lundi 22 octobre 2007

Buvez ce sang, C'est mon vin

Ça a commencé, par un appel le vendredi.

A : « Salut »
Moi : « Salut »
A : « on a fini la saison au nord, on entame la nouvelle au Sud ?»
Moi : « Ta voiture ou la mienne ?»
A : « la tienne…Demain 10h ? »
Moi : « A demain »
A : « Biz »


Ce genre d’appels est toujours comme ça avec A, un peu brutal, même beaucoup, sans un mot de trop, aucune phrase inutile...Nous avons tout un week-end pour la futilité.

Avec A. on est amis depuis toujours, du moins si l’on considère notre vie d’homme et femme.
Elle m’a connu rêveur, je l’ai vu romantique. On a vécu ensemble nos déboires et nos histoires, on s’est vicieusement réjouit à deux de nos conquêtes et nos « victimes »...on s’est vu grandir, se raidir…parcours différents pour un même résultat : elle me connaît insensible, je la sais impitoyable.


Oui, on peut le dire: avec A, on est amis depuis toujours. On est même amis tous les jours, mais à la tombée de certaines nuits, moi et A. on redevient homme et femme.

Le lendemain matin, je la récupère chez elle. Comme toujours dans ce genre de voyages, elle arrive savamment négligée, cette harmonieuse mine d’à peine émergée du lit.
moi pareil, il ne faut surtout pas que l’on en fasse trop…faire trop c’est y accorder de l’importance…y accorder de l’importance, c’est tout le contraire de la futilité.


Autrefois on s’est posé des questions, chacun de son côté: Sommes nous entrain de nommer un chat une souris…? Sommes nous entrain de cacher des sentiments réels sous le sceau d’une amitié toute aussi réelle… ? Quelle est la différence entre l’amitié et l’amour ? le sexe? Alors quand sexe il y a, y a-t-il encore une différence?

En conduisant, je me retourne vers A. sur le côté passager, elle me sourit, d’un sourire léger….

Nous avions eu nos réponses, sans jamais vraiment en parler…on se connaît trop…trop de référentiel commun…une Absence Totale de Surprise.

On ne peut imaginer une relation naissante quand il y a une profonde connaissance de l’autre, des moindres détails, des grandes qualités comme des pires travers, de tout le vécu…ce serait une absence totale de surprise...alors que justement, c’est ce processus de découverte qui nous émeut, et c’est bien son parachèvement qui met fin à toute relation.

N’est ce pas la différence entre une « relation » et une filiation familiale (une sœur ou un frère) ?
N’est ce pas cette profonde connaissance de l’autre qui fait muer les couples au fur et à mesure en frère et sœur ?

Avec A., on appelle certains vieux couples de notre entourage, les couples incestueux...l’affection y est réelle, plus la passion...la tendresse y est non feinte, plus le charnel…il est vrai aussi, qu’en les nommant ainsi, implicitement, on fait une référence à nos évasions, toutes aussi incestueuses, ça y rajoute un goût d’interdit.


Oui, EVASION et non pas escapade…c’est ainsi que l’on appelle nos Week-ends…on ne se voit jamais en semaine, on ne se voit jamais chez moi ou chez elle...toujours en week-end quelque part...ailleurs.

Evasion de quoi ? Du quotidien bien sûr, mais surtout du futur parce que l’on sait que justement entre nous il n’y en a pas.
Entre nous, Le futur c’est le prochain coup de butoir, la prochaine morsure. Entre nous le futur s’arrête au lob de mon oreille et prend fin à la chute de ses reins.

Carpe diem quam minimum credula postero disait Horace, Cueille le jour et sois la moins curieuse possible de l'avenir.

Elle me cueille sans façons, je la déflore de cent façons…car justement, nous n’avons aucune curiosité de l’avenir, nos évasions n’ayant aucun horizon. Chaque fois pourrait être la dernière, chaque fois c’est le début tout en étant la fin.
Même l’un de l’autre, aucune curiosité…nous nous connaissons trop.

Carpe diem quam minimum credula postero


Lorsque A. m’a appelé, je ne savais pas notre destination. C’est une règle, celui qui propose, décide de l’endroit, réserve, s’occupe de tous les détails, l’autre assure juste de sa disponibilité.

