jeudi 15 novembre 2007

Insultez moi que je vous aime!!



La rue comme la famille marocaine, est un monde fait d’insultes savantes et de joyeux jurons.

Monde synonyme, pour le Fhamator suis, de doux souvenirs et d’une nostalgie certaine.

Monde qui, entre autres, comporte nombre d’indications sur les fondations et réflexes comportementaux des Fhamators, mais aussi sur leur anatomie.

N’ayant pas pratiqué ce sport depuis le jour où j’ai découvert au collège qu’on pouvait éviter de se faire tabasser dessus en arguant qu’on est pacifiste, ma mémoire me trahit quant au rappel de ces douces mélodies.

Je vous en livre tout de même quelques exemples, en évitant la partie anatomique, je ne voudrais pas réveiller vos vieux complexes.


Le bikhirisme : « Le7mar li Galhalike »

Littéralement « l’âne qui te l’a dit » Signifiant « c’est qui l’âne qui t’a bourré le crâne avec ses conneries » mais par extension utilisée comme synonyme de « espèce d’âne ».

Actuellement, c’est ma réponse préférée à chaque fois qu’on me parle du « mouvement » 7mar ou bikhir. Automatiquement ça déclenche chez mon interlocuteur, alors qu’il était en pleine argumentation, un sourire diabolique vu je viens de lui sauver la mise en ciblant avec le qualificatif « 7mar », celui qui l’a initié aux joies du « mouvement ».


Le sens de la famille : « Allah ye7ere9e jede waldine mouke elkelbe».

Littéralement « Que le clébard de grand-père des parents de ta mère brûle en enfer ».

Ce qui nous permet de constater le niveau générationnelle auquel remontent les affinités familiales marocaines.

Le chien étant rajouté pour rehausser le niveau intellectuel de ton ascendance bien évidemment (au grand détriment de la famille canine).

Cette phrase est particulièrement adaptée envers ceux qui arguent de leur « sang bleu ».


La concurrence économique: ”Allah yekhlike belkhela”

Essayez de la traduire celle là !!!! Le mieux que j’ai trouvé c’est celle-ci : « Que tu sois anéanti par le néant».

Grande œuvre des insultes marocaines, elle suggère le trou de noir, le point du non retour, la chute de laquelle tu ne peux te relever, le fonds que tu ne peux toucher parce que justement c’est sans fin.


Le sens de l’adaptation : " Allah ye3tike ma 3ta L……."

Littéralement « que tu reçoive ce qui a été donné à/au…. ». Ceci est un juron personnalisable à souhait.
Il se base sur le référentiel de chacun mais surtout sur celui de la cible visée.

Ainsi dans le domaine politique internationale, on va se référer au Darfour, dans le monde économique on peut renvoyer vers Enron, au niveau national vers Mustapha Fakhir et au niveau local à Fatna la fille des voisins, qui en s’entichant de Brahim l’épicier, est tombé enceinte, s’est fait viré de la maison, a avorté, fait les trottoirs et les jardins publics et est morte du syphilis au milieu d’un rond point.


L’amour maternel : " ychwini fike "

Ceci est généralement réservé aux mamans, voir aux personnes très proches. Littéralement « que je grille en toi », mais signifiant plutôt « que je sois chagriné par ton deuil»

D’une énorme subtilité, on évoque en même temps le châtiment exemplaire que ta race mérite (crever), tout en soulignant la grande affection que j’ai pour toi et le grand chagrin (nécessaire toutefois) que ta perte me causerait.


L’hypocrisie sociale : " Lehla ye7yike "

Littéralement « que tu ne vives point ». Extrême non ? eh ben imaginez que cette expression est utilisée généralement dans des discussions bon enfant, pour dire « ah non, plutôt toi ».

Juron typiquement féminin, il symbolise parfaitement les relations très cordiales qu’entretiennent les femmes en société, puisque sans entacher nullement leur entente, elles préservent l’objectif de résultat qu’elles espèrent pour leurs prières et vœux.


Les hopitaux marocains : " Ghan7ayere fike al2atiba."

