je ne veux pas en dire plus. »


Dieux du ciel, notre premier ministre annonce avec un aplomb extraordinaire qu’il est heureux que quelqu’un découvre les « erreurs » que lui-même commet. Il est même soulagé qu’il y ait des garde fous contre sa propre connerie (je rappelle que c’est lui qui a signé le décrêt). Quelle abnégation, Quel sens du devoir, Qui a dit que les Fassi souffraient d’un sentiment de suffisance. Abbas est heureux, Abbas est soulagé, moi aussi.



2- Si vous avez une certaine conception de l’exercice politique voir vous êtes porteur d’une certaine idéologie, révisez vos classiques. Notre Abbas national, en grand réformateur qu’il est ne s’en tient plus aux schémas classiques. Une nouvelle conception de la politique est née :
« il n’y a pas de technocrates. Les SAP sont des hommes politiques dés qu’ils sont au gouvernement. »

Je ne sais pas pour vous, mais moi je crie au génie, même que ça me rappelle danny brillant, remplacez justes "filles" par "Poste" et ça colle parfaitement :
y a que les filles qui m’intéressent tout le reste je m’en fous,
y a que les filles qui m’intéressent tout le reste c’est du super flou.



3- On apprend aussi que notre démocrate de premier ministre est contre l’abrogation des peines privatives de libertés du nouveau-ancien code de la presse, je le cite:

« Que faire devant un journal qui sape le moral de l’armée et qui incite à la révolte ».

et là Une question s’impose : Monsieur le premier ministre, vous qui sappez le moral de toute une nation et en révoltez plus d'un, seriez vous d'accord pour un séjour en prison?
à moins que par hasard vous ne militiez pour le maintien de la peine capitale.



4- Et comme toujours avec Abibis, il dénonce le détestable complot que les médias, les politiques et le peuple manigancent contre lui

« Contrairement aux autres, je n’ai pas bénéficié de l’état de grâce comme chaque Premier ministre. Les critiques ont démarré dès ma nomination, mais cela a été stimulant. »

Monsieur le Premier ministre je suis prêt à militer pour votre état de grâce, mais de grâce ne touchez pas à l’Etat.



Ce genre de sortie (de route), provoque généralement chez moi une grande dépression, mais une fois n’est pas coutume, mon dépit a été attenué par........"Aujourd’hui le Maroc."


Probité morale d’Aujourd’hui le Maroc :
 
Dans ma sphère privée, je charge souvent le quotidien "Aujourd’hui le Maroc", les traitant de « matin du Sahara officieux », de « voix de l’empire insidieuse », de « simulacre de journalisme »…Mais cette fois je suis impressioné par l’honnêteté intellectuelle dont ils ont fait preuve surtout pour un article venant de leur directeur de publication Khalil HACHIMI IDRISSI.

Ainsi, et dans le respect de la ligne éditoriale du journal, l’article devait encenser le premier ministre et surtout charger lourdement Elyazghi (ce qui à mon sens est le premier objectif de la sortie de Abibis). Elyazghi qui a récemment osé un crime de lése-majesté en citant nominativement le Roi comme directement impliqué dans le choix des ministres USFP (première nationale).

Sauf que M. Khalil HACHIMI IDRISSI, a usé de tout son talent pour nous dévoiler le fond de sa pensée sur notre Abibis national sans avoir l’air d’y toucher.

Certainement les meilleures phrases que j’ai pu lire sur la presse marocaine, du grand art, une plume magnifique, un talent hors-pair.

je vous livre quelques extraits (véridique), j'ai toujours été sensible au deuxième degré :

Sur le parcours de Abibis : « Mine de rien. Militant de base, activiste, responsable, apparatchik, ambassadeur, ministre — y compris sans portefeuille —, secrétaire général du parti etc. »


Sur le parcours de Abibis : « Il avait même poussé la perfection — même si dans les réalités de l’amour, on calcule peu — jusqu’à épouser la fille du fondateur du parti, Allal El Fassi. »


Sur les principes de Abibis : « L’homme pétri par tant d’années d’attente et de frustrations vécues dans le silence, et la soumission aux anciens, en a revendre. »

