lundi 16 juillet 2007

Profession de foi

J’avais prévu de mettre un post demain, j’avais choisi le thème, écrit les phrases dans ma tête et j’allais m’y mettre dès mon réveil.

Comme chaque soir quand j’en ai l’occasion, j’ai fait un tour de la blogosphère pour le plaisir égoiste de vous lire, de vous admirer et de me redonner confiance dans ce pays.

Au bout d’une demi-douzaine de blogs, je me suis arrêté. J’avais lu le blog de Larbi et celui de Citoyen Hmida. Larbi donnait les résultats de « ses élections » et Hmida a écrit un superbe post sur l’islamisation de la société.

A la lecture de quelques commentaires, je n’avais plus le sourire, aucune envie de placer mes vannes et mes jeux de mots à la con. Juste une envie de hurler, de crier mon désespoir, de fuir…

Je suis né au Maroc, j’ai vécu au Maroc, j’ai fait mes études au Maroc, j’ai travaillé au Maroc, personne ne peut se prétendre plus marocain que je ne le suis. Personne ne peut m’enlever ma marocanité même pas moi-même, et pourtant j’ai envie de fuir…

On parle de religion comme modèle de société, on parle des partis islamiste comme alternative à la démocratie, on parle de l’Islam comme religion ultime, d’un nouveau modèle sauveur de le « réalité progressiste »…on parle du Maroc comme peuple de croyants, on parle de société se basant sur des principes divins contrairement à la démocratie « posé » par l’homme.
On parle et on parle mais je ne connais que très bien le non-débat, l’absence de tout raisonnement logique dans une suite de citations ressassées depuis des lustres.

Je n’ai plus envie de sourire, de plaisanter, de vivre….

Mes AMIS, même si vous ne voulez pas de mon amitié, vous n’avez aucune idée de ce que vous préconisez pour moi…Ma mort, la fin de ma vie…

Ma vie est faite de pensée et de débats, Ma vie est faite de rencontres, d’amitié et d’amour, Ma vie c’est beaucoup de rêves et d’envies…

J’ai envie de voir mon amour belle et femme, que le monde entier sache la chance que j’ai d’être heureux au lieu de la traiter comme un sous-homme, de la mettre sous-clè, de cacher son corps, sa féminité aux yeux des autres sous prétexte qu’elle est ma seule propriété.

J’ai envie de voir mon fils, mettre des jeans craqués, des chemises moulantes aux couleurs vives, rasé de près. De le voir expérimenter, tatonner, qu’il trouve sa voie comme je l’ai fait au lieu qu’à sa naissance, on ait déjà décidé de sa foi, de ses pratiques, et de la couleur de sa tunique.

J’ai envie de voir ma fille grandir cheveux aux vents, affirmer sa féminité, venir me demander si elle doit embrasser son premier mec, me cacher qu’elle a couché avec le deuxième, d’aimer l’homme de sa vie, le sentir, le choisir, le chérir…j’ai envie de la voir réussir dans ce qu’elle aura choisie de faire.

J’ai envie de voir mon père fier de son fils comme il l’est maintenant, au lieu de lui infliger le spectacle horrifiant de me voir fouetté parce que j’ai bu du vin, ou lapidé parce que j’ai aimé quelqu’un.

J’ai envie de voir ma mère se faire coquette, se faire belle indépendamment de l’âge, de sortir dîner avec l’homme qu’elle aime indéfiniment depuis si longtemps, de lui toucher la main et de l’embrasser en publique, parce que son amour n’a rien de honteux.

J’ai envie de voir mon grand père revenant de son énième pèlerinage et souriant à son impie petit-fils, le prenant dans ses bras et lui disant : « Ba9i ma hdakch ellah» et me rétorquant quand je lui dis non « rak 3ziz ouakha hakdake »

J’ai envie de garder ces soirées avec mes amis quand après quelques verres, on écoute de la musique « satanique », on parle de livres « érotiques », on débat des différentes religions, des convictions de chacun, de la foi de chacun, et on se quitte en titubant certes mais heureux comme jamais d’avoir été ensemble aussi différents sommes-nous.