D’une grande violence verbale accompagné généralement par une plus grande physique, il signifie « je m’en vais rendre les toubibs perplexes sur ton cas ». Sous-entendant bien sûr des dommages physiques devant lesquels la science serait impuissante ainsi qu’un renvoi vers la grande qualités de nos médecins (spéciale dédicace aux médecins qui me lisent :-p).


La sadique perversion : " ye3tike L7ekka feterma ou 9elete dfare "

L’un de mes préférés, mélange de tabou social, sadisme extrême et certainement une petite dose d’homophobie le tout enrobé d’un grand sens de l’hygiène.

Littéralement « que ton trou du cul te démange mais que tu n’aies point (très peu) d’ongles», il renvoie vers une succession de grands malheurs que tu espère pour ton interlocuteur de manière simultanée et concomitante.

Généralement émanant d’une femme envers un homme, elle l’agresse d’abord dans ce qu’il a de plus cher (son trou du cul), l’enrobe d’envies irrépressibles (la démangeaison) et une impuissance notoire (pas d’ongles), l’achevant par le renvoi implicite vers la seule solution restante pour se soulager (se faire enculer).

Je sais il est anatomique celui-là, mais je l’aime vraiment bien.


Tla7ou..

33 commentaires:

Célibataire Casaoui a dit…

Slt Lefhamat,
Il ya aussi le juron :
- "Yen3al waldik 3la waldine El kelb"
que te sparents soient damnés comme le sont ceux du chien !!
- "Allah ye3tik Bouglib"

Ouafa a dit…

Voilà encore un billet comme je les adore!! Fhamator, le grand ethnologue récidive!!
Bravo pour la fidélité des traductions « Que tu sois anéanti par le néant», fallait trouver ça!! trop fort comme dab
Comme CC, petite contribution soft "yakh tfou 3la bnadem/Ganss"

selma a dit…

j'me sens pas visée :)

SABA a dit…

Il m'arrive de sortir des phrases du genre allah in3el....(ca depend de la situation) kan je ss au volant.. not very ladylike, mais ca fait tellement de bien... ;))

Safaa a dit…

Titre un peu maso non ???
je vais faire dans le light aussi avec le "mal mouk"

pofpof a dit…

hi hi hi,il y a dee insultes que je n’ai jamais comprise.je me suis toujours dis,que peut être par caque je suis con…mais après un sondage au près de mes amis (es), j’ai fini par comprendre que s’était pour autres choses :

t3awed lmmok = raconte toi à ta mère!!!!
ddin d lkalb ou din dl9erta = religion de chien ou religion de !!! le pire,est que celui qui t‘insulte à la même religion que toi!!
din mmok = religion de ta mère
mmok ou khtak( avec une certaine violence dans la prononciation) = ta mère,ta sœur


je pense que les insultes qui contiennent le mot religion étaient à l’origine des insultes inter communautaires,entre musulmans et juifs
une autres remarque,au maroc quand on insulte,on insulte souvent indirectement,en passant par la mère,la sœur…la famille ou la religion et même la tribu et l’ethnie…on passe par des choses, où l’insulté se reconnaisse et s’identifie


appart ça,je tiens à porter à votre connaissance que je n’insulte jamais,et que quand je m’énerve, le seul mot que je sort de ma bouche est "a l7mar"…je m’excuse auprès des mes frère 7mire…tiw tiw tiw ze suis zentil, très zentil

c’est la preuve que les fessés ont bien fais leur travaille…merci papa je te suis reconnaissant

SABA a dit…

le tiw tiw dans le com de Pofpof m'a fait penser a 7didane!! ahh, le bon vieux temps!!

pofpof a dit…

@saba
tu as raison...c un hommage à notre 7didane nationale
ces postes me manque....mrd!!!!

