vendredi 6 juillet 2007

Un brin de philosophie

Fhamator Ferme boutique, mets les voiles, postule pour la loterie américaine...bref il s’en va…il n’a plus rien à dire….plus rien à écrire…TOUT a été dit.

RIDEAU

Avant que vous ne sombriez dans un état de dépression pré-comatique, vu la lueur d’espoir que vous procure ce blog dans la vacuité absolue de votre supposé existence, Fhamator va vous expliquer les guenons et ablutions de cette décision.
(je vous avais prévenu, Fhamator au fil des posts, des commentaires élogieux et autres mails devient de plus en plus prétentieux et insupportable. Vous ne pouvez vous en prendre qu’à vous-même).

Ces derniers jours, Fhamator s’est adonné (dans un unique souci d’ameublement temporel motivé par un chômage durable) à des savantes lectures de certains et d’autres. Parmi, ces doctes lectures, il est tombé (de très haut) sur un philosophe français, qui entre autres joies intellectuelles, s’adonne à celle non moins intéressante du voyage.

Dans son dernier essai, cette immensité mondiale, raconte son périple africain qui l’a mené de Tanger jusqu’au Caire en passant par le CAP.

Je sais, je sais, une question vous taraude aussi : Comment peut-on se dire intellectuel, en passant plusieurs mois à faire un trajet qui prend quelques heures à bord de n’importe quel avion RAM ? Pourquoi, passer par l’Afrique du Sud alors qu’il suffit de traverser l’Algérie, la Tunisie, la Libye pour arriver au Caire ? Mystère et boule de gomme, je vous avais dit que la connerie humaine est illimitée.
Mais bon, là n’est pas mon sujet ni mon verbe et encore moins mon COD (Connerie Orientée Directement, devinez vers qui ?)

J’ai surtout apprécié son style simple et sans fioritures, accessible au Fhamator que je suis et à tout ceux qui se reconnaîtront dans ma bêtise. J’ai ressenti un grande fierté en constatant qu’une partie non négligeable de son ouvrage a été dédié à son passage au plus beau pays du monde (comment ça lequel ? attention, vous abusez là !!!).

En avançant dans ma lecture, que dire ?…il n’y a plus rien à dire…plus rien à écrire…TOUT à été dit.

Je vous passes la présentation du Maroc, sa population et sa fiche civile et militaire, notre philosophe semble fort bien connaître notre pays (au point où je me demande s’il n’est pas marocain).

Tout commence très bien avec une description que je trouve parfaitement bien écrite «Le Maroc est un pays à cheval sur deux mers, l'océan Atlantique et la Méditerranée. Au milieu, les chaînes de montagne du Rif et de l'Atlas obstruent le paysage. De cette diversité des terrains naît la grande variété des paysages marocains, qui sont parmi les plus beaux du monde ». Vous voyez, bande d’insatisfaits, que notre ministère du tourisme n’avait pas tort.

Et ce n’est pas tout, il aborde la beauté de notre patrimoine « On considère que, parmi les pays du Maghreb, le Maroc est le plus riche dans le domaine du patrimoine architectural »…(tiens ça me rappelle, que je dois terminer ma série sur les arts capitaux…)

Mais très vite, il dérape…


Ainsi il déclare que certains de nos modes de vie « n’ont pas changé depuis le Moyen Âge », et que nos maladies le sont restées aussi « il est très fortement recommandé de se faire vacciner préventivement contre la rage ».

Il s’est qualifié d’imprudent pour avoir « trop compter sur la ponctualité de l'ONCF (Office national des chemins de fer). » et même d’avoir compter sur la conduite de nos compatriotes « Les Marocains interprètent à leur manière le code de la route. Ici, tout est possible..» inutile de vous préciser qu’ « Ici » renvoie vers notre valeureux pays.

