dimanche 26 octobre 2008

Father and son !!!!!







Dure semaine, très dure semaine pour votre Fhamator, sauf que Alléluia, Hamdoullah et Dieu merci, le Week-end était là :


Je me voyais déjà
Aux bras de ma couette
En dix fois plus droit que n’importe qui
Mon corps s’étalait.
Je me voyais déjà, reposé de la fête
Zappant calmement toutes ces chaînes
Qui se bousculaient

TaTaTa.


Mais non, putain de non et encore non.


Nuit du samedi au dimanche 26 octobre 2008 :
Après avoir trimbalé nos corps d’endroit en endroit à travers le tout Casa By night. Après avoir fait subi à mon bide conséquent, les conséquences inéluctables de la gravité. Après avoir fait l’intellectuel là ou seul le physique m’importait, la soirée touchait enfin….à son début.

Comme par magie, nous nous retrouvons, moi et le doux objet de mes fantasmes, sans trop savoir comment dans une maison qui m’est étrangère. Après les rafraichissements de circonstances, je me colle au doux objet de mes fantasmes comme si l’espace manquait vitalement dans cet énorme séjour ou tiendraient mille.

Profitant d’un moment de silence, je me penche légèrement, le corps en éveil et les sens en alerte, lèvres entrouvertes, et pour mieux savourer ce moment tant attendu, je ferme les yeux..................



.......................Je les ré-ouvre sur un bruit lointain qui se rapproche à grande vitesse : la sonnerie de mon téléphone.

La maison étrangère avait laissé la place à une autre qui m’est totalement familière : la mienne.
Et le doux objet de mes fantasmes avait cédé la place à un oreiller vide.

Ma soirée me revient par bribes et je me rends compte petit à petit que mes fantasmes étaient toujours intacts et ma haine s’en va grandissante pour cette stupide invention qui m’a arraché à ce délicieux rêve.

Le téléphone continue à sonner comme pour me narguer et je me décide enfin à prendre la chose en main (le phone bien sûr, ce que tu peux être pervers).


Il est 09 du matin et c’est le nom d’un Fhamapote qui apparaît sur l’écran.
A ce moment précis, J’en arrive à espérer qu’un événement d’une gravité sans égal est survenu du type mort familial rien que pour lui pardonner de me réveiller en pleine nuit (oui 09h du matin correspond au sommeil profond dans mon univers).

Je décroche :

Fhamator : « Agrghh grher gorhge »

Au réveil, les premiers sons qu’acceptent de produire les cordes vocales du Fhamator, sont très très éloignés du langage humain et avec une forte ressemblance au croassement du crapaud.

Deuxième tentative donc.

Fhamator : « Agggrrhlllooo ».

Fhamapote : « Allo Fhamator ? »

Sa voix n’a pas la mine des mauvais jours, ce qui veut dire que toute sa famille est saine et sauve. Une rééducation s’impose.

Fhamator : « non c’est ta mère, et tu nous dérange là mon fils. Avec Fhamator nous faisons un remake de la scène ayant donné lieu à ta naissance. Tu peux rappeler plus tard ?? »

Fhamapote sourd : « ça y est Fhamator, je suis Papaaaaaaaaaaaaaaa»

Fhamator : « et tu es content ????????!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! »

Fhamapote imperturbable : « ma femme a perdu les eaux pendant la nuit, et nous avons débarqué illico presto à la clinique, elle a accouché vers 07h du matin ».

Fhamator : « y a-t-il la moindre chance pour qu’elle les renfile de nouveau ses eaux et qu’elle nous refasse le coup dans….disons….deux, trois heures le temps que je me réveille »

Fhamapote inébranlable mais branlable : « non non elle va bien, elle a accouché naturellement et elle se repose maintenant. Merci de demander »

Fhamator : « qui c’est qui a demandé ?!!! »

Fhamapote en monologue : « C’est un garçon, il fait 3 kilos et demi »

Fhamator : « ce n’est pas un peu tôt pour commencer le régime ?!!!».