youssef a dit…

yhoudi: litteralement "juif", correspondance en d autres langues "sale arabe"

naj a dit…

merci d'avoir expliqué, j'avais jamais compris le sens de "ychwini fike "

inspiration a dit…

sir a Fhamator, laye3tik ma 3ta l9erd... teb9a tne99ez men chejra loukhra :))))
Je crois que je vais arreter de lire le reste des autres postes (dont j'ai rate la lecture avant de tomber sur ce blog) pour te donner mes preferes comme promis dans le "remue-menage".
En lisant celui la je me suis rendue compte que ceux regroupes sous le label "conneries societales" sont mes preferes. Je citerai surtout les textes ou Fhamtor parle de ce qui se passe vraiment dans la rue Marocaine, un taxi (grand ou petit), ce genre d'amour societal (comme tu le prefere) avec toutes ces insultes envelopees d'amour, de mechancete et d'une envie de se montrer fort, "sait tout" ou simplement un vrai Fhamator... C'est ca ce que j'adore dans ce blog. ca me parle personnellement du vrai Maroc; de mes souvenirs d'une fille venant d'un quartier populaire, ou il y'avait des settati, doukkali, jebli, amazigh, se7rawi, wejdi; ou j'avais la chance d'interagir avec tous les Marocains de differentes origines, a apprendre plus de vocabulaire Marocain et a chercher les origines et l'histoire derriere certains proverbes populaires. A ne pas me limiter aux moeurs et habitudes de ma propre famille et mes origines, mais embrasser celles du reste des Marocains.
Ca me rappelle aussi mes annees de fac et toute la diversite et le "background" des etudiants; ceux ou celles qui venaient avec une voiture differente tous les trois jours et d'autres qui n'arrivaient a l'amphitheatre qu'avec une veste dechiree ou des boucles d'oreille arrachees (beh oui la guerre des bus).
Ceci dit, je suis toujours pour la diversite, donc la j'ai cite les textes qui me touchent plus et me tracent un sourire sur le visage (et Dieu sait combien j'ai besoin de sourires ces temps-ci), mais cela n'empeche que je m'amuse a lire les autres conneries aussi hehehe

Voila Fhamator, deux commentaires en un. Un commentaire pour ce nouveau ne', et en meme temps pour faire suite a ce que je voulais poster dans le "remue-menage"...

Hey le "n7eyer fik l2atiiba is zeeee best" :)))))

Je rajouterai seulement le machin du "lah ye3tini conciiiir (cancer) ila dert hadi..." hehe
Narii, on fait et on dit des conneries des fois li tay7irou fiha l3oulama machi attibba. On en arrive jusqu'a souhaiter a soi une maladie lli nit mazal 7ayrin fiha l3oulama! msakhit 7na ou khlas...

Bonne journee

Imane a dit…

kikouu Fhamator..
je pense que t'as omis la plus répandue..pour dire casse toi : 9ouwèd (désolée pour la vulgarité) si on interprète ceci veut dite, va faire ton proxénète, souvent hors contextes..
llah in3alha sel3a..que dieu damne cette marchandise..une insulte d'épicier je suppose..
sinon, j'insulte jamais, mais je râle, en douce, loin des oreilles..
Tfou ta3oune lbeldi ( la peste bledarde, pace que tt ce qui est beldi est fort) ou ta3oune l7orr..
sinon, llah i3tek toulal, ou llah i3tek ddoud, j'ai peur de souhaiter kelk chose de vraiment moche, même dans mes moments de colère, parfois bab ssma meftou7, sait t-on jamais..peur que Dieu exauce..

Fhamator a dit…

@tous : je tiens à préciser que les interprétations sont totalement personnelles, et que par conséquent peuvent être (même probablement) totalement erronées.

@CC : Qu'est ce qu'il t'a fait le chien!!! :-).

@ouafa : Merci Lala ;-). 7chemtini Ga3e.

Fhamator oua7ed leganss

@Selma: Comme une lettre à la poste :-)

Fhamator ex-responsable du budget.

@Saba : not very Ladylike?!!! j'ai dit que le dernier de la liste était généralement féminin, imagine et tu verras ce que c'est ladyunlike :-(.

@Safaa: certainement ;-), mais c'était surtout pour dire que quitte à être insulté, je préfére que ça soit en marocain.

@pofpof: je ne sais pas pour les insultes comprenant "dine", mais je sais que les fessées tu les a certainement amplement méritée.

Fhamator très très zentil.

@Youssef : Tu ne serais pas "marocain" par hasard?

@naj: si je te dis "ychwini fike" tu la prends dans quel sens :-p.