En bon économiste, il a disséqué le tissu informel de notre économie « Le Maroc est l'un des premiers producteurs mondiaux d'articles contrefaits » et Il a intelligemment constaté la notion relative de la richesse « La vie au Maroc est beaucoup moins onéreuse qu'en France », il n’a pu s’empêcher aussi de décrire les subtilités du monde des affaires « Ne donner (du bakchich) que pour un service rendu et le faire en fonction du salaire moyen officiel, qui est de 1 800 dirhams par mois. Et lorsque vous refusez, faites-le avec le sourire. »

Plus critique, il s’en est pris ouvertement à l’ONEP (Office National de l’Eau Potable) « Il vaut mieux éviter de se désaltérer avec de l'eau du robinet » et va même jusqu’à dénoncer notre tromperie et souligner nos spécificités génétiques « ne pas se fier aux Marocains qui vous assureront qu'elle est potable : la preuve, ils en boivent ! ….si leur organisme est habitué, le nôtre ne résiste pas.». le « nôtre » renvoie bien évidemment aux humains de manière générale.

Une analyse philosophique lui a permis de constater que « c’est fou ce que les paysages marocains peuvent être pollués » lui a permis d’en déceler la cause « La négligence et le manque d'informations » et même les dommages collatéraux « Les Marocains ont pris l'habitude de jeter n'importe où tout ce qui les embarrasse. Le résultat est consternant : les décharges publiques sont des dépotoirs écœurants à proximité des localités, les plages en cours de saison sont pour la plupart très sales… », et en grand penseur qu’il est, il recommande à tous les gens civilisés (excluant ipso facto, les marocains) de « donner l’exemple. »

Ce grand amoureux de la nature fustige nos campings qui « ressemblent à un terrain vague dépourvu d'ombre, parfois entouré d'un mur richement décoré de tessons de bouteilles, manquant de propreté et d'entretien. C'est parfois tout simplement insupportable » et nos pensions douteuses qui « sont en général très sales, la plomberie défaillante et les w.-c. immondes » et demandent à ses semblables de prévoir « le sac à viande pour attirer les bébêtes ailleurs que sur votre corps, les serviettes de toilettes et les boules Quies… ». Même les hôtels ne trouvent pas grâce à ses yeux « mobilier branlant, lits défoncés, draps douteux, sanitaires déficients… ».

Dans sa grande sagesse, il réussit même l’exploit de mettre à nu les Fhamators qui sommeillent en chaque marocain « vous sachant beaucoup plus riche qu'eux…certains auront à cœur de vous soutirer le maximum d'argent » mais rend hommage à la subtilité marocaine « via une pression psychologique ou des procédés de manipulation d'une très grande habileté. »

Notre bassesse a été découverte « Le Maroc est certainement le pays où circulent le plus de cartes avec de fausses recommandations » voir notre sadisme ambiant « après vous avoir vendu du kif…le vendeur peut facilement vous dénoncer à la police et empocher une commission. C'est une pratique courante... »

Mais n’allez pas croire qu’il ne nous aime pas, dans son ouvrage il faire preuve parfois d’une compassion visible « Dans beaucoup d'endroits, règnent la pauvreté, la promiscuité, la mauvaise hygiène et le manque d'eau…».

Et en bon philosophe qu’il est, il en est bien sûr arrivé aux relations sociales, en appréciant notre contact facile «une Marocaine donne son numéro pour un oui ou pour un non, quitte à le changer tous les 6 mois si elle est importunée » mais constate le poids des pressions sociales « dans la majorité des cas, votre princesse est captive : une Marocaine non mariée ne sort qu'avec l'assentiment de son père (ou éventuellement de son frère le plus âgé), et celui-ci, en général soucieux du qu'en-dira-t-on, la retient à la maison passé 20 h... ».