On arrive au milieu de nulle part, dans ce Maroc que même les marocains ignorent. Ce n’est pas une auberge, ni une maison d’hôtes, on pourrait dire un « chez l’habitant » avec suffisamment d’intimité.
A défaut de fuir le monde, A. a choisi un endroit que le monde a fui.

Nous avons pris place sur la terrasse, sur des banquettes que nous avons installées à même le sol, une table basse où trônent nos bouteilles de vin. A. est sur ma droite, un T-shirt blanc sans motif et un short court, très court.
Dos au soleil pour ne pas voir ce crépuscule, nous discutons, beaucoup, des heures durant. De rien principalement, petites histoires entre amis.
Nous ne parlons jamais de nous, tout simplement parce que le « nous » n’existe pas. Peut-être aussi parce qu’en nommant la chose, nous risquerions de nous rendre compte de son ridicule…
le ridicule ne tue pas tant qu’il est tu.

Nos évasions sont très codifiées, une sorte de rituel implicite, sans jamais en énumérer les règles. Des règles tacites, que nous respectons aveuglément…Parce que justement transgresser les règles de la transgression y met fin.


A : « je te sers encore du Vin ?»
Moi : « Oui »


Elle me sert…Des portes de sa gorge au plus profond de la mienne, goutte par goutte, en m’humectant les lèvres…..Absence totale de surprise...

42 commentaires:

Najlae a dit…

mais je ne comprends tjr pas si tu regrettes qu'il n'y ait pas de surprise,ou si c'est mieux ainsi

Fhamator a dit…

ravi que tu aies noté la dernière phrase, vraiment....elle est au gré du lecteur, chacun avec son référentiel, chacun avec son vécu....regret, mieux ainsi ou peut être même justement que la façon de faire créa la surprise....

Najlae a dit…

oui mais si le référentiel est commun (et je sais de quoi tu parles),même la fadeur de la chose est à fifty fifty. trop facile..
oserais-je dire que je suis déçue que les fhamates de notre grand fhamator s'arrêtent au domaine "cardiaque"? ouui j'ose. et je disparais en courant :p

Najlae a dit…

PS/ miahaha les inconnus :))

Imane a dit…

j'adore ton billet..come on dit vulgairement, une relation sans prise de tête..l'idée est jouissive certes, mais ne manque pas de tristesse..la chair est assouvie, sans l'émotion qui la sublime..je ne sais pas, mais, à mon humble avis, il y a quelque part usure, à banaliser le sexe..et le rendre triste.
pour ce qui est de l'inceste, je confirme, des confidences de femmes, qui au touchez de leur mari, ne ressentent rien, à force de l'habitude, comme si c'était une chair non diférente, trop connue, parfois même dégoûte..même que ça a un goût d'inceste,
le mystère sublime le sexe, de quel genre de mystère je cause ?? d'êtres trop proches pour pouvoir s'émouvoir ??? non, le mystère de l'amour pardi !!..qui peut malgré tt perdurer malgré des années et des années, un mystère me diras tu..
c'est à mons sens une relation condamnée..
bravo encore une fois Fhamator

Najlae a dit…

imane> you mean random fuck buddies? :p je ne vois pas le mystère,qd tu ne t'ouvres pas assez pour qu'il y ait autre chose.mais bon,maybe i m just too romantic :)))

Imane a dit…

je parle du mystère de l'amour..ben sinon, g rien compris hta ana..:((

Fhamator a dit…

@najlae : j'ai vraiment pas compris...de quelle fadeur tu parles, je n'ai pas écrit ou laisser penser que c'était fade (du moins c'était pas l'objectif)...je laisse juste croire à ce qu'on veut...Peux tu m'éclairer....

by the way En plus d'être cardiaque, je suis un grand pudique :-)

@Imane : l'image que je voulais donner n'est pas sexe pour le sexe...et je n'ai jamais voulu en donner l'image d'une relation...mais bien celle d'une évasion ponctuelle, réfléchie, loin du dépit, loin du monde et surtout ASSUMEE et même qu'il y a toute la prise de tête (les questionnements et la codification rituelle en sont la preuve).
Pour le mystère, j'aurais peur de me prononcer, je risque ma peau.