@mamègère: sur tout ce que j'ai de plus cher (c'est à dire rien) que c'est ce qui était écrit en lieu et place de "Tla7ou".
merci de ne plus rien dire, J'ai très peur des doudes.

5Estrellas a dit…

Et dire que tu t’es restreint au publiable donc ce qu’il y a de plus soft ! Ca alors ! Ca donne une idée sur notre degré de violence et d’obscénité ! On est bien loin de l’urbanité ! Triste constat !

Moony a dit…

quelques unes bien de chez moi:
" yn3el zerri3a d babak"

" mchi oulla nzelle3 reytek"

"yn3el elbabor lly tel9ek ou lmakina lly sen3atek"

"bghel"

"mchi tel3ab 9ouddam bab darkoum"

"yn3el tassila d yemmak ou zerri3a d babak"

"chouf fya a3inin lba9ra"

c'est les plus utilisées.

une marocaine a dit…

Je te livre en exclisivité une expression inventée par une copine. Quand quelqu'un l'énerve surtout si il ne dit pas grand chose elle nous dit "hada kaye fetereme" par contratse avec kaye "feker" !!!!!!!! Très subtil et très tordu. Il faut avoir l'esprit un peu mal tourné!!!!

Sinon, les r'batis disent aussi "y3etek dibere" Je ne sais pas encore à cette date ce que veut dire "dibere". Si quelqu'un peut éclairer ma lanterne :)

sinon, les amazighs disent quand ils sont énervés "Arwasse" Ma mère le dit dès qu'elle énervait. Ce n'est que dernièrement que j'ai compris ce que ca voulait dire arewasse veut dire "la mer". L'équivalent en arabe c'est "Al ma o chetteba 7etta l'9are l'be7r".

Perso, quand je suis énervée je gueule en français. Et même mes insultes en français sont très light. Je ne sais pas pourquoi mais je suis incapable de prononcer les gros du dialecte marocain même entre filles. En revanche, si je suis excédée je dis "Lehela yere7me fik (fihe) chi 3edeme"!!! C'est très violent je sais.

bzizla a dit…

je suis pas trés fortes en insultes, j'aime bien celles citées par moony)))
moi c'est principalement CACA _ en arabe svp_ que je conjugue a ttes les sauce , pour barrad mes ghdayd; sinon j'aime bien " testicule" en arbe aussi :DDD

Safaa a dit…

ah mais j'avais pa vu le vilain geste que fait le bébé, à peine né et il emmerde déjà le monde.

naj a dit…

dans le sens du poil pardi :p

Célibataire Casaoui a dit…

J'ai un gros problème !!!
à chaque fois que je suis avec mes copains, Mes potes, et qu'on est entre mec je peux pas m'empêcher d'incruster le terme qu'aime bzizla entre deux phrases, voire deux mots !!!!
Mais je crois que j'ai bcp de chance, car j'en ai jamais sortio un devan Les parents en pleine réunion familiale :)

Phoebs a dit…

(7em 7em ..premier comment)
Tout simplement hilarant !!
Tu devrais vraiment écrire un livre du genre "Morocco and moroccans for dummies"

Fhamator a dit…

ET voilà ce qui arrive quand on est cons, on oublie de répondre à "Inspiration" alors qu'elle m'a gratifié de deux commentaires au lieu d'un....pfffff, quand je vous dis connerie, il ne faut pas chercher le deuxième degré.

@Inspiration: Désolé pour l'oubli, surtout que tu m'as pondu tout un post comme commentaire...dis donc, comment ça se fait que tu te dises mal inspiré pour remplir ton blog et pondre des comm aussi consistants...Merci pour la connerie sociétale et vraiment ravi pour le sourire, my pleasure.


@5estrellas: Merci de reconnaîre mes efforts d'auto-censure...;-).

@Moony: j'adore quand tu les écris avec l'accent...une douce mélodie dans mes oreilles :-).

@Marocaine: Même pas un os!!!!!ça c'est violent marocaine...j'imagine déjà l’état de mon squellette après ton passage.

Fhamator li kay ftereme.

@Bzizla : j’imagine très bien…

Touche pas à mon Fhamator :-D

@Naj : Raté.

Fhamator rasé.

@CC : Crois moi, me concernant déjà fait.