Je penses sincèrement qu’il a dû être traumatisé par la sort réservé au hymen de nos femmes « il y a de fortes chances que votre conquête soit vierge, car vous êtes dans un pays musulman où le futur ne badine pas avec ça ! » et se montre outragé par la mauvaise foi de certains « vous êtes tombé sur une délurée, qui n'a pas pu attendre. Oui, mais vous croyez que le patron de votre hôtel va la laisser monter comme ça dans votre chambre ? »

A cœur ouvert, il plaint le sort des hommes qui risquent cher pour leurs aventures amoureuses « En cas de dénonciation par une personne malveillante, l'homme risque l'emprisonnement, qu'il soit marocain ou étranger » et va même jusqu’à tirer la sonnette d’alarme sur le développement des MST « quoique les services officiels se montrent très discrets sur ce chapitre, le sida commence doucement à faire des ravages, notamment auprès de certains jeunes »

A la fin de sa partie réservée au Maroc, et avant qu’il ne parte s’émerveiller sous d’autres cieux, notre philosophe vénéré ne peut s’empêcher de livrer quelques conseils à ses semblables pour éviter de blesser la fine susceptibilité marocaine :
« Répondre à toutes les questions que l'on vous posera et qui, parfois, vous paraîtront indiscrètes. »
« Prolonger la pause thé en acceptant plusieurs verres, même si on n'a plus soif »
Eviter de « Refuser le thé que l'on vous offre. »
Eviter d’ « Aborder certains sujets tabous tels que la politique, la religion, le roi. »
Eviter de « Prendre pour des gays tous les jeunes hommes qui se promènent main dans la main. C'est un signe d'amitié et non d'homosexualité. »
ET BIEN SUR « N'oubliez pas de manger avec la main droite (la gauche étant réservée à la toilette). »

Pour toute Conclusion de cette première partie africaine, notre philosophe nous a livré cette phrase qui se passe de tout commentaire :

« Et souvenez-vous qu'aujourd'hui encore, la moitié des Marocains ne savent ni lire ni écrire… »


Que vous criez comme Fhamator au complot, au racisme et à l’ignorance ou que vous soyez comme d’autres (plus sensés) rigoureusement d’accord avec chaque mot de notre philosophe, en tant que marocain il est probable que comme moi, vous auriez pu dire ses mots, les écrire, mais quand ils viennent de la bouche d’autrui, on ne peut que se souvenir de ce superbe quatrain qui a bercé notre enfance :

Tape Tape des mains
Bouge Bouge les doigts
Tire Tire les cheveux
Aie ça fait mal.


…Comment ? je n’ai pas dit le nom de mon philosophe…C’est le célébrissime Mr Du Routard, Guide de son prénom.



PS1 : Ces extraits ont été pris sans le consentement de quiconque.

PS2 : Ces extraits ont été pris du site Internet, la version papier est beaucoup plus marrante (enfin je me fais comprendre).

PS3 : il va de soi que j’ai pris les extraits les moins flatteurs et qu’ils sont quelque peu hors contexte, mais croyez moi pas tant que ça.

PS4 : les extraits, bande de cons, sont les phrases entre guillemets

24 commentaires:

DA Mousse' a dit…

Wé...mais le routard c'est has been, ZE guide en ce moment c'est le lonely Planet...Le problème c'est que les français, ils parlent trop anglais les pauvres !

DA Mouss' est de mauvaise fois et il l'assume !

Larbi a dit…

TOUT à été dit et tout reste à faire.
Fhamator malgé tes fhamatts ceci t'as échappé: Beaucoup d'extraits du guide de routard sont en fait des recommandations du ministère des affaires étrangères d'un pays qui s'appelle la France.
http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs_909/pays_12191/maroc_12289/index.html
je me suis amusé à lire les fiches de plusieurs conclusions et j'en suis sorti avec la conclusion suivante: le seul pays qu'on peut visiter sans risques et sans prises de têtes c'est ... la France. Et comme on dit au bled: chkoun chkar laaroussa ...

Anonyme a dit…

Tout ce qui a été dit n'est malheureusement que trop vrai.

Mme A.

