vendredi 22 juin 2007

Fhamator aussi con que prévu

Le dernier post de Fhamator a suscité pas mal de commentaires pour le tout nouveau blog qu’est le sien. Des commentaires qui me laisse personnellement (et non pas Fhamator) saisi par de nombreux doutes.

Entre la sublime jouissance d’être pris, à tort je le précise, pour Reda Allali alias Zakaria Bouaalam (merci Nadia et Najlae), d’autres commentaires sont plus tranchés et reprochent à Fhamator son caractère rétrograde et démagogue sur la mixité des lycées (Suivi et Adamito notamment, je reste plus indécis concernant Zaz).

A tous ceux, envers qui j’aurais mal exprimé le fond de ma pensée sous la caricature de Fhamator (je le répété chantre exemplaire de la connerie marocaine), je présente mes plus plates excuses. Je voulais être subtil, décalé, implicite…je n’ai pas su l’être, et j’ai peut être induit pas mal de monde en erreur, en raison de la pauvreté combinée de mon verbe et de mon style.

Pour éviter tout malentendu futur, je vais décrire ce blog non pas avec mes mots qui sont dangereusement confus, mais ceux plus clairs de l’incroyable érudit qu’est le grand « Umberto Eco » dans son formidable « comment voyager avec un saumon » :

« Ces parodies……..elles anticipent ce que d’autres ont ensuite écrit véritablement. Telle est la mission de la parodie : elle ne doit jamais craindre d’exagérer. Si elle vise juste, elle ne fait que préfigurer ce que d’autres réaliseront sans rougir, avec une impassible et virile gravité….
Entendons-nous bien : ces parodies (tout en ayant une fonction morale qui leur est propre) furent écrites sous l’égide du divertissement, et c’est sous cette même et unique égide que sont nés les textes présentés ici. Je ne dis pas cela pou m’excuser : je défends le droit au divertissement, surtout s’il sert à exercer le langage.
Mais, dans l’ensemble, ces….parodies…..ont presque tous été rédigés sous le coup de l’indignation.
Peut-on s’indigner en souriant ? Non, quand l’indignation naît de la méchanceté et de l’horreur, oui, quand elle naît de la stupidité. Contrairement à ce que disait Descartes, la chose du monde la mieux partagée, ce n’est pas le bon sens, mais la bêtise : car chacun pense en être si bien dépourvu que ceux même qui sont les plus difficiles à contenter en toute autre chose n’ont point coutume d’en désirer moins qu’ils en ont.
» Fin de citation.

J’espère qu’il est désormais clair que Fhamator est la parodie de la bêtise marocaine dans toute sa splendeur et ce aussi bien sur la mixité du lycée, l’excellence des profs que l’élitisme des programmes.

A part ça comment allez vous ?

8 commentaires:

Najlae a dit…

Comment Fhamator! Tu cèdes à l'auto-censure dont je me plaignais hier! Lla,lla,lla. Adamito et Suivi ont peut-être sous-estimé la portée du mot fhamator,mais il n'en reste pas moins que...y a pas à s'excusailler ni à rétrograder tes fhamates d'un poil. Jle réclame,je signe,je fais trois photocopies et je dispatche.
A part ça,ça va très bien. La vie est belle. (mais surtout,quand on a le bac.mabrouk adamito)

Suivi a dit…

Je te signal, cher futur ami, que c'est ton espace !!
tu n'as pas à t'excuser !!

Zaz a dit…

C'était très clair!
Dommage que ce post explicatif vienne ruiner toute la subtilité du précédent :)
Fhamator ne plaît que quand il est incroyablement insupportable!

Lady Zee a dit…

Je m'aligne avec ZAZ c'était ce côté insupportable et borné qui m'a interpelé la première fois. Pas d'auto-censure comme dit Najlae et ne cherche pas à ménager les susceptibilités. Fhamator a annoncé la couleur dans le titre du blog "aussi con que prévu", en cela tu t'exonères; c'est ça le génie.

Adamito! a dit…

Bonjour,
Je suis à nouveau dans le camp de suivi ( oui toujours :D). Tu n'as pas à t'excuser, tu est chez toi ! :)
D'ailleurs mes réactions dans l'autre post étaient pour moins plus ou moins normales puisque c'est ce que j'aurais répondu en 'vrai' à un fhamator !
Donc mon commentaire était destiné au personnage et non à l'auteur ! :)

'Et sans aucun remord, je te deplore que je t'adore !' Hoba :)

Mouhssine a dit…

Cela fait longtemps que je n'avais pas lu d'"articles" aussi cons :)

je te remercie pour ces écris plein d'esprit et de fantasque.

Surtout ne change rien, c'est très bien comme ça !

Enfin quelqu'un qui ne se prend pas au sérieux et qui écrit sur autre chose que ses problèmes de libido.

Thalia a dit…

à mon avis tu es sur la bonne voie en ce qui concerne l'identité du personnage mais de là à se contredire, çà donne pas !
çà serait intéressant de te fixer une ligne éditoriale et d'exploiter ses facettes.
Je trouve néanmoins que le style se tient correctement et que l'atmosphère est joliment enrobée... Même si çà me rappelle le métabolisme du personnage "le myhe" et les débuts de Hamida Mentoufa.
Bonne suite A+

brunette_lady a dit…

je sais y faire avec les fhamators