lundi 9 juillet 2007

Fhamator et les 7 ARTS capitaux (PART 2)

Récapitulatif de l’épisode précédent :

Fhamator comme l’immense majorité de ses compatriotes est un fin amoureux des ARTS et même un illustre artiste. Toute personne qui osera contredire cette affirmation est d’une grande méconnaissance du marocain en général et des Fhamators en particulier.

Je disais donc que Fhamator et ses semblables sont des artistes nés, peut être même les derniers artistes (de la classe), puisqu’à la différence d’autres l’art chez eux est quotidien, généralisé et populiste (sans sombrer dans le populaire).

Que vous le vouliez bien ou non, regardons de plus près les arts majeurs et l’expression qu’en font Fhamator et les siens.

Fin du Récapitulatif (il faut tout vous expliquer, pffff).



II- LA SCULPTURE:

Avant toute chose, une clarification: La sculpture n’est pas péché, au contraire c’est un des arts qui nous est le plus cher. Ce qui est interdit, c’est d’immortaliser des êtres vivants en les sculptant, ce qui comprend bien sûr les humains, les animaux, les insectes, les microbes, les virus, les bactéries et toute forme vivante connue ou à connaître.

La raison est toute simple : éviter les tentations et palier à la faiblesse humaine. Il ne faudrait pas oublier qu’il y a 14 siècles nos ancêtres (les cons) priaient des statuettes de pierres, jusqu’à ce que d’autres ancêtres (valeureux ceux-là) viennent mettre fin à cette ignominie et déclarer que la sculpture d’être vivants n’était pas très catholique (c’est une expression, la langue française en bonne mécréante s’en fout de nos susceptibilités).

C’est compréhensible, puisque dans le cas contraire, les pauvres que nous sommes aurions forcément sombrés à nouveau dans la divination de la pierre. C’est un processus inévitable, utilisant des réflexes humains très connus poussant inéluctablement de l’admiration vers la divination.

C’est dans ce contexte complexe, que le marocain fait preuve d’une créativité débordante et d’un génie hors du commun (le génie commun existe bien évidemment) : Devant la nécessité de respecter les interdits et un amour incommensurable de l’art, un nouveau courant a été fondé, un nouveau genre et peut-être même un nouvelle forme d’expression artistique : la Sculpture Organique

Cette dernière consiste en l’utilisation de la matière organique (comme les restes de nourriture) et des matériaux organiques (comme le plastique) pour la réalisation de l’Oeuvre.

.........
On retrouve partout une forme ou une autre d’expression de la Sculpture Organique. Délicatement orchestrée, soigneusement amassée, génialement ordonnée dans un désordre apparent mais nullement trompeur.
Jamais art n’aura fait autant l’unanimité, jamais une communauté n’aura contribué autant à l’expansion d’un courant artistique...Chacun y met du sien, et en parlant du sien, on renvoie à toute la signification du terme.
Aux portes des maisons, sur les places publiques, au coin de la rue, elle est omniprésente, rappelle le goût des marocains pour l’art et même leur goût tout court.
De tailles différentes, de formes différentes, coloriée ou terne, elle nous parle social et nous narre la société, nous raconte des millions de petites d’histoires, nous dévoile l’autre...la vie est passée par là...

..............
Les pouvoirs publics jouent pleinement leur rôle, cautionnent, encouragent, et souvent complètent le « tableau » à coup d’engins renvoyant clairement à l’Oeuvre au point de ne faire qu’un avec elle. Ils en font partie, parfois en déconstruisant, souvent en renouvelant, rajoutant une génialissime touche de mobilité, à des œuvres sculpturales censées être immobiles par définition.

Au cours de grandes journées artistiques soigneusement tues, ils laissent les œuvres vivre au fil des jours, prendre de nouvelles dimensions, de nouvelles formes, se renouveler dans une recherche éternelle de la perfection.