Merci pour le bravo :-).

Imane a dit…

oué oué de rien, malin de me traiter de veille lécheuse..:))

Najlae a dit…

ben je sais pas,quand c tellement sans surprise,pour moi ça frôle qd même le fade :p
ah au fait "parcours différents pour un même résultat : elle me connaît insensible, je la sais impitoyable." franchement qui crois-tu berner! Fhamator insensible? :)

SABA a dit…

Et encore une fille qui se ramène..

Fhamator! j'étais sure que tu pouvais être sensuel sous tes airs de Fhamator aigri bouffi macho égoïste neggar et formidable! (la dernière est pr sauver la mise)

Les filles, lachez Fhamator, chacun appelle l'amour comme il veut...une souris, un labrador, c un choix personnel ;)

SABA (qui n'a probablement rien compris au post, ou qui n'y a vu que ce qu'elle voulait voir ;))

Fhamator a dit…

@imane : ouais mais toi tu me...pr....

tu vois j'arrive même pas à l'écrire :-p.

@Najlae: Ou est ce que t'as vu Fhamator dans le texte? ;-p.

Relis la dernière phrase comme ça alors :
Absence totale de surprise...disais-je!!!
ou alors : Absence totale de surprise...je vous disais.
Ou encore : Absence totale de surprise....je vous l'avais dit.

mais tu as raison, il manque trois points de suspension, je m'en vais les remettre...

Fhamator a dit…

@Saba : Mais un texte se comprend toujours comme on veut Saba...

Si le texte est sensuel, j'en serais un peu ravi...si tu parles du Fhamator, je dirais la sensualité d'un maçon (quoique...).

SABA a dit…

Fhamator: oui..quoique :D

7didane la7rami a dit…

Comment dire ... tu as caché la
Vérité sous un sensuel voile de soie.
Tu en as donné les contours que tu voulais, et tu as laissé apercevoir les reflets qui t'arrangent.

Mon post voit clair et sans voile.

Enivrez-vous !
Oubliez-vous !

De toute façon la réalité est laide.

Imane a dit…

7didane on va dire qu'il a poétisé, pour légitimiser..:))

Ouafa a dit…

Ton billet rouge et l'illustration trompent sur le contenu; C'est très joliment écrit.
J'ai du mal avec ce genre de relation sans visibilité, sans lendemain, sans passion, sans prise de tête!! des rencontres ritualisées à fond pour ne laisser aucune chance à l'imprévu et la surprise !!! vous vous retrouvez au moins avec plaisir ? y a t-il au moins l'envie (pas que charnelle) de retrouver l'autre ?
Je me trompe peut être mais ça sent quand même la lassitude et le dépit.
"Chaque fois pourrait être la dernière, chaque fois c’est le début tout en étant la fin" Si à l'avenir, ces WE d'évasion n'ont plus lieu d'être, les regretteras-tu? ils te manqueront ou elle te manquera?

Larbi a dit…

Ceci est le sang de Fhamator
Ceci est le sang de Fham….
Ceci est le sang


Larbi … un brebis galeuse qui s’y connaît dans le repentir (repentir… le gros mot est lâché)


(Toute plaisanterie à part : ce billet est un petit chez d’œuvre )


Nota Bene: les espaces dans ce commentaire ont été laissés intentionnellement

7didane la7rami a dit…

L'Amour ne peut être que curiosité de jeunesse ou peur de vieillesse.

Avec l'amie, la volonté c'est un ennui, une paresse, un laisser-aller, une peur de l'inconnu...une absence de volonté...cela n'exclut aucunement le plaisir.

Fhamator a dit…

@Saba : quoique j'y connais rien aux Maçons....

@7didane: Mon post n'est que ivresse!!! la réalité est peut-être laide, mais pas A. :-p

@Imane: merci pour la poésie, mais je ne cherche à légitimer rien du tout, j'écris et me pose des questions...comme tout le monde :-).