Fhamator a dit…

@da mousse ==> Fhamator assume parfaitement sans statut de has bing ainsi que (tu l’auras remarqué) sa non-anglophonie. C’est limite s’il peut être considéré comme francophone et encore moins comme arabophone.
@Larbi ==> j’ai vu le site, c’est dans la même veine, mais plus complaisant et moins direct (diplomatie oblige). Le problème pour moi n’est pas tant la partialité française, que le fait que je ne peux pas décemment prétendre que les affirmations du routard sont fausses (à part quelques vieux clichés culturels).

@Mme A : Maman, qu’est ce que tu faisais encore réveillée à pareille heure ? Est ce qu’avec papa vous .......Toujours ?

une marocaine a dit…

Pour commencer et histoire de dissiper tout malentendu et t'éviter de te la raconter ! Ce billet est nul et celui qui l'a écrit est ........... TROP FORT !!!! :))))))))))))))))))))

Comment dire à part que le Maroc est tout ca à la fois : les beaux riyads et les décharges publiques aussi !!!!

;) :)))))))))))))

Fhamator a dit…

@marocaine ==> tu n'arrange pas les choses...eh, au fait, bonnes vacances.

7didane a dit…

Je l'ai comme un con dans ma voiture.

Il est bien pour quelqu'un qui n'a jamais visité une ville.

Mais...

J'étais profondément choqué, et je le suis rarement, par une phrase lu sur une terrasse de Asilal.

Elle affirmait que la France a quitté le Maroc juste parce que c'est moins onéreux de l'occuper économiquement en imposant le Français comme moyen de promotion sociale.

Je préfére que la douane laisse passé les cartes Michelin avec le Sahara, au lieu de ce torchon

Mehdikan a dit…

Pas mal a sii lefhamate, le routard en espagnole traite le maroc assez bien en tout cas mieux que le français, ça reste de la pur politique, notre beaux ministère malheureusement ne fait pas de pression pour améliorer l'image du maroc touristique dans le monde, pas de campagne publicitaire, pas de promo dans les support de com en europe rien de rien, ce qui n'aide forcément pas a enlever ces clichés de 10 centimes...bref, le maroc khayebbb w biiiiiiikhiiiiiiirrrr mais zwine b nass dialou c'est le plus important

LADY ZEE a dit…

En lisant le Guide du Routard Maroc il y a quelques années (du temps où le Fandango était la boîte du moment), j'avais eu les mêmes réactions : j'étais profondément choquée par les commentaires et les conseils prodigués aux touristes, or, depuis, j'en ai lu quelques autres sur d'autres pays et j'ai constaté que LE GUIDE DU ROUTARD adopte le même dénigrement et la même condescendance.

Et comme a dit Larbi, au final, le seul pays fréquentable si l'on devait les écouter resterait la France.

_BrainDamage_ a dit…

Ce Couillon de routard vous tisser de la métaphore (pchakh): Alors recapitulation (EN):

Le Maroc (country) est à cheval (1e métaphore) sur deux mers (lequelles steup?), ah d'accord l'Atlantique et Méditerranée. Okay, donc petite leçon de géo les mômes: l'Atlantique est une "mer" franchissable à cheval par le cavalier Maroc. :p
Je crois que même Hegel en prendrait de la graine.

"L'horreur est humaine" disait sagement Coluche.

Thumb down comme l'aurait fait Caesar!

B. Damage in the mood for [censored].

Fhamator a dit…

@tous ==> oui le routard est couillon d'y aller avec tant de condescendance , oui le routard est couillon d'abuser de certains clichés dignes des plus grands navets hollywoodien, oui le routard est couillon de prendre ses lecteurs pour des attardés mentaux...mais aussi oui, en Général, le Maroc est sale, oui le Maroc est pollué, oui le Maroc est moyenâgeux, oui le marocain est complexé, oui le marocain est illettré...pleins de oui qui permettent au routard de bien dormir la nuit, et qui nous empêchent nous de le faire (enfin un peu).

