lundi 10 décembre 2007

Inaudible Explosion


Tout le monde a senti, à un moment où un autre de sa vie, le délicieux goût de cette attirance immorale….l’attirance en soi est toujours délicieuse, mais quand l’amitié se pose comme barrage, elle l’est encore plus et lui rajoute un goût d’extrême interdit…tout le monde, à un moment ou un autre de sa vie, a connu cette sensation fulgurante.
Une fraction de secondes, ça dure une fraction de seconde, comme une éclair qui traverse l’esprit. Dans cette même fraction de seconde, ce même esprit balaie dans une explosion de bon sens et de morale cette attirance et la renvoie aux méandres de notre inconscient, méandres desquels elle n’aurait jamais du sortir….mais parfois, cette fraction de seconde dure légèrement plus, et l’explosion est inaudible……..

Nous sommes 5 amis, Au fond d’un restaurant, discutant joyeusement, argumentant bruyamment, fumant exagérément et buvant immodérément…

Il y a le couple B&B qui l’espace d’une soirée par mois, redevient le couple de fous furieux de ma jeunesse avant que les enfants, le boulot, et les responsabilités ne viennent à bout de leur insouciance.

Il y a aussi D (sans sa femme cette fois), joyeux compagnon, phénomène de la nature, foncièrement impertinent, passionnément passionné, outrageusement drôle.

Il y a bien sûr mon irremplaçable A, toujours prompte à participer à toutes les manifestations d’insouciance, de joie et de plaisir.

Il y a moi…..

Le serveur s’approche craintivement de la table de forcenées…..Il attend un moment de silence pour placer sa requête. Lorsqu’il se rend compte qu’il n’est pas prêt de l’avoir, il se jette à l’eau en espérant ne pas s’attirer nos foudres qui risquent d’être aussi énergique que notre discussion.

Serveur : « Excusez-moi, vous avez fait votre choix… »

C’est la qu’on remarque les menus déposés devant nous depuis au moins une vingtaine de minutes, à peine vais-je exiger un délai supplémentaire que la douce B la femme annonce :

B la femme : « nous attendons encore deux personnes, merci »

Moi : « ah bon !! »

B l’Homme: « il y a F qui nous rejoint….avec sa nouvelle fiancée ».

Fiancée, il n’y a que pour F qu’on utilise ce terme…F est notre ami à tous les cinq, il a connu notre groupe à son âge d’or, il y est resté fidèle après de son inéluctable décrépitude. F est intelligent, cultivé, honnête....Nous avons tous une affection sincère pour F et il nous la rend bien, mais F a un trait qui nous étonnera toujours : F est un authentique romantique peut-être même le dernier des romantiques….F est comme on dirait en quête perpétuelle d’amour à tel point qu’à chaque fois, il croit l’avoir trouvé.

Il s’accroche aux femmes avec une rapidité déconcertante. c’est toujours la même histoire, il trouve quelqu’un (assez facilement vu qu’il est loin d’être moche), sort le premier soir, au deuxième soir il en est déjà attaché, le troisième soir il l’appelle 26 fois après l’avoir déposé pour lui dire que c’était génial et lui souhaiter bonne nuit. Et au bout du quatrième soir il nous la présente déjà avec un cérémonial à chaque fois solennel utilisant différents termes mais renvoyant implicitement et invariablement vers ceux-ci : « Les amis je vous présente….la femme de ma vie ».

A chaque fois ça se termine d’une façon ou d’une autre…

Malgré nos arguments, vannes, moqueries, explications, F ne change pas….nous avons passé des soirées entières à nous payer sa tête, d’autres auraient failli ou nous auraient renié pour moins que ça, pas F.

F est cohérent, il s’assume pleinement : « vous croyez que parce que vous me charriez que je vais changer…je veux VRAIMENT trouver quelqu’un, mais je veux que cette personne m’aime parce que je suis capable d’aimer…je pourrais passer mes échecs sous silence, ne vous présenter personne, ça m’évitera vos sarcasmes….mais si je continue à le faire, c’est que la personne qui partagera ma vie, partagera aussi la votre, partiellement, mais la partagera quand même, parce que vous êtes mes amis et mes amis ça compte »

Nous avons tous pour F une affection réelle, et il nous la rend bien.

F débarque enfin, il est accompagné comme prévu, et avec son air de circonstance : Un grand sourire, les yeux rieurs et l’impression de nous dire avant même d’avoir ouvert sa bouche: « Je l’ai trouvée ».

