jeudi 21 juin 2007

Le Troisième Concerto de BAC

Je viens de voir sur le blog de Najlae les résultats du BAC marocain de cette année et devinez quoi ils ne se passent pas de commentaires.

39%
Selon notre système éducatif, dont Fhamator est le sinistre représentant, seuls 4 bacheliers sur 10 méritent le précieux sésame. Bien sûr il y a encore le fameux rattrapage (Daoura Istidrakia), qui permettrait d’augmenter un peu le nombre des admis, mais il faudra se mettre à l’évidence. Quelque chose ne tourne pas rond dans cette histoire et comme toujours Fhamator a une explication.

Les lycéens marocains sont cons :
Fhamator en est intimement convaincu, les lycéens sont de plus en plus cons, surtout depuis que lui n’est plus au lycée (l’époque lycéenne de Fhamator mérite au moins deux blogs).
Ainsi par un phénomène de dégénération mentale, les bacheliers actuellement sont quasiment illettrés. Quand Fhamator pense qu’à une certaine époque, le brevet était synonyme d’une érudition certaine, il en arrive à regretter les bienfaits de la colonisation sur l’intellect des plus jeunes.

Ainsi nos lycéens par leur faute ne sont plus digne d’être considérés comme bacheliers tout au plus un certificat d’études primaires (Chahada).

Quelle en est la cause? et bien Fhamator vous le révèle : Les lycées mixtes.
Oui, oui et oui, si ces hordes de débiles ne passaient pas leur temps à courir derrière (et ce n’est pas un hasard) leur « camaradesses » de classe, ils passeraient plus de temps à bûcher le superbe programme qui leur est concocté par notre vénérable ministère de l’éducation nationale. Rien n’est plus prenant pour un boutonneux qu’une libido débordante au contact de jeunes pucelles aux poitrines tout aussi débordantes.

La frustration. Telle est la clé de la réussite scolaire et tant qu’on ne généralisera pas les lycées asexués, jamais ce pays ne pourra se développer. Pour preuve, regardez ce qu’on devenu les grands frustrés de ce monde .
- G W Bush.
- Adolf Hitler
- Abdelwahab Doukali
- Kim Jong-il
- Et j’en passes

Ne rétorquez pas à Fhamator (c’est sans espoir de toute façon) que les résultats des pays développés démontent ses théories. Il est de notoriété publique que le marocain, à la différence des autres êtres humains, est un animal en chaleur perpétuelle. C’est justement cette spécificité génétique qui doit être pris en compte et généralisé au niveau de notre enseignement.

Pour ceux qui lui ferait l’affront de lui signaler que beaucoup des lycées publiques ne sont plus mixtes, il leur fera noter que c’est justement depuis l’instauration de ce système que les résultats du bac ont commencé à s’améliorer.

Et Tac Tac Tac

Nos Profs sont trop Brillants
Comme il l’a signalé ci-dessus, un gap incroyable existe entre les étudiants actuels et ceux de sa génération. Ces derniers (ses camarades de classe) se retrouvent actuellement au poste enviable d’enseignant. Ayant été habitués aux règles de rigueur et d’excellence qui prévalaient à l’époque fhamatorienne, ils exigent naturellement de leurs élèves un minimum sans quoi il est inutile de poursuivre ces études et mieux vaut se mettre au service d’un mécanicien et de préférence dès l’âge de 10 ans.

Fhamator est d’ailleurs consterné par la voix de ces subversifs qui arguent que nos vénérables professeurs prennent un malin plaisir à pondre des tests que Einstein lui-même (s’il était au lycée marocain) ne saurait y répondre. L’objectif étant un sadique désir de prévaloir leur savoir sur leurs étudiants dans une concurrence tout ce qu’il y a de malsain.

A ceux là, Fhamator exprime son mépris pour oser mettre en doute l’intégrité de ces personnes qui passent de nombreuses années (lorsqu’il ne sont pas en arrêt maladie) à essayer vainement d’inculquer les bases du savoir à la bande de morveux mentionné quelques paragraphes plus haut.

et TAC TAC TAC


Nos programmes sont élitistes
Cela Fhamator vous le concède, il y a actuellement un net décalage entre le niveau des éléves et les programmes scolaires. l’éducation nationale n’a pas pris en compte la décroissance du niveau intellectuel, pour mettre à jour les manuels et programmes afin d’être en ligne avec la réalité.

En effet, vu le niveau ambiant, les épreuves du bac devraient s’arrêter aux tables de multiplication et autres « Amina tire le mouton mais impossible de le faire sortir ». Au lieu de cela, les programmes offrent toujours les mêmes cours de philo, maths, physique, réunionisme (Ijtima3iate), éducation islamique…dont l’apprentissage était certes délicieux dans le temps, mais qui aujourd’hui s’apparentent à du gâchis devant tant de médiocrité estudiantine.