Fhamapote imperturbable : « nous sommes à la clinique SAISPLUSQUOI. Tu peux passer si tu veux. »


Dictionnaire social :
le « si tu veux » n’est absolument pas un appel à ton libre arbitre. Il s’agit d’un ordre direct auquel toi pauvre mortel, n’ayant absolument rien à avoir avec ce gosse (précision pour couper court aux rumeurs) ne peut que t’exécuter.

Je me lève, et cours directement à la douche pour prétendre à une gueule humaine aussi difficile cela soit-il.

A la sortie, devant mon miroir un résultat quelconque me nargue, mais je dois admettre qu’à cette heure-ci il s’agit du maximum des possibilités du corps et ceux de l’industrie cosmétique.

Dimanche 10h du matin, Appel au Fhamatopote :

Fhamator : « Allo, c’est quoi déjà le nom de la clinique ?!!! »

Fhamapote : « XXXXXXXXXX Suite YY, fais vite, il y a tout le monde » .


Dictionnaire social :
« Tout le monde » cette expression signifie que toi grand veinard fait partie de ceux qui comptent pour le Fhamapote et auxquels il a eu l’extrême gentillesse et amabilité de notifier la nouvelle.

Le fait qu’il y soient déjà, veut dire qu’il n’y a que toi espèce de Fhamator ingrat qui traîne encore de la patte..

Dont note.



Arrivée à la clinique :
Je débarque à la chambre, non non pardon, la SUITE car il ne faut pas confondre.

Effectivement tous les proches sont là. Des Mamans, des papas, des tantes, des oncles et des amis proches.

Fhamator : « Bonjour tout le monde et félicitations ».

Et là, comme si ma présence inspirait énormément ce beau monde, j’ai eu droit au sermon du célibataire :


Sermon du célibataire :
Le sermon du célibataire est un discours à caractère socialement moralisateur destiné….à ma gueule.
Son objectif étant de m’inciter à réaliser la seule raison de mon existence sur cette terre et à me prouver toute la connerie qui est la mienne de ne pas profiter du « bonheur » de la paternité.

Maman du papa : « alors ? Quand est ce que tu nous fais le bonheur de voir les tiens (Fou9ache gha tfar7na) ».

Tante de la maman : « Qu’est ce que tu attends d’ailleurs !!! Tu ne manques de rien (ma na9ssek ta khir ). »

Maman de la maman: « Wili, il faudrait que tu te fasses plaisir ta famille et à toi-même !!! Regarde Fhamapote comment il est heureux. »

Papa du papa, avec les larmes dans la gorge : « laissez le tranquille. Il a beau s’en défendre, mais il n’y échappera pas »

Mon respect pour les personnes âgées m’interdit de pondre (littéralement) le fonds de ma pensée à tout un chacun et individuellement.

En vrai Weld Ennass, je réponds avec le plus pudique des sourires : « Inchallah ».

En vrai fils de bonne famille, je m’enquière de la santé de la maman et de celle du bébé.

« Un super beau Garçon » me clame fièrement la maman de la maman comme s’il s’agissait d’un exploit inédit pour la race humaine et aussi pour me signifier qu’ils ont coupé court à toute chance de realtions sexuelles avec leur progéniture.

Et là, je voudrais qu’ensemble et avec une seule voix, nous rendions grâce à la Maman Fhamator, qui après plusieurs décennies de vaine tentatives a réussi l’exploit que je puisse rétorquer machinalement et quasiment en réflexe : « Yetreba f3eZkoum (qu’il grandisse en votre faste) »

Je prends congé de cette assemblée, soit disant pour laisser la maman se reposer.

Le Fhamapote m’accompagne en dehors de la SUITE :

Fhamator : « je pense pas que je pourrais passer l’après-midi, tu t’excuseras auprès de la famille ».

Fhamapote : « c’est pas grave, merci d’être passé. Ah au fait le baptême c’est le samedi prochain ».

Et un autre WE qui part en couilles.