.......................
Il existe des Oeuvres solidaires. Plusieurs personnes, plusieurs familles que rien ne lient, rien ne relient, contribuent chacun à sa façon à la réalisation d’une seule et unique œuvre. Procurant par la même occasion toute l’incohérence de l’œuvre, toute sa transgression, toute la légitimité de son anarchie dans une formidable acceptation de l’autre dans son intimité, clamant le sens même de la fraternité…faisant l’apologie de l’humain.

Art vulgarisé, Art généralisé, des œuvres dite œuvres-communes (par référence à l’urbaine) titanesques ont été réalisées, de taille impressionnante, en plein air. L’œuvre vit, respire, est respirée.
Certains, dans une dévotion totale, s’y sont dédiés, y élisent domicile, vivent à son rythme, la scrutent, la retournent, la violent et contribuent à en faire ce qu’elle est vraiment : Une œuvre vivante, une sculpture muable, non figée, auto-régénératrice.

.................
Aucune règle, aucun canon, aucun style prédéfini, l’imagination prend tout son sens, la créativité non censurée. Tout y passe, de l’abstrait (en noir clos, laissant libre court à l’imagination), l’impressionnisme (l’éventré donnant le goût de l’inachevé, de l’à peu près), le réalisme (en l’état, sans transformation, sans que personne n’y touche, presque sans intervention humaine)…
Des petits tas, des grandes murailles, des difformes, des formes (humaines et animales)…Nulle obligation…l’ART triomphe.


..............
Suprême délice, on peut voir, toucher mais aussi sentir au plus profond de nous-mêmes. L’olfactif souvent dénigré, laissé pour compte, sens mineur pour l’intellectuel qu’est l’humain, prend sa revanche. Inaccessible aux néophytes, les fragrances des œuvres sculpturales marocaines, permettent d’en déceler toute la magie. De mieux en appréhender l’histoire, de la compléter, de la refaire ou d’en trouver d’autres...L’Oeuvre n’est-elle pas polysémique...



La Sculpture Organique, on la suit à la trace, on croit comprendre avant de voir, on croit deviner, on imagine, on trouve...on peut aimer ou ne pas aimer, peu importe, tel n’est pas son but. Comme tout ART, elle réussit parfaitement à nous procurer sa seule raison d’être : DE L’EMOTION.

24 commentaires:

DA Mousse' a dit…

Man...you are getting ballistic !!

Chapeau bas l'artiste(tu me retourne mon compliment chez moi, sinon je te casse ton oeuvre)

A++

Rodrigo a dit…

Oi, achei teu blog pelo google tá bem interessante gostei desse post. Quando der dá uma passada pelo meu blog, é sobre camisetas personalizadas, mostra passo a passo como criar uma camiseta personalizada bem maneira. Se você quiser linkar meu blog no seu eu ficaria agradecido, até mais e sucesso. (If you speak English can see the version in English of the Camiseta Personalizada. If he will be possible add my blog in your blogroll I thankful, bye friend).

Anonyme a dit…

Je voudrais bien que tu me cites quelques exemples quant à l'art "aux portes des maisons, sur les places publiques, au coin de la rue..." J'en ai jamais vu moi ! Au Maroc, j'entends.

A part ça et comme dab, en plus d'être excellent, ton billet est intéressant.

Mme A.

7didane a dit…

La forme comme d'habitude est soignée mais cela manque un petit chwiya de fond.

admin_word a dit…

bosnoir

toujours ses gars qui te demandent plus sur le fond alors qu'ils ne l'exsigent meme pas pour eux meme.
le blogueur ne cherche pas a vous apporter des choses parfaites , juste qu'il exprime ce qu'il pense , sent o ce qu'il vie.

7didane a dit…

@admin_word

Autant pour moi Mr. Word. Je retire l'offense faite à Mr. Fhamator. Et je tiens à vous signifier mon entière reconnaisse pour l'analyse que vous faites de mes propos blogéliens.

Vous serez toujours le bienvenu sur mon espace de délires perso.

admin_word a dit…

@7didane : voila , daba j'ai rien a dire . on s'ataque jamais a notre fhamator sinon je sort mon alegator :))))))))))

t'inkt pas l'ami je te visitrais le plus tot possible .