Passées les présentations de circonstance avec E, je constate qu’elle ne colle avec les fréquentations habituelles de F.

Généralement, les fiancées de F aussi physiquement différentes qu’elles soient, avaient toutes un air de famille : plutôt mignonnes, assez réservées, mais surtout elle me donnaient toujours l’impression d’être un projet d’épouse, et qu’elles étaient déjà auréolés de l’invisible voile de leur robe de noces.

E était résolument différente, elle n’avaient pas spécialement de beaux traits ni un quelconque détail marquant, on aurait pu la considérer somme toute comme une fille « banale »…mais elle dégageait quelque chose de différent, de spécial. Peut être un excès de sensualité ou de féminité, je ne sais pas, mais quelque chose de spécial tout de même.

Les présentations faites et les CV partagés, D comme à son habitude, les poussa jusqu’à la situation de chacun : « Alors pour l’historique, B est marié avec B puisqu’elle a fait la bêtise de rompre avec moi, ma femme (dieu merci) est en déplacement à l’étranger. A est avec tout le monde mais il ne faut pas lui dire car elle est susceptible, et lui il est seul comme toujours»

Cette phrase fuse, comme un reflexe, de la bouche de E : « ah bon, pourtant on dirait pas !! »

Et là, au fond de l’éclat de ses yeux, j’ai su. Ce n’était ni féminité, ni sensualité, c’était bien pire. C’était ce qui m’avait toujours achevé chez les femmes : Le Vice.

F s’empresse de lui expliquer mon impuissance émotionnelle alors que D se fait un devoir de réfuter la chose et de renvoyer plutôt vers le secret de mon impuissance physique…le couple B se hasarde à confirmer l’une et l’autre.

Moi, je m’apprêtais à lancer le duel…un croisement furtif des yeux, des pupilles étincelantes, un regard vite détourné….la partie avait déjà commencé et tout ce dont j’avais peur, c’était de gagner…

Une partie d’escrime ou nous avancions masqués, de F bien sûr mais aussi de tous les autres….depuis cette phrase, la table avait cessé d’exister, et notre duel s’annonçait violent…à coup de verbe.

Moi : « alors comme ça vous êtes dans le ….. »

E : « et dans plein d’autres choses… »

Moi : « c’est toujours bien de diversifier ces activités »

E : « oui, mais il faut toujours garder un cœur de métier »

Moi : «il me semble que dans votre cas c’est déjà fait »

E : « et dans le votre ???»

Moi : « en tant que salarié, c’est au gré de mes employeurs, ils font leur choix réfléchis…je m’exécute»

E : « Je n’aime pas ça, ne pas avoir le choix»

Moi : « c’est comme un cœur de métier, ne plus avoir le choix».

E : « oui mais ça a plein d’avantages…sécuriser le périmètre, pérenniser l’activité, projection sur le long terme... »

Moi : « pour le moment ou pour l’instant, je n’y vois que des inconvénients »

E : « c’est mon travail, de gérer les inconvénients »

Moi : « et c’est le mien que de bénéficier de ces avantages».

Discussion professionnelle…Ton détaché…visage sérieux…. il y a des étincelles qui ne mentent jamais.

On s’ignore pendant de longues minutes, on discute avec tout le monde, on mange, puis au hasard d’un sujet, on croise le fer….touché, encore touché, égalité, match nul, très nul…on en profite pour parler par personnes interposés….je m’adresse à D, elle lui répond…F distribue des sourires fières à droite et à gauche, heureux qu’il est de la voir s’intégrer si rapidement….touché, retouché, égalité, match nul, très nul.

E s’excuse pour aller aux toilettes, j’attends 3 minutes et j’y vais en espèrent l’y rejoindre ou plutôt en espérant ne pas l’y trouver….elle est à l’intérieur, je patiente en face de la porte des toilettes vides pour hommes…..E sort

E : « vous aussi ??? On est synchros on dirait ce soir»

Moi : « vous avez bonne mémoire? »

E : « excellente »

Moi : « 06X XX XX XX, appelez moi un de ces quatre, on aura tout le temps de vérifier si on est synchros ou pas ».

Elle part, je rentre aux toilettes…la gorge nouée : Culpabilité qu’ils l’appellent.

La mienne est de la pire espèce. Ce n’est pas une culpabilité de rédemption, la mienne est culpabilité de dépit…un sentiment permanent auquel mes actes ne pourrait remédier…je culpabilises de ne pas culpabiliser, je culpabilise de ne pas me poser de questions, je culpabilises parce que tout me paraît si simple, je culpabilise de ne pas culpabiliser...

