dimanche 23 novembre 2008

l'art dramatique à Fhamatorland.


Cette semaine, dans le cru de la presse du plusbeaupaysdumonde, abstraction faite de la bataille Bourse de Casa VS CDVM (aussi connu comme la bataille Aujourd’hui le Maroc contre l’Economiste), un « article » a attiré mon attention.

Un chronique judiciaire, un fait divers, un drame banal à Fhamatorland:

Un père de famille tue sa maîtresse.

Je ne voudrais pas faire sombrer ce blog dans le sensationnel même si force est de reconnaître que je le suis (Sensationnel). Si je vous parle de ce meurtre c’est que certains détails m’ont pour le moins interloqué.

Comment ça je suis horrible? Comment ça les gosses ? Comment ça insensible ?!!!

Bon d’accord, c’est un drame, désolé pour les gosses, toute ma compassion…etc etc etc.
c’est bon vous avez la conscience tranquille maintenant ? vous pourrez toujours vous regarder dans une glace en disant que vous êtes finalement quelqu’un de bien ? On s’est suffisamment apitoyé ?

Je peux continuer alors.

Alors le père de famille trompe sa femme. Jusque là nous sommes dans le banal, que dis-je nous sommes dans la normalité. Trouvez-moi un seul père de famille qui ne trompe pas sa femme et là nous pourrions vraiment être dans le sensationnel.


Solidarité masculine :
Parfaitement madame, votre mari est une EXCEPTION. Le fait qu’il ne vous trompe pas prouve qu’il s’agit de quelqu’un de très SPECIAL et que par conséquent vous avez eu parfaitement raison de l’épouser.


Message Codé au Monsieur :
Merci de m’envoyer ma commission par virement bancaire.
RIB du FHAMATOR : 002364964004404604 clé de RIB : 11


Normalité donc, Sauf que pour des raisons obscures, notre banal père de famille décide d’en finir et de la plus violente des manières. Il tue sa maîtresse…

Horreur, indignation, criminel, bla bla bla….ilakh ilakh ilakh

C’est bon le miroir est bien clean ? Continuons donc….

Le plus intéressant dans cette histoire, c’est le mobile.

Ce père de famille, présumé criminel, nous explique pourquoi, à la base, il voulait en finir :
« Je ne voulais plus d’elle. Je voulais donner une grande attention à mon foyer, à ma femme et à mes…enfants. Mais, elle ne voulait pas me laisser tranquille… »

Et voilà….feue notre victime ne voulait pas le laisser tranquille.

Interlude publicitaire de la marocaine des jeux :
Je parie ma BMW contre une Dacia Logan, que la majorité écrasante de Fhamatorland pense que la victime n’en est pas une et que cette dépravée est l’exemple vivant (ou plutôt mort) de ce que tous les apostats de ce pays veulent faire subir à nos familles à travers ce qu’ils appellent : l’émancipation de la la femme.

Donc notre "dépravée" ne voulait pas le laisser tranquille. Qu’est ce qu’elle a bien pu faire ?!!!! Elle le harcelait au téléphone ? Elle menaçait de tout dire à sa femme ? Elle allait s’attaquer à ses enfants ?!!!!

Rien de tout ça, c’est bien plus insidieux, bien plus maléfique :
« Je souffrais de maux de tête… Je ne me sentais à l’aise que chez elle... les maux de tête ne se calmaient qu’une fois que j’étais chez elle ».

Certes on trouvera toujours des petits cons qui vont appeler ça de l’amour, ou encore des plus cons qui vont se référer à la passion, et ramener tous ces maux à l’ordre de la dépression sentimentale.

Ces cons là n’ont rien compris. Notre père de famille a quant à lui tout pigé :
«Elle m’a ensorcelé…»

Pour se libérer donc du sort qui lui a été jeté, il a choisi la seule et unique solution. : mettre fin à la vie de sa maîtresse.

Ce n’est pas tout, il a même essayé de se donner la mort avec quelques gorgées de l’’esprit-de-sel avec de la limonade, heureusement sans succès.

Pourquoi heureusement ? non je suis loin d'accorder plus de valeur à sa vie qu’à celle de sa victime, c’est juste que s’il avait réussi, je n’aurais pas eu droit aux déclarations qu’il a faites à la police, et vous petit chanceux vous n’auriez pas eu droit à ce superbe Post (ne polémiquons pas, ce post est superbe).

Ainsi s’achève l’histoire de notre père famille et commence le réel drame dans cette histoire, celui de ses enfants….(avouez que je vous ai ému là, que voulez-vous moi aussi j’ai besoin de me voir dans une glace).