J’ai envie que lorsque je passe le vendredi devant un parterre de croyants faisant leur prière, de voir dans leurs yeux l’immense amour de Dieu, au lieu de la haine envers mon insignifiante personne…comme si moi et dieu on se valait.

J’ai envie de vivre dans une société mixte, homme pour femme, femme pour homme, dans une superbe égalité arithmétique que Dieu a créé et que certains essaient de travestir.

J’ai envie que les femmes puissent choisir leur mari, le connaître vraiment, décider en leur âme et conscience au lieu de se le faire imposer par un quelconque tuteur sous prétexte qu’il a deux couilles et un pénis.

J’ai envie de garder mes amis croyants qui lorsqu’ils me voient bouffer pendant le Ramadan, me disent du plus haut de leur faim spirituelle, et sourire aux lèvres : « bessaha » au lieu de devenir pour eux le pestiféré…

J’ai envie de débattre du coran, discuter le Hadith, chercher les sens, déceler les contradictions au lieu de me voir à chaque fois rétorquer « la ijtihada m3a wouroudi annassi »

J’ai envie d’aider mon prochain, d’aimer tout un chacun, pas parce qu’il est mon frère de religion mais parce qu’il est un humain comme moi.

J’ai envie que moi marocain payant mes impôts, n’ayant jamais volé, jamais menti à mon pays, je sois traité mieux que le commerçant d’à côté qui n’ayant jamais payé d’impôt à l’Etat « hérétique » se permet de dire du fonds de sa barbe que je suis un fléau pour la société.

J’ai envie de croire en la démocratie, qui avant d’être la loi de la majorité, est le respect par la loi de tout citoyen indépendamment de ces convictions.

J’ai envie de croire que l’alternative à la démocratie n’est pas le totalitaire car mes amis vous pensez que le votre est divin et ne souffre d’aucune contradiction.

Je suis votre contradiction, mes amis, je fais indéniablement partie de ce peuple que vous croyez qu’il vous ressemble. Je ne suis pas seul mais nous ne sommes pas nombreux pour autant, vous êtes la multitude. Par cette démocratie que vous persistez à rejeter, un jour vous serez au pouvoir et votre totalitarisme nous obligera au silence, à la fuite ou à la confrontation.

Pourquoi mes amis ??? Pourquoi ? Ma foi est mienne, elle ne vous regarde pas, elle fait partie des rares choses qui me concernent exclusivement. J’ai juste envie de vivre mes envies et mes rêves sans contrainte.

Dieu m’a fait pensant et il sait très bien ce qu’il en est. Je ne suis pas de ceux qui disent qu’ils sont dans l’erreur et qui attendent un pardon divin, j’ai la conviction de ce que je suis, je l’assume devant moi-même et devant dieu, et dans sa grande justice il ne me tiendra pas rigueur du fruit de mes pensées, de ma conviction, de ma foi.
Vous pensez que je me trompe, que je croupirais en enfer, soit admettons. Mais ce sera mon enfer, pas le vôtre, j'aurais l'éternité pour me repentir, alors laissez moi vivre le peu d'années que j'ai sur cette terre...

Si un jour, je devenais multitude, je ne vous oppresserais pas, je ne vous interdirais rien à part le fait d’interdire les rêves des autres. Votre foi ne sera pas atteinte, vos pratiques seront respectées.
Pourquoi vous refusez les miennes ? Pourquoi, au lieu d’aimer dieu, vous acharner sur ma misérable personne à travers vos lois, pourtant moi je vous aime.