C’est clairement démotivant pour les éléves qui ne peuvent prétendre à tant de science mais aussi pour les profs qui se retrouvent comme celui qui verse de l’eau dans le sable.

Cela est vrai et Fhamator vous l’a dit il vous le concède, mais à choisir entre la médiocrité pragmatique et l’excellence idéaliste, Fhamator n’a aucun problème à prôner son élitisme.

et TAC TAC TAC


Voilà, une brillante explication par Fhamator de la déroute de nos bacheliers, qui par un compréhensible hasard se trouvent être nos frères, enfants, parfois parents, cousins, neveux, petits-enfants ou plus rarement justes compatriotes (rare vu la consanguinité régnante)….
Fhamator se rêve réformateur, ministre de l’éducation nationale pour notre bonheur à tous mais si vous voulez mon avis (n’insistez surtout pas), il y a déjà pleins de Fhamators sur Place.

ET bac bac bac


PS : tellement dégoûté que je ne trouve pas de PS.

17 commentaires:

Fays a dit…

Cette théorie pourrait se tenir, la frustration comme moteur de la réussite!

Faudrait faire une étude sur la propension à progresser grâce à sa bêtise.

Ou alors, l'inverse, la propension à faire régresser les autres grâce à sa bêtise.

Maintenant, il nous faudrait un autre billet pour expliquer les causes de la frustration des jeunes lycéens!

- Fays
Détenteur du certificat primaire

Najlae a dit…

cette théorie,grande,que dis-je,immense,a le mérite de dire tout haut ce que nous pensons et que cet esprit d'auto-censure grandissant m'empêche de crier à pleins poumons :p :p (pas fière)
mais foi de najlae,nous ferons notre jihad,jusqu'à la chahada!

Fhamator a dit…

Fays => absolument rien contre, Fhamator en tant que frustré en chef, s'y connait.

Najlae => Si le Jihad, c'est écrire, tu as déjà gagné ta place au paradis. pour les autres formes, il y a assez de barbus comme ça ;-)

Nadia a dit…

Dites pas que c'est pas vrai...Es-tu la personne à laquelle je pense?

Fhamator a dit…

Nadia, ça m'étonnerait, Fhamator est un frustré pour absence de féminin autour de lui, mais ça ne me dérange absolument de faire comme si.

Suivi a dit…

Je suis pas d'accord !

De un : heureusement que nos chers lycéens trouvent à côté d'eux nos chères lycéennes, si non ça aurait débouché sur une situation semblable à celle des iraniens qui viennent d'inventer le M.D.D" (Mariage à durée déterminée : Un contrat de mariage dont la duée varie entre 1heure et 99ans !!!)
Le M.D.D a été inventé pour palier à la situation de profonde frustration vécu par la jeunesse iranienne à cause de tous les interdits.

Pour ce qui est des exemple données je dirais tt simplement que :
- Adolf : en fait en sa jeunesse le pauvre c’était un fou qui, en plus, avait des problèmes avec son papa (lire son livre pour s'en rendre compte, à mourir de rire)
- G.W.B : c'est pas un frustré "every thing is bigger in Texas" :D c'est un alcoolo, c'est différent.
- Kim Jong il : c’est son peuple qui est frustré et pas lui
- Abdelwahab doukkali : Cas spécial !!!

Adamito! a dit…

Bonsoir,
Au sujet de la mixité, je suis d'accord avec 'suivi'. Pour ne citer qu'un, le Lycée Lalla Meryem où étudaient uniquement des filles a le plus taux de contamination par le SIDA sur les lycées de la région, heureusement qu'il est devenu mixte !

Sinon le problème ne vient pas du lycée mais de la base (Primaire et Collège). Les élèves sont habitués à tout recevoir du professeur, à ne faire aucun exercice à la maison tout au long de l'année ... Quand ils viennent au lycée, ils font la même chose puisque c'est difficile de changer ses habitudes ! :)

En tout cas, bon courage pour ce blog ;)

Adamito! ... Qui passe le bac l'année prochaine (pour la première fois, j'ai pas redoublé !)

Najlae a dit…

fhamato, je parlais bien d'écrire.je ne fais pas dans l'élevage de poils de tout genre :)

PS/ je pense que nadia parlait de Z.B. aussi appelé R.A :p

Zaz a dit…

j'ai découvert ce blog à travers celui de Najlae. Le premier post, excellent! pour ta théorie du bac, que dire? que finalement, Fhamator est un homme comme les autres, qui ramène tous les problèmes du monde à sa libido embryonnaire et/ou tristement stationnaire... :)

Breeze a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Najlae a dit…

breeze,do you think they really do that on purpose? I doubt it! De là à leur donner enveloppé dans du papier cadeau...

Fatima-Zahra a dit…

Histoire d'enfoncer le clou... et les parents alors?? pourquoi les parents ne sont-ils pas remis en cause??