Sur l’argumentation de Abibis : « Au sujet des nombreux technocrates qui peuplent son gouvernement, Abbas El Fassi balaie l’argument d’un revers de main. Procédé habile mais un peu dilatoire comme l’apprécierait un avocat madré. »

Sur l’affiliation politique de Abibis : « Il s’en réclame comme un «relayeur» ou un acteur de la démocratie, un fidèle parmi les fidèles de la monarchie, qui a, enfin, un vrai rôle à jouer dans la comédie du pouvoir. »

Et pour finir l'hommage ultime :

Sur le talent de Abibis : « Du grand art en politique. Du grand Abbas El Fassi qui parfois sait faire l’âne pour avoir du son. Pince-sans-rire, il la joue un peu bébête pour mieux étouffer son adversaire comme un boa constrictor qui développe sa force doucement par petites poussées à la fois glissantes et fermes . »

M. Idrissi, Respect.


23 commentaires:

7didane la7rami a dit…

Il est berkani, pas fassi. Est-ce un début d'explication ?

Je n'ai jamais cru un jour pouvoir rire d'un article de Aujourd’hui le Maroc ! Les extraits sont hilarants !

Fhamator a dit…

crois moi 7didane, j'ai écrit le post en tremblant d'émotion.
les plus grands humoristes satiriques francophones n'auraient pas fait mieux.

SABA a dit…

OOh la, doit-on ns attendre à "l'arrêt" de M.Idrissi dans les mois qui suivent? le temps que le PM comprenne l'injure qui lui est faite...?

Merci Fhamator pr la revue de presse (bon, limitée mais bon ;)) commentée ;)

Biz

waaayli a dit…

j'ai presque pitié de ce pauvre mec!
jamais un ministre n'a reçu autant de preuves "d'amour"!! :D

Marie-Aude a dit…

J'ai beau avoir relu tous les mots, j'ai pas compris le détail du 1. (le concept c'est clair)... se pourrait il que le PM écrive tellement compliqué qu'il ne se comprend pas lui-même ?

hmida a dit…

Nous sommes très méchants de nous acharner sur un homme qui s'autoflagelle..
Baraka 3lih al ham li fih, meskin!

waaayli a dit…

hmida: en tout cas il survit trés bien à l'acharnement général!!! comme quoi la survie n'est pas forcement au plus fort mais au plus endurant!

Hmed a dit…

Enormissime

Nbb a dit…

MERDE Fhamator, tu m'as volée mon idée de post de today :((((

Mounir a dit…

Brava Fhamator, je n'ai rien à ajouter, tu as tout à fait sorti le ridicule en cette posture. Il se serait mieux pour lui de ne plus faire de "soirée" médiatique.
D'ailleurs, ni Lui ni Elyazghi ( qui devient fou et incontrolable après s'être détroné ) ne possèdent d'orientation ni de crédibilité.
Et franchement, quand j'ai lu Aujourd'hui et son très officiel Directeur dire ce qu'ils ont dit de Abbas, je croix que tout le monde est d'accord sur une chose : Nous ne méritons pas ce gars comme premier ministre. La théorie de sanction aux non-votant me revient souvent avec un amer gout.
Les 100 jours finissent bien avec une farse du chef du gouvernement.
Encore une fois bravo à toi Fhamator.

lectrice assidue a dit…

« il n’y a pas de technocrates. Les SAP sont des hommes politiques dés qu’ils sont au gouvernement. »

Je n'aurais jamais cru qu'il allait oser dire ça. Abbas ou bikhir!

Mounir a dit:
je croix que tout le monde est d'accord sur une chose : Nous ne méritons pas ce gars comme premier ministre.

Je pense que son poste est mérité au contraire. Il a toujours été partisan de l'Istiqlal, il a été élu par le peuple... Son parti a été classé premier aux legislatives... Le Maroc mérite plutot de meilleurs citoyens, qui votent quand il le faut.

big-up a dit…

est ce k'on merite mieux ou bien est ce bien ce k'on merite! je me pose vraiment la question!ce type c une cata! hier en lisant l'économiste je me suis vraiment dit "7na ghadyine ghire blaylaha ila lah"! franchement ça doit cesser!difficile de trouver les mots pour décrire cette calamité! abbas à la casse!

