dimanche 7 février 2010

Et si on Exportait la Culture Fhamatorienne?


Sur Internet (via FB), je découvre un article consacré au changement de nom des instituts français de par le monde qui s’appelleront désormais l’institut Victor Hugo à l’image de l’institut Cervantes ou Goethe.

Ne vous inquiétez pas, je ne vais pas rentrer dans un débat Franco-Français consistant à vouloir absolument trouver des MST à jeanne d’arc….j’ai mieux :

Une idée géniale (quoi de plus normale vu ma génialité) s’est présenté (munie de son CV) à mon génial esprit dans un moment d’ingéniosité dont votre Fhamator est l’un des rares (ou le seul) a en avoir le secret : Fhamatorland devrait lui aussi y aller de son institut international.


Je ne vous parle pas de ces centres culturels destinés d’abord aux Fhamators d’outre-mer mais d’un véritable institut à rayonnement international.

Réfléchissez-y : Fhamatorland, pays majeur du monde, berceau de(s) Civilisation(s), havre de paix, chantre historique de la tolérance, et définitivement plusbeaupaysdumonde n’a-t-il pas le devoir morale de prêcher son formidable patrimoine culturel et « civilisationnel » au reste du monde.

NDF : la liste de qualificatifs ci-dessus est bien évidemment non exhaustive, Pour plus d’informations sur les raisons objectives qui font de Fhamatorland un pays qui déchire de sa race (arabe précisons-le), nous vous renvoyons vers le site du Mouvement des Ames Patriotiques plus connu sous l’abréviation M.A.P



Comme mon patriotisme vaut au moins celui du « Matin du Sahara » (on ne badine pas avec le patriotisme par les temps qui courent), j’ai solennellement estimé qu’il était de mon devoir de rendre à mon pays un tant soit peu de ce qu’il m’a donné.

Je vois certains d’entre vous ricaner genre : le compte vite est fait. Je leur assène donc une fois pour toute : Qui aime ne compte pas.


Je me suis donc assigné (une auto-nomination en quelque sorte, un peu comme la famille Fassi-Fihri) la tâche de contribuer à ce projet Grandiose en planchant sur le concept de l’institut.

Chose d’autant plus importante (ingénieuse) que cette assignation suit largement les recommandations des pouvoirs publics de Fhamatorland qui, à coups de publicités, ne cessent de nous rappeler que pour aspirer au changement il suffit très simplement qu’on y mette un peu du nôtre.


Santé : votre santé, c’est vos comportements (SE77Atouna Souloukouna).

Ce Slogan est le parfait exemple de la dualité (Modernité & Assala) chère à Fhamatorland. Car sans renier certains fondamentaux comme le Mektab (destin), il ne manque pas de nous dire de façon très subtile que si jamais un jour nous sommes amenés à nous rendre à un hôpital publique de Fhamatorland et risquer par conséquent d’aggraver notre cas, c’est que soit nous n’avons pas suffisamment fait attention à qui on serre la main, soit par fainéantise nous n’avons pas suffisamment travaillé pour pouvoir nous rendre à une clinique privée.

Se7atouna, Souloukouna .

Code de la Route : Changez vos comportements (Linoughayire Sloukana).

Si ces criminels qui conduisent Cagoulés (comme le montre la pub), ne sont pas dûment châtiés, ce n’est pas à cause de ces flics (minoritaires bien évidemment) qui monnayent le respect de la loi mais simplement que les autres (majoritaires tout aussi évidemment) n’arrivent pas à reconnaître ces criminels fous du volant puisqu’ils sont, rappelons le, cagoulés !!!!!

Changez vos comportements : Conduisez sans Cagoule.


Habitat insalubre
La pub du ministère de l’habitat nous rappelle que l’on ne doit pas acheter une maison dans un bidonville mais qu’il est de notre devoir civique de prendre une villa avec jardin (pour des raisons écologiques) voir dans le pire des cas un appartement très haut standing dans un des quartiers huppés de nos villes.

Elémentaire chers Fhamators.