@Pheobs : j’en suis déjà au troisième chapitre….Bienvenue Pheobs.

Fhamator le joey.

100taure a dit…

il reste une place pour la mienne?
lah ye3tik toufis(qui veut dire typhus) quand quelqu'un pete, allez comprendre pourquoi...

inspiration a dit…

ssi lfahim, ana lli desolee wellah, tan3emmer lik la page ou mant9adach mazal...
Pour dire que ze3ma tat9wa fina lefhamt ghir chez les autres :)))

Quand je m'enerve, c'est surtout: "zzzzeft", "zzzze3ter", "nnnem".
Comme je n'aime pas "n3el nass", mais sous pression SOCIALE lol, je me contentais du "yen3ell 7essek"; hya hya je sais mais ca m'a l'air moins aggressif que de s'attaquer a toute la tribu de la personne en question...

Bon w-e tout le monde :)))

Fiso a dit…

Super drôle ce billet, quel plaisir de découvrir le langage imagé marocain !
Ton expression préféré ou il est question d'ongles, je la trouve particulièrement crue, dis donc !

_BrainDamage_ a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Anonyme a dit…

salut,
je viens de tomber sur ton blog, et j'avoue que c'est derniers jours, j'emploie deux bonnes insultes qui arrivent vraiment à me soulager:
1) yn3el lmkhyer f tassiltek
2) yn3el jeddek tay terte9 jeldek

super, je me sens mieux là

Lamia a dit…

Yep,

n-ième visite, mais premier commentaire!

En plus d'avoir des insultes insolites, l'magharba associent parfois outrage et racisme. On m'en a sorti une fois (bon c'est plus une chanson qu'une insulte mais bon), j'étais morte de rire (hyani allah). Je souhaite donc partager mon alacrité:

"bambara guigué, bambara guigué, bambara guigué khnafar l'aajal zouke nagua"!

Sinon pour petit com pour Une Marocaine= arwasse, ça veut dire l'enfer, enfin un truc dans le genre (et pas la mer). Ca peut être aussi un synonyme d'agudi, mais un agudi de la géhenne ;-).

Thanks a lot à toi Fhamator pour tes fabuleux articles.

supertimba a dit…

mwaaaaaaaaaaaahahahahahaha!Franchement j'étais super déprimée et je tombe sur ton poste mon cher ministre des f'hamates:)A quand chi hrig f europa qu'on rigole live!Excellentissime

D'autre mémorables:
-allay y3tik d'el(que dieu te donne la disgrace)
-allah yn3alha sel3a
-sir tl3eb m3a granek
-el maa ou chettaba tal 3a3 al b7ar
-allah y souss lik lyam

Loula la nomade a dit…

Fhamator:-)
Ma préférée:
Allah ikhefef ma nazal.
Mwah

Fhamator a dit…

@100Taure : il reste toujours une place pour LA 100taure…welcome back :-)

@Fiso : bienvenue à toi…tu auras remarqué qu’en debut de billet j’ai dit que j’allais éviter le chapitre anatomique des insultes marocaines et crois moi la dernière est une des moins crues.

@Brain : A sa7bi, tu vas nous créer des problèmes avec le HACA, ils sont aux aguets ces derniers jours :-)

@Anonyme : je connaissais la première mais pas la deuxième, la première explique by the way pourquoi ma vie est à chier, parce que je suis lemkheyer ftassilti, donc à chaque fois c’est pour ma gueule ;-)

@Lamia : Bienvenue à toi….c’est quoi ce bambara et que vient faire zouke nagua dans l’histoire…

Fhamator zoophobe ;-)

@Timba : Welcome back timba, alors tu as fini des négocier pour former le gouvernement :-p.

@Loula : j’espère que tu t’es bien reposé lalla, par contre ce que tu as cité n’est pas une insulte, c’est plutôt une prière non ?

Double mwah.

_BrainDamage_ a dit…

Okay, va pour une autocensure...
mais juste une hein!

Mohamed El Kortbi a dit…

le père d'un ami, l'a traité un jour de zèbre car il estimait qu(il ne pouvait même pas aspirer être un âne ou un mulet, qui, contrairrement au zèbre, sont utiles !