Anonyme a dit…

Aller on arrete de se plaindre et on regarde ce reportage sur un marocain qui bosse à la nasa !

http://www.dailymotion.com/video/x48gh1_marocains-du-monde-kamal-oudrhiri-n_news

Fhamator a dit…

@SAba : Pfff, jamais contente la SAba :-)

@Waaayli: Parce qu'il le vaut bien.

@Marie-Aude : les mots de Abibis sont une reprise très fidèle du communiqué du cabinet royal contre sa propre décision (regarde le lien pour plus d'infos).

@Hmida : Mais je ne fais que reprendre un article qui est censé être élogieux. je n'attaque personne moi, je ne suis pas fou ;-).

@Hmed : Merci et bienvenue sur ce blog.

@nbb: désolé, mais un chômeur est toujours plus rapide :-). Merde toi même.

@Mounir : Merci,le plus impressionnant c'est que l'Istiqlal est bien parti pour lui attribuer un troisième mandat de secrétaire général (déprimant).

@Lectriceassidue : je suis D'accord, quand je pense qu'il fallait uniquement quelques centaines de voix pour qu'il ne soit pas élu aux législatives (et donc il n'aurait pas été premier ministre), j'ai envie de XXXXXXX les non-votants :-) ou :-(.

@Big-up : Pourvu qu'il ne casse pas le pays avant.

Fhamator a dit…

@anonyme : ou t'a vu quelqu'un se plaindre toi??? :-)

waaayli a dit…

il le vaut bien d'accord, mais est ce qu'on le vaut :s ???

Anonyme a dit…

wa yeeeh à ssi lfhamator
"wahad 3tatou hta rnatou , wahad darbatou hta zwatou et wahad jabtou tal hafa ou karkbatou".
d'ailleurs la seule différence entre le cambrioleur et le politicien est que le premier ne vole qu'une personne à la fois !!!

ps:ton blog est le plus beau recueil de conneries , on veut ++++!

Zaz a dit…

C'est hilarant et aussi sincèrement dramatique pour le Maroc d'avoir un premier ministre aussi calamiteux! c'est comme si Azzouz Beggag était premier ministre en France (quoique pour ce dernier on a du mal à mesurer le potentiel... Notre Abibis national semble avoir quant à lui l'encéphalogramme plat,ça ne fait aucun doute, sinon quelle autre explication pour ce débit vertigineux de bêtises?)
Attendons de voir ce qu'il adviendra d"Aujourd'hui le Maroc". Monsieur idrissi vient peut être de signer son dernier article, et l'escadron de la censure est peut être déjà en route...

Anonyme a dit…

Ne pas voir Fhamator gagner au Maroc Blog Awards c'est une tragédie ! :) Franchement, ça ma déçu de l'évènement.

Et puis voir les gadiris juges et partis, j'ai trouvé ça nul aussi.

En tous cas Fhamator pour tes lecteurs : YOU ARE THE BEST

SABA a dit…

@Anonyme: moi je trouve que Fham's est au dessus de toute compétition, il est Ze Fhamator Ultime!

Bizz!!

Citoyen Marocain a dit…

madehkouch 3la Si Abbas, Rebbi darou Bhal Hakda ... wida dhektou 3lih, sirebbi Ghadi Y3edebkoum

hmida a dit…

@ Fhamator

J'étais sûr que ton blog serait récompensé lors des MBA. Mais bon, ce ne fut pas le cas et cela ne veut rien dire du tout!

Tu écris bien, tu a un coup d'oeil critique mais sans amertume sur notre société et tu donnes ton avis sans complaisance!

Et qualité suprême, tu fais rire de très bon coeur la personne qui m'est très chère, qui apprécie ta prose, et je t'assure qu'elle s'y connait!

Résumons : MERCI et BRAVO!

7didane la7rami a dit…

Mais arrêtez avec votre compassion. Vous allez me le faire chialer.

Viens mon Fhamator dans mes bras, ne t'en fais pas. J'ai voté pour toi.

Hypo :
1 - tu as perdu parce que j'ai voté justement pour toi.

2 - tu as perdu parce que tu te fous de la gueule de Abbas.

A vrai dire, Abbas se fout tout seul de sa gueule. Somme toute, je ne vais plus voter pour toi.