Fil d’ariane ou Rappel à toute fin utile
: Vous l’avez sûrement oublié, mais ce post à son tout début voulait vous parler d’une idée géniale (la mienne je le rappelle) qu’était de créer l’institut international de Fhamatorland, mais à cause de votre mauvaise foi et autres suspicions déplacées je me suis perdu dans des argumentations qui n’avaient aucun lieu d’être.

La vérité comme dirait Abdelhadi Belkhayat étant aussi visible que le soleil un beau jour d’été (Woudou7 echemsse fenhare jemile).

Reprenons donc mon idée géniale tant que vous avez le claquet rabattu.

Je dois plancher sur la création d’un institut international de promotion de la culture Fhamatorienne.

Sauf que cet Institut, comme vient de le prouver la décision Française, se doit d’avoir un nom prestigieux dont la simple évocation résume à elle seule toute la grandeur de Fhamatorland.

Ce nom là doit aussi répondre à un certain nombre de critères pour en faire un porteur de valeurs universelles.

  • D’abord il doit se référer à une personnalité historique, mais sachant que Fhamatorland dans sa conception moderne date d’une cinquantaine d’année, inutile d’aller fouiner des centaines d’années en arrière comme du côté d’Ibn khaldoun puisque de toutes les manières, nous aurons d’autres contrées sur le dos.

  • Ensuite il s’agit de lui conférer un caractère apolitique car en matière de politique, il y aurait toujours des opposants et des courtisans.

  • Encore, il faudrait qu’il symbolise un véritable aspect culturel et qu’il porte en lui tout ce que Fhamatorland englobe comme subtilité, finesse et art de vivre.

  • Et puis finalement, vu que l’institut serait financé par le contribuable, il est nécessaire que celui-ci puisse s’identifier et s’approprier cet institut.
En mettant, ces critères l’un à côté de l’autre, j’ai vu Fhamatorland se dépeupler, se vider : rien, personne!!!!

Le doute (œuvre du diable) commençait à s’immiscer en moi, Serions-nous….. ??!!!!!!!

Quand soudain son nom jaillit du plus profond de moi-même comme une révélation.
  • Connu du grand père jusqu’au plus morveux des Fhamators.

  • Dans notre histoire la plus noire, quand les élites se forgeaient à coup d’études, de voyages, de livres, de chaines internationales, lui œuvrait auprès du peuple avec finesse, intelligence et grand courage et sans aucun populisme.

  • Fierté de la nation et grand adepte des réunions internationales, il a toujours réussi à placer haut la barre de Fhamatorland auprès des grandes nations notamment la France et les Etats-Unis ;

Chers lecteurs, je vous l’annonce tout de suite, mon prochain post sera consacré au Concept de lancement de l’INSTITUT JOUMANI.

A très vite.

7 commentaires:

yahia a dit…

L'institut Joumani... il contiendra des livres en marocain j'espère! Je doute aussi...

Ahmed a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Ahmed a dit…

Fhamator : le retour de la revanche de la mort qui tue II.

Je commençais à désespérer, mais ce billet prouve que ça valait le coup de prendre son mal en patience et de garder un oeil sur ce blog.

Avec plus de régularité, tu pourrais détrôner paul binocle dans le registre des blogs complètement déjantés (mais je sais pertinemment que Votre Eminence n'a pas que ça à faire :).

Bon courage, en attendant ton prochain chef-d'oeuvre.

Ah oui j'oubliais : lol!

jamez a dit…

ça devrai etre interdit autant d'humour à fhamatorland! ... enfin, l'humour fhamatorien que j'ai connu est encore loin de ça!

Anonyme a dit…

le contriubualble de Fhamatorland a-t-il un idendité nationale?
laquelle?

Anonyme a dit…

depuis Fevrier là on est en Mi Mars
Silence Radio

C triste de voir un blog aussi bien mourir

Shmissa a dit…

Franchement Bingo.... Institut Jummani :-) Al 7asseel. Il y a que tou pour la trouver celle la.

Du coups j'arrive pas à m'empecher d'associer dans ma tete l'illustre Victor Hugo et encore plus illustre Jummani.

Auch