@ouafa : Merci pour le joliment écrit...
encore une fois, ce n'est pas une relation et en tout cas dans l'esprit du texte c'est tout sauf dépassioné...
l'absence de surprise y est mais pour justifier l'absence de relation...En quoi une relation établie est surprenante!!! au moins dans le texte, le calendrier n'est pas établi et le lieu à chaque fois différent, et avec le sentiment qu'à chaque fois c'est peut être la dernière.
Carpe diem quam minimum credula postero

@Larbi : Merci pour la référence au titre :-), comme à chaque fois ma "haine viscérale" s'aggrandit...
Crois moi, sur le texte initiale (beaucoup trop long), il y avait un paragraphe sur comment une brebis galeuse se perd, deux berbis galeuses peuvent retrouver le chemin :-).
Merci pour le chef d'oeuvre même si c'est trop....

Fhamator (loin, très loin du repentir).

@Re 7didane: ta première phrase est très juste, si elle est de toi chapeau bas...mais quand on est très vieux pour la curiosité et très jeune pour la peur, tout n'est que certitude...l'inconnu serait-il curiosité ou peur???

Imane a dit…

je dirai l'inconnu..audace et vie..là ça ressemble un peu à de la survie..à mon sens

Fhamator a dit…

@imane : et tu as tout à fait raison Imane, c'est toujours selon notre sens, puisque c'est nous qui ressentons...

7didane la7rami a dit…

@Fhamator
La phrase est mienne. Mais sa vérité est universelle.

Je te dis que tu caches la réalité par un voile d'ivresse. La vérité est beaucoup plus laide.

Votre histoire, n'est qu'une masturbation à deux...faites de beaux rêves...cela n'empêche pas le plaisir.

Tu l'as bien dit, Evasion.

Fhamator a dit…

@7didane : Pour une fois on est d'accord. la Masturbation à deux n'empêche pas le plaisir...

Et c'est bien une Evasion....

Tu vois quand tu veux :-).

Ibn Kafka a dit…

Bon, tout ça c'est bien gentil, mais moi je n'ai pas compris: vous avez b..., oui ou non?

inspiration a dit…

Comment ca boire votre sang?!
A voir les commentaires, je realise que c'est trop de philosphie pour mon petit cerveau a moi...
me no 9echbel nada...hehe
Est-ce que c'est un reve oula est-ce que c'est un reve?

Happy week!

supertimba a dit…

Ton texte me touche bizarrement parce qu'il dévoile un autre fhamator qui s'est mis à nu.
Une bonne suprise en cette fin de journée grippée:)

Fhamator a dit…

@Ibn kafka : oui nous avons bu :-) jusqu'à la nausée :-p..

@Inspiration : Rêve toi-même :-p....Très happy week pour toi aussi.

@Supertimba: Ou est ce que tu m'as vu nu toi???? il veut pas avoir de problème le Fhamator...

Anonyme a dit…

fhamator mon amor ;)serais tu aigri? ton texte me fait penser à un bar surgit en plein desert, peuplé de quelques deseperados perdus, affalé sur le zinc du comptoir...ce n'est qu'un passage...un jour ou l'autre, tu en aura marre et tu quittera ce purgatoire, cette anti chambre de l'amour, car la vie, ce n'est pas ça, ni pour A, ni pour toi! Qu'est ce qui crée la surprise, cette étincelle perdue? l'amour. Et ça s'entretien! texte très habile, très vrai, mais les deux héros se servent l'un de l'autre, parceque c'est facile, c'est gratuit, ça ne coûte rien, donc ça n'a le goût de rien

Ouafa a dit…

@Fhamator : j'ai mis TRES joliment écrit, nuance :-p
Sinon, totalement d'accord avec l'anonyme du 15:48... à quoi ça rime cette évasion si au final vous vous retrouvez ensemble chacun portant en lui tout le vécu de l'autre, le matérialisant en qq sorte !!! pfff, j'y comprends rien à la fin

Moony a dit…

si je comprends bien tu es plus dans l'esprit " Louis-Ferdinand Céline" ( l'amour c'est l'infini mis à la portée des caniches et j'ai ma dignité, moi) mais je te confirme avec les mots de "Cioran" ( on ne peut médire sans injustice d'un sentiment qui a survécu au romantisme et au bidet), et je t'avertis avec une citation de "Maugham" ( l'amour platonique est un revolver dont on fait semblant d'ignorer qu'il est chargé). un homme averti en vaut deux .et puis tous les couples ne perdent pas la magie et la flamme et ne s'ennuient pas au pieu je te le confirme, c'est du vécu, yalllah prends ça Fhamator!( merci aux cours de yoga qui s'avèrent très utile question souplesse Hi hi)

7didane la7rami a dit…

@moony
tti malek mkhatra m3a chi 7ed wala malek!