Fhamator : « ok, j’y serais. Ah j’oubliais puisqu’il s’agit d’un garcon, un petit conseil : évite lui le foot et surtout le Barça, ce n’est pas très safe par les temps qui courent»













10 commentaires:

waaayli a dit…

j'ignorais que t'étais égyptien toi??!! c'est quoi ce yetreba f3zkom!! non mais!
et puis une énième fois: au lieu de rester seul t'aurais pu m'appeler pour qu on le prenne enfin ce pot :))
bien fait pour ta gueule!

7didane a dit…

« Yetreba f3eZkoum (qu’il grandisse en votre faste) »

MDR ! Les mômons font un travail extraordinaire :D

@waaayli
Tu te fatigues jamais toi ! :D

waaayli a dit…

7didane: ou nta malk!! :)))
on a bien le droit de rêver! qui sait?

Bo9al a dit…

Question: fhamator pourra-t-il un jour dire à la maman du papa de la tante de hadik li m3a hadouk qu'il s'en contrebalance royalement de leurs titi biti?

une marocaine a dit…

Pour commencer félicitations au fhamapote

Ensuite dans l'ordre :
1- effectivement c'est un exploit d'accoucher NATURELLEMENT. Si si je te promets. La césarienne est devenue une sorte de mode ou un symptôme de la trouille des gynéco je ne sais pas laquelle des deux hypothèses est la plus plausible. Tjrs est-il rien que dans mon entourage sur les 5 dernières naissances dans ma famille 4 étaient par césarienne !!!
2- j'ai l'impression de ce que je constate autour de moi qu'on compte plus des naissances de filles que de garçons. Je ne sais pas si les staistiques officielles coroborent cette observation ou pas.
3- pour ceux qui te cassent les pieds pour que tu te maries fais comme mon frère répond leur "ana ba9i sabi" !!! :D Perso, je dis "f'7eyatek" à ceux que je connais de loin et "fesselo tkachete" à ceux avec qui je peux blaguer.
4- on dit au Maroc "Allah yeje3eleha zeyada fel islam".

Bon début de semaine quand même :)

7didane a dit…

@une marocaine
on le dit dans tout le Maroc ?? :s

@fhamator
D'où viens-tu ?
Grrr ! (pas l'onomatopée érotique, mais l'ordre "Avoue !" en darija)

Par les temps qui courent, il faut bien préciser.

PS : donc effectivement c'est un exploit.

Anonyme a dit…

FhamaBIH, on dit "lah yesle7!" pourvue que la maman matwe7match 3lik :))))))

On ne sait jamais, i am smelling something not so right in this post ;))))

lah yerdi 3lik a wlidi ou ysel7ek 7etta nta ou ynejrek hehehe

Inspiration

Anonyme a dit…

ou j'en etaisla? Ah!... ysel7ek ou ynejrek ilama lmerra jayya melli ten3ess, tfi dak tinifoun...

Inspiration

Fhamator a dit…

@Waaayli : Egyptien?!!!! on m'aurait donc menti??!!!! à moins que ce ne soit la vengeance de la Fhamator maman :-).

@7didane: rien à dire :-p, voir commentaire de Waaayli.

@bo9al : non, mais j'y pense fort :-).

@marocaine:
1- je confirme.
2- j'espère.
3- non, "inchallah" les fout dans une perplexité extrême.
4- pas dans le style de la Fhamator Family.

A toi aussi :-)


@7didane : Dkhoule sou9e....

@inspiration: layssela7e on le dit pour tous les gosses pas pour les nouveaux nés.
something? mais c'est tout le post qui est not right :-).

Marie-Aude a dit…

C'est marrant, comme j'ai aussi appris à répondre Inch Allah aux femmes de la famille qui me plaquent la main sur le ventre avec une question ouverte... et qui m'accusent sourdement d'être responsable toute seule du délai d'arrivée de l'héritier.
Inch Allah, avec une petite mine contrite, et on me répond plein de choses que je ne comprends pas (mais qui se résument à me souhaiter de procréer une équipe de foot).
Ne te plains pas :)