Mais je reste quand même rêveur. Et je vous demande d’élargir votre imagination et de rêver avec moi à ce qu’aurait été la littérature mondiale si seulement il y avait un tout petit peu plus de Fhamators dans l’univers. Tiens pour l’exemple :


Roméo & Juliette :
Juliette a jeté un sort à Roméo pour se venger de la Famille Montaigu rivale acharnée de sa propre famille, celle des Capulet.

Roméo, impuissant qu’il est devant la force de la sorcellerie, tomba fou amoureux de la vile Juliette et devint méconnaissable. Au point de refuser de faire son devoir d’homme et d’affronter en duel Tybalt le cousin de Juliette et causant par la même occasion la mort de son propre ami Mercutio.

Avec le soutien de sa famille, Roméo se rendit compte de la fourberie de Juliette, il prit son poignard et le planta dans le corps de celle-ci en juste châtiment.
Conscient qu’il est de la honte qu’il représente désormais pour la famille Mantaigu, Roméo se donne la mort en ingurgitant du vin mélangé avec l’esprit-de-Sel.


Malheureusement, William Shakespeare n’était pas au fait des réalités de ce monde et se laissait allait à des motivations spirituelles douteuses.

Si seulement il savait....



10 commentaires:

waaayli a dit…

pourquoi il lui a pas donné l'esprit-de-sel dans la limonade à elle aussi,ou pis: de la vitamine C?

t'as tout faut pour Roméo, il est mort en fêtant la disparition de la sorcière... le hic c'est que c'était elle qui lui avait préparé son plat: couscous b yed lmiyet, mais ça, Shakespeare, ne pouvait pas le comprendre..

7didane a dit…

Clap ! Clap !
J'adore Roméo & Juliette version marocaine !! :D

Tu as raté un autre fait-divers marquant de la semaine dernière : Les 2 corps retrouvés nus (une marocaine et un franco-algérien) dans leur salle de bain, à al-Jadida, asphyxié par le gaz de la chaudière.

La dernier mot du journaleux à la radieux était : "Yomkine tafadi mithle hadihi lwa9a2i3 Al mokhziya bi char3anate al 3ala9a al ghayer char3iya".

kola w hammo.

Sinon et pour revenir à nos courageux journalistes qui ne baignent pas du tout dans le fait-divers, y a l'edito de l'economiste d'aujourd'hui 24/11 (tu vas me dire qu'il y a un édito par jour et ce n'est pas l'humour qui manque).
Dans le contexte international actuel, et l'historique national des assureurs, l'Economiste trouve le courage de chanter la dérégulation du secteur ...

Bon moi, j'arrête de me prendre la tête. Je m'achète les dvd de la série Nour et je me mets sous une manta à l'abri du froid ambiant.

kim a dit…

Je confirme, ce post est superbe !
Bien qu'il s'agisse d'un drame, parmi bien d'autres, malheureusement, dans notre fhamatorland, tu arrives à nous soutirer des sourrires sans avoir honte de se regarder dans un miroir!! et çà, c'est tout simplement génial!
merci Fham !

xyz a dit…

moi si j'étais le mec j'aurais tué le fqih, au moins il aurait délivré d'autres pauvres braves fhamators de leurs vilaines maitresses

Anonyme a dit…

mousi9a hadi!
On trouve sa femme avec son amant, on la tue... On se piege avec une maitresse, on tue la maitresse...

Inspiration

Fhamator a dit…

@waaayli : jette un coup d'oeil sur un ancien post "Fhamator est Suivi" tu trouveras des recettes plus efficaces :-).

@7didane : pourtant moi je l'aime bien le dernier mot du journaliste!!! c'est quel journal?

@Kim : je sais, Kim, je sais ;-)

@xyz : parce tu peux tuer un mec capable de t'ensorceler!!!

@inspiration: ben oui, guensse dial l9tila ;-p.

Rass Tarrou a dit…

il s'est débarassé de ses maux de tête après le crime?

Yugurta a dit…

Tu triches aussi bien qu'un alligator ! Je me suis tapé le post de C à t, juste pour me délecter du meurtre... Bredouille, je reste... Où sont les détails croustillants de "l'art et la manière", les séances de Gore. Pourquoi tant de facilité ? Prison pour prison, il aurait pu se la torturer un brin, un ptit chwiya quand même !

Fhamator a dit…

@rass tarrou: à mon avis en prison, il aura mal autre part :-).

@Yugurta: Mais justement, c'est ce qu'a fait Shakspear, il s'est torturé les méninges alors que c'est tellement simple l'art dramatique à Fhamatorland :-).

Le Lama Rose a dit…

Plop , je découvre ton blog , et j'aime beaucoup ton coup de clavier,
merci de se divertissement lecturien!