Pendant la fin de la soirée, on ne s’adresse pas la parole avec E, je continue mes discussions, je subis les vannes de D, le regard perplexe de A, le sourire de F et la fatigue naissante du couple B.

Pendant la fin de la soirée, je dissèque mon être pour savoir à quel moment j’ai cessé d’être ce que je devrais être. Comment ça avait commencé et pourquoi est-ce si irréversible…

Nous payons, nous sortons, je fais la bise furtivement à E avec un standard « un plaisir », je prends ma voiture et je fonce chez moi en essayant d’oublier cette soirée et en espérant qu’elle m’oublie aussi.

Presque arrivé, mon téléphone sonne, un SMS, numéro ne figurant pas sur mon répertoire :

« X Rue……, Résidence….., Quartier ……/ Signé : E »

C’est précisément en ce moment, alors que pendant toute la soirée je me refusais d’y penser, que cette panique me prend. Pendant toute la soirée, j’éludais cette question, maintenant qu’elle est inéluctable, ma panique s’accroît : Sont-il là ?

Tremblante, ma main droite se lance vers la boîte à gant….grand soulagement, sourire narquois, ils sont là…..les préservatifs sont bien là.

32 commentaires:

7didane la7rami a dit…

Depuis le temps que j'attends du pur Fhamator.

On ne peut envisager un fhamator sans ambivalence. Comme diraient les Hoba Hoba : goulou baz 3la li khrej men cabaret sekrane. ou i goul ma tkhafch 3lia 3ad ghan soug meziane

Ma grand-mère te dit de dire à F : "date lbass m3aha oum mchat"

Alors c'était sychnro ou pas ?

7didane la7rami a dit…

Après réflexion ne lui dit rien. Ils finiront par se séparer.

On connaît tous comment les histoires se terminent ...

dima a dit…

Ta meilleure Introduction (avant que tu ne rentres dans le vif du sujet) et ton meilleur titre depuis que Dame nature t'a enfanté dans la blogoma.

Fhamator a dit…

@7didane: F se sépare toujours et remet toujours la même chose...et t'inquiète pas je ne lui dirais rien, l'affection est réelle....

@Dima : Welcome back dima, depuis le temps :-)....Merci pour l'introduction et le titre et désolé pour le reste du texte :-).

Ouafa a dit…

Quel plaisir (pour ne pas dire quel pi....) de lire ton billet!! vraiment!! je dirais même Wowwww ;-))))
"certains moments ont un gout d'éternité" Marc Levy
Carpe diem mon ami!!

SimoBenso a dit…

@fhamator : Errare humanum est, perseverare diabolicum !

Emomo a dit…

Eh ben, c'est vraiment méchant de duper F. Je commence vraiment à me demander si ce sont les exploits de Fhamator en synchronisation à 2 poussent les conquêtes de F à le repousser.
Il faut sauver le soldat F !

Emomo a dit…

Si c'est possible quelqu'un peut m'aider à mettre un lien avec mon pseudonyme comme 7didane ou fhamator.
les types de blogger commencent vraiment à faire n'importe quoi !
Emomo...au mots

mmm a dit…

lectrice assidue de ton blog (mm si je ne dis jamais rien), j'ai voulu confirmé ce qu'à dit dima : excellente intro et très beau titre! les meilleurs de tous tes billets!
(pr le reste bon.. :s)

nbb a dit…

ton billet le moins bon est finalement trouvé.f le vice,qoultiliha: ma ka t3erfiiiich

7didane la7rami a dit…

Moi j'ai trouvé l'idée et le style de l'intro banal et déjà vu ailleurs. Disons que tout le monde a déjà senti comme dit si bien l'auteur. Et je rajouterai "lit aussi".

Mais le reste est propre à un fhamator. Le regard éclairé sur une existence qui l'est moins. Jusqu'à la chute finale, l'unique souci d'un fhamator qui se respecte : la boite à gang.

mmm a dit…

@ 7didane : tu ne serais pas un peu jaloux vu que l'on ne t'a -peut etre- jamais fait pareils compliments?! :p

(quoique tu as un peu raison :p:p)

7didane la7rami a dit…

Mon commentaire était au contraire un compliment :)
Ce billet est loin d'être le meilleur de Fhamator. Plafonner l'auteur à ce billet est réducteur.

D'autant plus que je trouvais le récit fhamatorien, pas comme semblent certains commentaires affirmer.