7didane a dit…

@admin_word

Quand tu comptes venir, bloque une semaine bloque une semaine ...

Bon courage et laisse un petit mot à ta famille au cas où ils te perdent sur mon blog.

admin_word a dit…

@7didane : je laisse toujors une trace quand je pose mes pieds sur le sable:)))))))))))

Mme A. a dit…

7didane, t'es un vrai hdidane.

Mme A.

7didane a dit…

@Mme A.

Vous m'envoyez flater.

Fhamator a dit…

Et voilà, tout ce que je craignais est arrivé.
On me prend au sérieux, certains cherchent le fond, d'autres l'ont même trouvé!!!!
mes amis, je vous le dis une fois pour toute, le seul fond que je connaisse, c'est celui que j'ai touché....

7didane a dit…

@Fhamator

Et oui ! tu as failli à ta mission. Et c'est bien dommage.

Mme A. a dit…

Si je comprends bien, tu cherches à trouver des fonds mais Maman ne te laissera jamais toucher le fond, euuh sans jeu de mots bien sûr, car maman est pudique.

dima a dit…

Pudique, Mme A ?

Je comprends mieux pourquoi fhamator est un brin frustré...

Mme A. a dit…

Lol... ya dima sidi.

dima a dit…

Et une vocation de soumise en plus de cela ?

De mieux en mieux, j'aurai tout vu dans le monde des fhamates.

Prenez soin de vous lalla, je suis sur que Mr A. a bon gout.

Et tout comme vous, j'adore le jeu de Roles :)

Fhamator a dit…

@dima ==> mais je vais te buter...est ce que tu réalise au moins que tu es entrain de draguer ma mère. t'es un homme mort (chassez le marocain, il revient au galop).

@Mme A ==> oullah que je le dis à Papa.

dima a dit…

Fhamator> Laisse les choses de grands aux grands et contente toi de tracer ton chemin...

Lalla Mme A., Mes sincéres hommages et mes tendres pensées vous accompagnent ;)

_BrainDamage_ a dit…

Qu'est-ce que vous racontez?
Fhamator est le plus illustre critique d'art de notre société. Grâce à ses essais, nous voyons le monde autrement; son discours influence notre qualité de vie et l'épure de tous ses virus et virussettes; pour ce qui n'ont pas compris la vision du monde fhamtorienne, sachez que cet esprit brillantin établit le projet de société de demain, un monde sans reproche sans corruption de l'âme sans bakchich ni touche-pipi. Un monde parfait et pur. Alors si vous savez pas quoi faire de vous, à vos urnes!

Brain D. in the mood for societal improvement.

Fhamator a dit…

@Brain ==> mais de QUI tu parles là????? pour reprendre un vieux proverbe Fhamatorien
"Si les pêches avait un quelconque effet médicamenteux, elles ne seraient pas aussi pourries"

"Lou kane lkhoukhe ydawi koune Dawa Rassou".

admin_word a dit…

salam

"Si les pêches avait un quelconque effet médicamenteux, elles ne seraient pas aussi pourries"

"Lou kane lkhoukhe ydawi koune Dawa Rassou".

je viens de comprendre le sens dyal had le proverbe populaire eh oui le jeu de mot consistais a attirer l'attention des gens sur le fait l peche fini par pourire :))))))))*

ana ad fhamt , mais qu'est ce qu'on sferrais sans tes fhamats:))))))

7didane a dit…

J'ai de serieux arguments pour soutenir que admin_word n'est qu'un groupe de blogueurs avec un sens TROP poussé d'ironie.

Sinon ... WAW !

Sly a dit…

Matériau organique, le plastique ?
Effectivement si je reprends d'autres posts de ton blog, tu as du être absent des cours quelques fois...
La matière organique c'est celle qui se décompose. Ce qui n'est pas le cas du plastique, réutilisable (recyclable) quasi indéfiniment car il ne se décompose pas (ou si pas). Le plastique est donc inorganique. CQFD (Ce Que Fhamator Devine)

En dehors de ça, j'apprécie ton blog critique et amusé (amusant aussi, hein, bien sûr).

I'll be back.