Quelle insulte à Céline que de rappeler le Louis-Ferdinand :(

Moony a dit…

@ 7didane: au cas où on le confonderait avec céline dion ce qui serait l'insulte suprême:-) j'ai déjà vu des gens confondre rimbeaud avec rumbo en mettant le texte du poète et la photo du musclé et cela dans un journal officiel à grand tirage, si c'est pas un drame! pour lmkhatra, tu as deviné, j'ai misé sur le longévité de l'amour et j'ai sauté le pas, j'ai intérêt à ne pas me planter! si c'est pour les citations que tu dis ça, je voulais juste apporter des preuves venant de gens bien pensants, si je m'exprimais moi-mêm sur le sujet, on risquait d'y voir conflit d'intérêts, ou subjectivité mal placée.

Fhamator a dit…

@anonyme : la vie ce n'est pas ça? ça n'a aucun goût? facile ?....je ne sais pas, en tout ça ne sonne pas comme ça dans ma tête....aigri moi? jamais chérie, juste un peu vieux :-).

@ouafa: ok j'explique: quand je dis ce n'est pas possible quand on se connaît trop, c'est pour entamer une relation pas pour les évasions ponctuelles. pour celles là, à la limite, l'important c'est que deux personnes (ou plus :))s'apprécient physiquement et intellectuellement puisque de toute façon, ils n'attendent rien l'un de l'autre....
tu vois c'est simple comme la vie.

@Moony : Pour céline, même si je n'ai beaucoup lu de lui, ça me va (antisémitisme en moins). pour Cioran tu lui diras de ma part, que je ne médis point, c'est comme pour la religion je respecte. Amour platonique??? c'est quoi? une nouvelle façon de faire????

Sinon vraiment ravi pour toi et surtout pour lui :-)

Moony a dit…

on dit que l'amour commence dans le champagne et finit dans la camomille. mais entre temps, nous aussi on change, arrive un moment où on apprècie la camomille le soir. absence de surprise, non, parce qu'au fil des jours et des ans on change, on se bonnifie, on s'améliore. content surtout pour lui?! ah les mecs! ça me rappelle Bigard qui a dit que "les hommes jouissent utile! les femmes c'est cadeau!" je déconne :-)

7didane la7rami a dit…

Avant que le billet sombre dans l'oubli, je gratifie l'assistance d'une citation nietzschéenne de plus belle : "Des femmes peuvent très bien lier amitié avec un homme ; mais pour la maintenir - il y faut peut-être le concours d'une petite antipathie physique."

Imane a dit…

Moony, y a bien conflit d'intérêt, t'as trop bien choisit tes citations, et pkoipas une de houllebcq par exemple, tiens zil est pas bien pensant peutèt, et sinon pkoi t'as choisit que les bien pensant, les bien pensants tu sais, ne sont pas toujours de juste pensants..
et surtout..
ptain koi t'as pas de blog ???

Moony a dit…

bah si j'ai un blog, tu peux venir quand tu veux:
mal-de-m-re.over-blog.com/
à la base c'était mal de mère, mais mon ordi tout con n'a pas d'accent, j'ai improvisé.
je fais pas de la pub Fhamator, c'est dans le contexte! bises.

Imane a dit…

ou guallssa ou sakta ???..://
te mets de suite dans mes liens
Merci..wakha fia déjà doukha..:))

SpaceCowboy a dit…

bon, les comments masqués c'est pas mon truc: l'anonyme du 23 octobre 2007 15:48, c'était moi...chéri;)

PS: La jeunesse, c'est dans la tête que ça se passe.

Anonyme a dit…

tout ce que j'ai compris que c une relation réfléchie conventionnelle et inconditionnelle tant mieux pour vous deux si non vous seriez hypocrites comme la + part des gens que je comprend pas. comment ils tiennent le coup, des années de dissimulation et d’hypocrisie

Anonyme a dit…

t'aurais dus le titré " buvez ce sang c mon vagin " samantah oups