Après, comme on dit d'habitudes aux petites esprits : les goûts et les couleurs ... :p

Moi 7didane le Sublime cherche compliments ?! pfff ! Je n'ai pas courbé les plus Grands devant ma magnificence pour attendre des compliments des plus petits :p:p

dima a dit…

fhamator> T'as pas à etre désolé du reste du récit puisque j'ai fait pire que cela. Crois moi on n'en est jamais fier ;) mais tu résumes si bien le pourquoi du comment dans l'intro...

bzizla a dit…

moi, fleur bleue, honnéte et naive, ne conçoit pas autant de perfidie!

joli texte tout de méme

j-99 a dit…

Il paraîtrait que rien n'est plus beau que deux routes qui se croisent.
Et rien n'est plus laid que deux routes qui se croisent sans se toucher gràce à la stupide technologie ou philosophie des échangeurs.

Je t'imagines terminant ce formidable billet et arrachant ta page à la machine à écrire comme le héros de l'ouest dégaine.

Pire que la culpabilité, l'absence de culpabilité, la culpabilité de ne pas culpabiliser. Très jolie trouvaille.

Loula la nomade a dit…

Fhamator,

Bravo! Et tu sais pourquoi parce que tu ne sors jamais sans protection même quand c'est de la fiction.

SABA a dit…

@Fhamator: tu aurais kan même pu attendre qu'elle ait rompu avec ton ami avant d'y aller non? je comprends l'attirance, mais pas la trahison!

sinon, bravo! divinement bien écrit!

mmm a dit…

@7didane :je ne crois pas avoir plafonné l'auteur à ce billet: je parlais de l'intro et du titre de ce billet en caparaison avec ceux des autres et non du billet en entier, il y a la à mon avis une différence de taille que tu ne saisis pas.

pour le reste, ça ne m'étonne pas venant d'un mégalomane comme toi! ( ps: je te lis aussi et entre tes bilelts et ceux de fhamathor il n'y a meme pas de comparasion à faire, il te devance de loinnnn :p)

et puis petits esprits tu dis?
je ne px que te remercier pr le compliment! car comme dirait le poète :
idha atate madhammati min na9issine
fatilka achchahadato li bilkamali!

7didane la7rami a dit…

@mmm
J'adore !
Si seulement je gagne deux vers à chaque fois où je me fais massacrer :D

Merci pour ce sourire matinal, et merci aussi de passer me rendre visite. Ce qui rajoute à mon plaisir de relire pour la 3ème fois le billet.

7didane le bouffon authentique,

@fhamator
Le style et la couleur du récit, hors intro, donne au billet un effet griffonné sur un bout de papier à la va vite. Ca crée une illusion de sincérité qui ne peut que contraster avec le caractère d'un fhamator. Bravo pour ce contraste ! J'adore :D

Lectrice assidue a dit…

Fhamator serait il un etre humain comme les autres?! Attiré par l'interdit (pas si interdit que ca apparemment!)! Tres beau texte.

Fhamator a dit…

@Ouafa : Merci, mais il ne faut pas trop me parler de pied, je fais souvent des croches. :-)

@Simobenso : Exactement…..
Fhamator en mode lucifer

@Emomo : non ce n’est pas les synchros, c’est juste que c’est un doux rêveur….
Pour le lien, moi j’utilise des comptes blogger/gmail qui renvoient directement vers ma page profil.

@mmm : pourtant l’intro et le titre ne sont qu’une expression du reste....Merci :-)

@nbb : Pourtant je t’avais bien prévenu lors du dernier billet rouge « elle me connaît insensible, je la sais impitoyable » :-)

@7didane : tu vois des gangs partout toi ;-).

@dima : t’inquiète c’était juste une boutade, genre tu n’a pas complimenté tout le billet :-)

@Bzizla : perfidie, je trouve que ça colle parfaitement…..ravi pour toi by the way et merci :-)

@J-99 : je n’ai pas très bien saisi, mais si le billet te pousse à imaginer, c’est déjà ça… :-)

@LallaLoula : Merci bien….Pour le reste, je n’ai pas de mérite, depuis ma tendre enfance, la maternelle n’arrêtait pas de servir « Couvre toi bien avant de sortir ». :-)

@Saba : oui c’était une possibilité, et trahison est un bien grand mot…….Merci pour le compliment :-)

@7didane : Ce n’est pas l’effet va vite recherché (même si c’est vraiment le cas), le rouge est plutôt le rouge sang, relis le premier billet rouge. Pour la sincérité, tu posteras une définition sur Wikipédia, d’accord… :-)

Fhamator a dit…

@lectrice assidue : Bienvenu à toi et merci :-).