Nous ne croyons pas aux mêmes choses, mes amis, nous n’avons pas les mêmes valeurs, nous sommes mêmes diamétralement opposés, mais à votre différence…Votre foi ne met pas en danger la mienne. Vos convictions ne me remplissent pas de doute.
Je serais heureux si vous arrivez à percevoir dieu comme je le perçois, si vous arrivez à être aussi heureux spirituellement, je serais heureux pour vous. Mais de grâce ne m’enlevez pas par la force mon bonheur.



PS : Aux fidèles lecteurs de ce blog, ne m’en voulez pas, je m’étais promis en créant ce blog de ne jamais me prendre au sérieux, ni d’être sinistre, mais il est deux heures du matin et je n’ai pas le sourire.

35 commentaires:

Suivi a dit…

B9iti fiya
Yak labas ??

qui êtes vous et où est passé fhamator ?

SABA a dit…

Wellahila!

7na kaaaaaabalin a sidi, ghir bring back Fhamator we know pleaaaaaaaaase!!!

Et Fhamator sérieux: evite d'écrire à 2h du matin, c déCONseillé.

Bonne semaine!

Iman a dit…

Mr fhamator,je viens de découvrir ton blog que je trouve intéressant,je voudrais juste vous rappeler que vous n'etes pas le seule marocain qui pense ou qui a des envies comme ça,je connais pas mal de marocains qui ont choisi de vivre sans contraintes religieuses ou sociales.
Enfin de compte chacun est libre de choisir sa vie et sa foi.Que se soit avec contraintes ou pas pourvu que se soit un choix!
D'ailleurs, si notre vie n'était pas un choix qu'elle serai la raison de notre création ou plutot la création du cerveau humain?

Fays a dit…

Ce qu'il n'est pas acceptable c'est de voir ses choix être régis par des imposteurs qui se prétendent d'être détenteurs de l'ultime savoir et être les nouveaux messies (cad en étant barbus et réduisants les femmes à l'état de disgrace le plus complet).

Chacun est libre de vivre sa vie comme il le souhaite, chacun est libre de vivre sa foi comme il le souhaite, chacun est libre d'avoir ses propres conceptions tant qu'il les garde pour lui même.

Now, une petite dose de fhamate and let the show go on (again).

SABA a dit…

Je suis d'accord avec vous tous, on peut penser différement, mais sans cesser de respecter les convictions de l'autre et de l'exclure pour autant.

Notre différence est une richesse en elle meme. Je deteste quand on regarde une fille 'bien' qui ne porte pas le voile par exemple, en se disant dans sa tete (et ces idées, on les entend tellement la personne pense fort)"la pauvre, elle est vraiment bien, dommage qu'elle doive aller en enfer parce qu'elle ne porte pas le voile"! Personne (et Dieu encore moins) ne donne le droit à ces gens de juger les autres et de décider et prédire d'avance leur sort la haut, paradis, enfer, chatiment.. des mots que ces gens prononcent a la legere et avec la conviction qu'ils ont raison et qu'il détiennent la VERITE ABSOLUE..

Je dirai peur de l'autre.. qui nous ressemble tellement..

lily a dit…

ravie que tu sois enfin sorti des waters...je commençais à me languir en l'absence de ma dose quotidienne de fhamates:)
tu n'as, en revanche, aucune raison de culpabiliser: un coup de spleen à 2h du mat est parfaitement légitime et un vrai coup de gueule, nu, sans aucune tentative pour masquer sous une couche de dérision une réalité parfois pesante, est aussi légitime...
ceci dit, relax take it easy...( ciel, je chante comme une casserole!)
l'anonyme qui ne l'est plus.
lily.

Larbi a dit…

J’aime bien ton plaidoyer … je ne vis pas au Maroc mais je me sens quand même concerné.
On dit que la démocratie est la dictature de la majorité. Ce que je constate, et c’est sans appel, c’est que la société a majoritairement choisis un « retour aux sources » que les gens sont devenus beaucoup plus religieux et que la religion est devenu le référentiel unique de la pensée des sociétés rabes contemporaines. D’aucuns diront une démission de la pensée.