@ladyzee ==> je pourrais avoir un exemplaire de ton calendrier, le mien s'est arrêté à l'année de "la notte"

Anonyme a dit…

Là tu me plais fiston pour "le maroc est pollué, moyenageux etc..." - dis-moi fiston, comment faire pour l'accent.... euuuuh cornflakes ?? Quant à ta question ... euuuuh... koun thchm chwiya ou bien attention aux oreilles

Mme A.

dima a dit…

Mme A.

Sans vouloir vous offenser, laissez votre fils s'épanouir. Vous etes vraiment une castatrice...

Anonyme a dit…

Sidi dima, vous ne trouvez pas que fiston est déjà trop épanoui pour son âge ? Et qu'un son âge, il connaît beaucoup de la3jab. Ne me le dévergondé pas davantage ya sidi dima !

Mme A.

dima a dit…

Lalla Mme A.

Je trouve votre fils bien élevé et éduqué. Perspicace est sa mentalité. Mais quand meme lachez un peu la bride SVP et je crois que Mr A. a beaucoup besoin de vous que vous de votre cher fils :)

Fhamator a dit…

@Dima==> Parfaitement.

@Mme A==> Maman, arrête de faire chier les copains, je vais finir par ne plus en avoir.

@Mme A ==> hey maman, merci d'insinuer que je suis jeune et peut être même beau, ça marche mieux avec les meufs qu'un vieux moche à la con...je te revaudrais ça mouah.

Zaz a dit…

Ok M. Routard a un peu fouetté le maroc et tous les pays sauf le sien en prennent un peu pour leur grade. ça me fait rire qu'on déplore le chauvinisme des français alors qu'on fait justement partie de ceux qui trouvent un cheveu à leur propre opinion dès lors qu'elle est exprimée par quelqu'un d'autre! Le maroc est décidément un pays de contrastes... mais on voudrait être les seuls à pouvoir l'affirmer.

Fhamator a dit…

@ZAZ ==> Exactement ZAZ, de la même manière que si je te traite d'espéce de bougnoule, tu me diras espéce de bougnoule toi-même, mais si un français te le balance, tu trouveras ça moins drôle ;-)
Mon post fait juste un constat "ça fait mal", en mettant l'accent sur la justesse du propos du routard...et tu sais pourquoi? parce que j'adoooore le fouet...

faiza a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Zaz a dit…

@Fhamator: tu sais, quand je dis "on", généralement je m'inclus dedans. et quand je dis que ça me fait rire, je ris d'abord de mon propre ego démesuré de marocaine au dessus des critiques étrangères.

sinon, pour le fouet, tu fais le malin mais on en reparlera quand tu tomberas sur une cavalière qui a par le passé manié la cravache avec dextérité! ;)
Ah oui, une dernière chose: si jamais tu me traitais de bougnoule, il y a de fortes chances que je ne te réponde rien. Mais Hadda aura toutes les raisons de pleurer toutes les larmes de son corps...
:)

Fhamator a dit…

AU SECOOUUUUUUUURS

_BrainDamage_ a dit…

Preumio: c'est pas une plume. Il te fait de la métaphore comme on fait de la mayonnaise maison, c.à.d complètement ratée. En plus de prendre l'Atlantique pour une mer a 3ibad allah! Si c'est pas de l'inculture ça! tkalekh;
deuzio: le rôle de cette collection n'est pas de faire la critique mais la présentation d'un pays;
troisio: ya pas que des poubelles, de la pollution et des voleurs sale: ça sent les préjugés à plein nez;
quatrio: il perd toute sa légitimité du fait qu'il n'applique pas son soi-disant sens critique à son pays de naissance;
cinquio: couillon 4 ever!

B. Damage in the mood for GRRRRR!

Kusodomo a dit…

comment sans aucun rapport : j'adore le Portugal

Anonyme a dit…

Bonjour,

Je m'appelle Susanna et j'aimerais vous proposer une collaboration éditoriale. Malheureusement, je n'arrive pas a trouver votre contact sur votre site.
Voici mon adresse email pour reçevoir plus d'informations: susgior@gmail.com.

Dans l'attente de votre réponse.

Je vous remercie.

Susanna