7didane la7rami a dit…

@fhamator
On peut trahir F, et être sincère vis-à-vis de l'écriture.

Et puis qui t'a dit que moi je cherche à lire ce que toi tu cherches à écrire. Moi je vois un effet va vite :p et tant mieux que c'est la réalité. Ca rajoute à la sincérité de l'écriture je t'ai dit.

Tu aurais mieux soigné l'écriture, La chute ne serait pas crédible. Fhamator séduit du premier coup ! quelle blague.

...Et l'histoire ne nous dira jamais si vous étiez sychnro ou non ...ne dis surtout rien ;)

dima a dit…

On parle beaucoup du jeune homme et si on s'intéressait à la jeune femme ? le jeune homme nous parle d'un nouveau genre de femme catégorisée Vicieuse. Vicieux peut etre l'etre humain en général. Mais à que ça se soit une femme uniquement, je ne pense pas. Voulait-il parler de la femme fatale ? t'es trop cinéphile fhamator. On revient à sa première impression. Il dit : E était résolument différente, elle n’avaient pas spécialement de beaux traits ni un quelconque détail marquant, on aurait pu la considérer somme toute comme une fille « banale »…mais elle dégageait quelque chose de différent, de spécial. Peut être un excès de sensualité ou de féminité, je ne sais pas, mais quelque chose de spécial tout de même. Quelque chose de spécial qui ne peut etre que son propre charme. Et en plus de son propre charme, elle se permet de mener sa vie privée et professionnelle comme elle l'entend et selon ses propres désirs. Si elle n'avait pas eu le begain et le désir pour notre fhamator national je crois que le SMS ne serait jamais envoyé à son destinaire. D'un autre coté, notre fhamator national, au lieu de satisfaire son besoin naturel, a réussi à formuler son désir en offrant ses propres coordonées à l'etre désiré. En somme un premier pas fait envers un etre qui n'attendait que cela. Fhamator, encore assourdi par l'inaudible explosion, analyse le tout à travers le mot Vice. Il oublie l'alchimie des etres et le désir de l'autre. Ce n'est ni exceptionnel ni extraordinaire ce qu'il a vécu. Mais simplement je crois, dans mon for intérieur, qu'il est encore subjugué par le caractére entreprenant de cette jeune femme qu'il a rencontré un soir où l'alchimie de deux etres était reine.

Moony a dit…

attirance entre deux personnes adultes consententes, sans attaches, pourquoi culpabilité?
on fait des choix et on assume voilà toute l'histoire.
trahison? j'ai rien vu, le "F" finit toujours par rompre, la "E" n'a pas l'air de prendre son histoire au sérieux, tant mieux pour tout le monde :-)
Fhamator, aucun regret, s'était écrit ( sur son visage et sur son sms) ;-)

Fhamator a dit…

@7didane: pffff, tu penses ce que tu veux ;-p.

@Dima : Vu que tu t'intéresse de très près à la chose, un phrase était importante:" C’était ce qui m’avait toujours achevé chez les femmes : Le Vice."

@Moony: C'est pas un commentaire à Moony, ça???!!!!!!!

Safaa a dit…

Au moins la soirée aura profité à quelqu'un.

C'est une bonne leçon que tu donnes à savoir toujours être prévoyant et sortir couvert.

Moony a dit…

bah si! sérieux, je ne vois pas le problème, je me range du coté de Dima pour dire que l'alchimie quand elle est là, on ne peux résister, et tant mieux, il faut pas chercher à résister, sauf si on risque de faire des victimes ( quand il y'a un mariage ou des enfants en jeu).

mouna a dit…

the story became something of a standard and reached a new level of popularity ,we never appriciate and cherish what we already have ,we always look for smthg that arouses curiosity smtg not fully understood...yet it happens to the best of us ,just be ready and keep in ur pocket or in ur car like our host what it takes .
Whos is the vicious here ?

Anonyme a dit…

GENIAL !!!

big-up a dit…

qui aurait pensé que la perfidie pourrait etre un jour excusée par un sympatique post!!!!déloyauté n'aurait pas existé ds le dico si l'etre humain n'était pas capable d'un tel acte!!!et puis surtt merci fhamator d'avoir justifié l'existence de ce mot!;)
PS:si t'es un bon flingueur c pas grave si tu mets tes chaussettes ds la boite à gants,mais si ça ne t'arrive ke once in a blue moon je te conseille de trouver un meilleur endroit:-)