La question n’a rien de rationnel, le religieux n’est pas rationnel, on est dans le mystique… alors à mon sens inutile de faire raisonner les gens. Perso si la société (plus précisément la majorité de ses membres) a choisi une voie pour le pays, telle qu’elle soit , je l’accepte , je suis bon joueur.

Mais faut toujours protéger les minorités car l’avis dominant ne doit pas s’imposer à tous sous prétexte que c’est e choix du peuple. Je parle de minorité car Fhamatour il faut s’en rendre compte tu appartiens à une minorité maintenant, comme d’autres, comme moi. Mais c’est là ou le bat blesse car il me semble que la protection des libertés de cette minorité naissante n’est pas assurée. Pas besoin pour avoir le pouvoir pour imposer ses choix et ses conceptions, dans la société on le voit aujourd’hui certains idées s’imposent par la force du modèle dominant depuis que ses adeptes se comptent par des milliers.

Des pare-feux pour protéger le droit des minorités, c’est un combat à faire. J’avoue que c’est une drôle de réflexion de raisonner comme ça en terme de minorités et de majorité mais je crois sincèrement que dans l’histoire il y a une fatalité. En plus j’aime pas la langue de bois ceux qui disent que le Maroc est uni et indivisible raconte n’importe quoi… aucune société ne l’est au Monde sans dans les dictatures et les autocraties.

Mais encore… même aujourd’hui peut on dire que nous les bien pensants de ce pays nous ne battons pour protéger les droits des minorités au Maroc contre l’avis dominant ? Je crains que ce soit non et bientôt quand la situation « bascule » on doit se dire qu’on l’a bien cherché.

Pourtant le contrat a signé par tout le monde est simple : garantir la liberté et la dignité de chacun, tel qu’il soit.


Larbi ... fhamator entre les fhamators.

Rime a dit…

Je suis tout à fait d'accord avec toi : je pense que la religion et la foi ne concernent que l'etre et Dieu. Et que personne d'autre ne peut juger si tel ira au Paradis ou si l'autre croupira en Enfer.
Certes je n'ai pas la meme idée que toi sur la religion, mais cela n'empechera pas le fait que je respecte tes convictions et que je suis à 100% d'accord avec toi.
Le Prophète lui-meme vivait en communauté et en paix avec des juifs à Médine.
Il faudrait peut-etre rappeler cela à certains musulmans : l'islam, ce n'est pas le renfermement sur soi c'est d'abord l'ouverture aux autres. Je n'invente rien, c'est juste ce que j'ai lu entre les lignes du Coran.

Zaz a dit…

Aïe, Fhamator ton autorité sur ce blog vient d'être sérieusement mise à mal! J'attends de voir comment tu vas rebondir dans les prochains articles pour redevenir cet être détestable qui me fait rire. Là je n'ai rien à rajouter, je pense un peu comme toi, avec certes beaucoup moins de grandeur d'âme. Alors quitte à être lapidée, autant l'être en mini-jupe affriolante et en décolleté vertigineux!

youssef a dit…

c qui toi d'abord, t'aurais au moins demandé l'autorisation de fhamator pour poster une telle connerie, je m'en doute qu'il accepterais le faire...

j attenderai la version fhamatorienne de ce billet...... :s

Lady Zee a dit…

Les résultats du sondage sur le blog de Larbi m'ont fait passer une mauvaise journée, le plaidoyer de Fhamator, à quelques exceptions près, est le discours que je pourrai tenir et que beaucoup autour de moi tiennent probablement aussi.
La majorité a parlé, ainsi soit-il.
Le pare-feu de la minorité est la seule issue possible, est-il constitué par les fonctions de Commandeur des croyants du Roi? Est-ce le seul parachute dont nous disposons?
Je rebondis sur le commentaire de ZAZ où je décèle une pointe d'humour au vitriol; quitte à être lapidée, autant garder ma mini, mon gloss, et mes trois couleurs de mèches sur la tête.

une marocaine a dit…

alors comme ca il aura fallu du PJD et des islamistes en général pour qu'on voit celui qui reste bien en retrait par rapport au Fhamator. J'apprécie et l'un et l'autre :)


Pour ton billet tout comme ceux qui ont posté avant moi, je suis d'accord avec toi. Chacun est libre de ses choix mais à qui le dit-on ?!!!!!