FatimZahra a dit…

je rejoins mon précédent avis pour dire qu'au delà de la mixité, des lycées, du primaire... on peut remettre en cause les parents, les bus scolaires, les dentistes et autres pédiatres et surtout, surtout surtout, les dessins animés...
je pense et j'en suis presque convaincue, que c'est ce qui explique le mieux les résultats du bac... nous le savons tous, les premières années, autrement dit, l'enfance sont assez déterminants dans la vie de chacun de nous... un traumatisme infantil risque de perdurer jusqu'à la mort (ou l'alzheimer)... et généralement, et de nombreuses études sérieuses (notamment celles de l'institut des sciences psychologiques de Californie au Maroc) attestent que ces traumatismes éclatent pendant l'adolescence qui pour la plupart (sauf pour les adulescents) débute pendant les années lycée (des fois au colège, mais il faut pour cela prendre un abonnement de plus de 3 ans dans la même classe)...
Les pays ayant les taux de réussite au bac les plus élevés sont des pays qui ont eu :
- de bonnes émissions pour enfants (télétubbies, chantal Goya, casimir...)
- des pubs autre que "awili wili khallite lbezbouz ma7loul)
- des bus scolaires ponctuels et surtout clean avec des accompagnatrices diplômées
- des parents qui chantent au clair de la lune à l'heure du coucher et non pas : "sir ten3ess oula iji bou3ou yakloul)
- et des cantines ultra sophistiquées... bien manger c'est le début du bonheur (je ne travaille pas chez Flunch je le jure!!)

Enfin bref, tout ça pour dire qu'il ne faut pas s'égarer, le problème n'est souvent pas là où on le pense...

PS: Adamito, quel est le rapport entre la mixité et la séropositivité?? le SIDA je le rappelle ne se transmet pas que sexuellement, peut-être que ces filles se droguent ou qu'elles ont été mordues par des écureuils porteurs du virus... c'est un peu léger d'introduire ce genre de réflexion dans pareil débat!! (c'en est un au fait ou je m'enflamme pour rien??)

Fhamator --> J'adore!

Adamito! a dit…

Salut
@fatimzahra : Peace be3da, parce que cheftek k3iti 3elia :D
Sinon à propos de la mixité du Sida, et surtout en ce qui concerne le lycée que j'ai cité en haut. Je sais de quoi je parle !
Ce lycée avait une bonne réputation dans le domaine, d'après certains il y'avait toujours une 20aine voire une 30aine de garçons à la porte attendant l'ouverture des portes et surtout la sortie des filles !
Ses pauvres filles étaient apparament si traumatisées qu'on les traitaient de 'filles faciles'.
Bien sur tu connais mon avis à propos des relations amoureuses et même sexuelles (je suis ultra-pour), mais le fait de mettre des filles dans ce genre de lycée les rends des assoifées de garçons (ou de sex pour être plus direct !)
et c'est aussi valable pour des garçons !

Adamito!

Fdiwa a dit…

@Adamito: faut pas croire tout ce qu'on raconte sur le lycée lalla meriem. quand je m'y étais inscrite au début beacoup de personne m'ont conseillé de changer de lycée à cause de ces histoires de sida, des dizaines de garçons qui attendent la "sortie des filles",.... mais j'y ai passé ma prmière année et crois moi ces histoires sont fausses. Les gens aiment bien exagérer les faits et ne voir que le mauvais côté des choses. La preuve c'est que par exemple l'année de mon bac (2005) les meilleurs résultats étaient à Lalla Meriem, avec 10 mension Très bien rien que pour les Sc expérimentales.
"le fait de mettre des filles dans ce genre de lycée les rends des assoifées de garçons (ou de sex pour être plus direct !)" cette phrase m'as choquée!!! Sachant qu'on passe 8heures/jour au maximum dans le lycée je ne pense pas que le fait de ne pas voir de garçons pendant 8heures rendra les filles aussi obsédées et assoiffées comme tu le dis.


@Fhamator: tu m'excuseras si tu trouves que mon commentaire est un peu hors sujet, mais j'ai pas pu ne pas intervenir ;)
Ton blog est très intéressant
Bonne continuation

7didane a dit…

Shut! La médiocrité du programme scolaire n'est qu'un stratagème subliminale pour apprendre au Marocain à ne pas suivre le troupeau, A refuser toute culture populaire, A lui donner gout au Libre Arbitre.

A se critiquer et critiquer le Marocain.

Vous imaginez le fruit amere, reciste et chauviniste d'un programme scolaire à la française !

Vive l'ouverture d'esprit de la démagogie marocaine.

La pédagogie marocaine ne nous montre pas le chemin à prendre, mais nous donne envie de tracer le notre. Que du bonheur.

youssef a dit…

dit fhamator, que penses tu de l'arabisation des programmes scolaires, il a sa part dans ton ta théorie, non?