Je te rassure quand même au Maroc je connais bon nombre de personnes qui pensent comme ca. Ce qu'il y a c'est qu'on entend ceux qui crient le plus fort ! Il s'avère que ce sont les plus obscurentistes d'entre nous. Ils croient qu'en criant très forts ils apporteront la preuve indéniable qu'ils ont raison ! Perso je crois qu'ils cherchent à se convaincre de leurs conneries et de leur obsconturisme.

Histoire d'être provocatrice, je citerai mon frère qui dit souvent "je préfère aller en enfer plutot qu'au paradis ! au moins là bas je ne m'ennuierai pas et je serais en agréable compagnie !!" Ben oui entre Einstein, Aristote, Michel Ange, Da Vinci etc... Et ben laden & co il y a pas photo.
Je rajoute aussi ma voix à celle de Zaz et Lady Zee. Je ne porte jamais de mini jupe mais si c'est pour être lapidée je ne bouderai pas ce plasair !!!!

Take it easy :)

Mohamed El Kortbi a dit…

Tu sembles dire à la société "je suis bon citoyen car je paye mes impôts et je ne commets aucune infraction" et en contre partie "ne touchez pas à ma liberté individuelle, je fais ce que je veux" . Ce modèle, individualiste, a crée 5% d'heureux et 95 de malheureux sur Terre. Je respecte ton choix mais je ne le partage pas.. Puis, au nom de la liberté, ce sont les 5% qui décident pour toi et te fixent tes espaces de libertés.

J'ai envie de te de répondre sur toutes tes envies, mais je me contente de quelques points:

En priant vendredi, je ne pense pas aux autres qui ne sont pas là et je n'exprime aucune haine envers ceux qui ne prient pas, puisque la prière, le jeune, l'aumône et le pélérinage sont des actes religieux individuels ! A Chaque vendredi, les moments de prières sont une occasion pour se remettre en cause et se poser des questions sur son éthique, son comportement, et surtout sa contribution dans la société.

Lorsqu'on jeune, on ne se prive pas de manger, mais on s'offre des moments pour réfléchir aux autres qui n'ont pas assez et on pense au partage !

Lorsqu'on décide de prendre en charge un orphelin, on ne pense pas uniquement au Paradis, mais à offrir l'espoir et l'avenir à la communauté.

Tu te dis, "j'ai réussi, je profite tout seul!", Personnellement, je me dis : "j'ai réussi, je partage mon bonheur avec d'autres !" Deux conceptions de vie divergente !

Zaz a dit…

@ EKM:
jy crois très moyen et tes beaux discours me font doucement plisser la commissure. Ta grandeur d'âme serait sans doute plus crédible si tes propos ouvertement homophobes chez Larbi ne ruinaient pas ton credo "nous sommes tous des frères", et ne décrédibilisaient pas totalement ta vision nirvanesque et ultrapacifiste de la vie et de la religion.
objectif n°1: arrêter les clichés.

zaz (qui n'attend pas de crever la dalle ou de poser son front au sol pour commencer à réfléchir)

Mohamed El Kortbi a dit…

Zaz ... je suis contre l'homosexualité.

une marocaine a dit…

@ mohamed (EKM),
comment dire ... en lisant ton billet je me demndais si on a lu le même billet toi et moi !

De ce que j'ai compris de ce billet si bien sur ma maitrise de la langue française tient la route !!! n'est pas ce que tu as écrit. Fhamator n'a pas dit ni même insinuer qu'il a réussi, qu'il savoure cette réussite et qu'il n'en a rien à faire des autres. Il demande, et gentillement en plus, qu'on accepte la différence dans notre société, qu'on grantit à chacun son droit à la liberté de conscience. Si je me trompe corrige moi Fhamator :à

Autre chose, j'ai remarqué, et c'est un constat personnel, que ceux/les sociétés qui parlent et brandissent trop avec des formules genre "nous sommes ceci ou cela" sont justement ceux qui en manquent ! A méditer

Mohamed El Kortbi a dit…

Marocaine ... Nous n'avons pas lu le billet de Fhamtour de la même façon car nos référentiels sont différents

5estrellas a dit…

En fin de compte ce que tu demandes reste dans la limite du raisonable aprés tout tu ne demandes pas la lune ..ton discours me rapélle celui d une pérsonne au teint foncé qui un jour s est mis a réver a voix haute danvant une multitude acroché a ses paroles.
Mon chére il ne faut pas se laisser aller a la phobie tout de meme

Fhamator a dit…

@MEK

Tout d'abord, merci de bien vouloir participer avec ton opinion sur ce blog, c'est une preuve de bonne volonté.

je m'étais promis de ne pas intervenir sur les commentaires, de laisser chacun s'exprimer à sa manière comme je l'ai fait moi-même sur le post.
mais encore une fois je fais fi de mes règles, je ne peux te laisser dire ce que je n'ai pas dit.
Marocaine a très bien écrit le fonds de ma pensée mais je vais en rajouter :

- j'aimerais beaucoup connaître l'organisme qui t'a donné les statistiques sur le bonheur, je ne savais pas que ça existait.
si tu voulais dire misère, je suis d'accord, 95% de la population de la planète sont dans la misère, 1 milliards d'entre eux sont musulmans et ils ne sont pas heureux. à cause de leur foi? non, il s'agit ici d'économie, de qualité de vie, et tu seras d'accord avec moi que ça n'a rien à avoir avec la foi exactement comme les chrétiens des favelas brésiliennes.

- Si le vendredi tu penses à Dieu et non pas à ceux qui ne font pas leur prière, tu me ressembles, on est pareil. ça s'appelle la paix spirituelle. et c'est tout ce que je demande sur mon post.

- Lorsqu'on jeune, on pense à plein de bonne choses, je le comprends, je le conçois, je l'ai même fait. Mais lorsqu'on ne jeune pas cela veut-il dire que toutes ces belles choses nous sont inacessibles, qu'on est incapable d'avoir le moindre sentiment de compassion. Désolé mais j'affirme mon humanité, je prone ma compassion, peut être pas plus que toi mais certainement plus que beaucoup d'autres.

- Prendre un orphelin, qu'on pense au paradis ou autre chose, c'est toujours une grande action. que Ce soit avec mon référentiel ou avec le tien, on ne doit toi et moi qu'applaudir.

- tu dis que j'ai dit que "j'ai réussi, que je profite seul". tu me déçois, tu ne me connais pas, rien dans post ne te permet de dire ça, cite moi une phrase ou le moindre sentiment d'autosuffisance apparaît et je demande pardon sur le champ. Tu n'as aucune idée de qui je suis, du bien que je fais, ou que je ne fais pas autour moi, de ma situation financière, de toute ma vie...mais tu te permet de dire que je n'ai pas envie de partager, je trouve que c'est de mauvaise foi. il se peut que je partage plus que tu ne le fais, il se peut que ma conception de la vie soit plus altruiste que la tienne.
Mais pour toi mes envies sont preuves d'égoisme et de refus de l'autre...que veux-tu que je te dise "Allah yehdike"

5estrellas.over-blog.fr a dit…

@m.e.k
parfois une homphobie prononcée trahit une homosexualité latente..Il ne faut pas s en prendre aux homos non! c est ça le genre de dérapge mortél qui en dit long sur les pérspéctive de qqs mouvement politic qui penche vérs le fachisme et la pensé unique sans mm en étre conscient:

Zaz a dit…

@ EKM: Tu es très doué pour les débats. Tu jettes la boule de feu et tu t'éloignes l'air de rien, comme un gosse qui dit "c'est pas moi, c'est l'autre!"
"Zaz, je suis contre les homosexuels"!
MAIS REFLECHIS 3 MINUTES AVANT DE DIRE NIMPORTE QUOI! (et essaie de ne pas te faire mal, c'est un exercice étrange la première fois) on ne parle pas d'un parti politique, on ne parle pas d'un programme économique, on parle d'orientation HUMAINE! ça revient au même que de dire "zaz... je suis contre les arabes/ les noirs/ les bridés"
Mais enfin pour qui tu te prends? Sous tes grands airs de "je prie le vendredi, je tends la main aux démunis", tu es finalement un Fhamator dans toute sa splendeur. Et tu oses parler de liberté? toi à qui la différence hérisse le poil???
Je ne sais pas pourquoi je te réponds à chaque fois. Je me dis systématiquement que ça n'en vaut pas la peine, et pourtant je m'y colle avec véhémence, sans arrêt. Parce que sans doute je me dis que c'est pas humain de te laisser barboter avec insouciance dans ton marasmes d'idées préconçues et autres pré-supposés dévastateurs. Je me dis à chaque fois qu'il faut te sortir de là. tu vois, toute impie que je suis à tes yeux, moi aussi je tends la main aux démunis. Même quand ça me soulève l'estomac.

Mohamed El Kortbi a dit…

Zaz ... je confirme que je n'ai aucun respect pour les homosexuels.je suis direct, franc.

Fhamtour ... le "tu" dans mon commentaires est relatif au modèle que tu défends et non pas à toi même. Je ne te juge pas, je discute tes idées.

7didane a dit…

Stop !
Oh satanasse sentos sors de ce corps.
7didane est là on arrete cette mascarade.

J'ai pas acces à Blogspot dans la journée et visiblement j'ai raté bcp aujourd'hui.

Premierement, j'ai aussi vu les commentaires sur le blog de Larbi vendredi. Et comment dire, je ne me reconnaissais pas dans les 2 cons.
Je me sentais mal. Un peu decu par la blogoplanete marocaine. Je rajoute aussi le billet de Hmida.

J'ai crié un peu ma colere, en restant ds la derision. j'ai critiqué le vote blanc. Je me suis acharné sur admin_word... Les islamistes allaient gagner.

J'ai fui internet le samedi et dimanche.

Un weekend entre Vanila beach, gsound et le carré rouge me fera oublier tout ca.

Que dal. Je retombe sur mon ex. decidement des anges se payent ma tete.

Hé toi ! Fhamator ! tu perds la partie. C'etait trop sensé ton billet. et je te le redis n'est pas 7didane qui veut.

hdidane_lahrami f' hotmail.fr

Badr a dit…

Chapeau bas... rien à rajouter...

Ouafa a dit…

@Fhamator
Je n'ai nullement l'intention, ni la prétention de dépassionner ce débat mais ton post m'a vraiment émue. Je le trouve tout simplement touchant et profondément humain. Les passages concernant la femme sont très beaux.
J'avais envie de te dire MERCI.
Voilà

PS: allah ykatar men mtallek

SABA a dit…

Ouafae, je crois ke ton commentaire est venu au bon moment pour calmer un peu le jeu!

Fhamator: a kan un nouveau post?

Lady Zee a dit…

@ Zaz : le "moi aussi je tends la main aux démunis" destiné a EKM est trop fort :)

Alors 7didane ce carré rouge qu'est-ce t'en a pensé? pas mal non?

7didane a dit…

@lady zee
Quand tu decouvres que celle que tu dragues depuis 10minutes et de la clic de ton ex, et que ton ex te fixait depuis un moment ... tu penses pas grand choses du carré rouge.

Par contre, j'étais agreablement surpris qu'elle ne sort encore qu'avec des filles.

Je sais je suis con.

mehdi a dit…

Il y a une invitaion pour toi chez moi pour un quiz filmique.
Bonnes fhamates.

Fhamator a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
petite japonaise a dit…

Texte tristement magnifique...

J'arrive sur la pointe des pieds au Maroc, je n'y ai pas encore vraiment vécu et pourtant j'ai parfois envie de hurler comme toi.

Bonne soirée quand même :) je vais continuer à la recherche de ton post sur les habitudes alimentaires...

Jilali a dit…

Je viens de découvrir ce blog via un collègue marocain.
C'est une bonne chose de trouver des gens comme toi (permet moi de te tutoyer). Je ne suis pas seul alors, il y a des marocains qui pensent un peu comme moi.
Je vais essayer de suivre de plus prêt ce blog. Bonne continuation!

Xevlyn a dit…

J'ai passé la nuit précédente toute entière à ne faire que lire tes écrits. A 3h du mat, je me suis arrêtée à celui-ci..et ce n'est que le lendemain (c-à-d aujourd'hui) que j'ai pu trouver des mots (quoique...)
En lisant ce que tu as écrit, j'ai eu un sourire aux lèvres mais aussi le poid lourd de cette pression. T'as raison, on ne peut pas plaisanter tout le temps, il arrive des moments où on finit par craquer et nos lèvres ne supportent plus le poid d'un sourire forcé pour rassurer les autres que tout va au mieux dans le meilleur des mondes possibles..
Ta tolérance et ton bon sens sont extraordinaires. Ta joie de vivre et ton amour pour la vie est contagieux.
Mais comme les HHS ont chanté; on vit dans un pays schizo...c'est malheuresement vrai. Hypocrisie dans la société, dans la politique, dans les familles, dans les sourires...partout. On l'aime ce pays, c'est sûr, mais c'est triste quand même de le voir agoniser entre les mains de ceux qui dirigent ce Spoutnik vers une orbite inconnue (au cas où elle existe) sous pretexte que l'mohim c'est "L'gouddam", peu importe où tant que c'est soit-disant "l'gouddam".
En tout cas, je ne te connais pas mais je te respecte; tu as de quoi être fier de ce que tu es. Et je le dis sincèrement.
Si tout le monde avait cette tolérance et cette manière artistique de voir la vie, il n'yaurait plus de tas de guerres dans le monde, il n'yaurait plus d'égoïsme, les gens ne crèveraient plus de faim en Afrique du Sud alors que d'autres veulent aller à Mars pour voir si l'être humain peut vivre sur sa surface, on ne prétendrait plus que ça nous fait de la peine et organiser un Live Aid une fois dans des décennies où y'a Madonna qui verse des larmes hypocrites, il n'yaurait plus de guerres entre des citoyens du même pays (Liban) sous pretexte de différence de religion, race, couleur de peau et autres préjugés à la con, on aura plus ce besoin psychologique de tuer pour sentir son existence et arracher un misérable lambeau de bonheur, il n'yaura plus de facisme et cette envie de détruire ce qui peut être un obstacle à notre euphorie absolue, il n'y'aura plus de xénophobie dissimulée sous une haine non-justifiée...le monde serait plus beau peut-être? Mais enfin de compte...peut-être que la paix ce n'est pas vraiment ce que tout le monde veut...qui sait...
Sur ce, cher ami^^. (oui d'accord je ne te connais même pas mais bon c'est une sorte d'empathie 'tet)

Anonyme a dit…

«la ijtihada m3a wouroudi annassi»
non! non je plaisante. Continue Fhamator avec le même style.

Mahmoud KHATTAB a dit…

Putain ce que j'ai adoré ! un vrai délice même s'il émane de ta tristesse, je te dis mon ami, CHAPEAU, tu as su traduire mes pesées en mots, je te dois milles saluts !