mardi 9 décembre 2008

Scary Movie 1429

Le ciel est entre le gris clair et le bleu grisé. Tout semble indiquer une journée banalement normale.

Je suis séquestré dans une chambre plutôt coquette. Au dehors, des bruits d’agitation me parviennent, confus.

Après une présence massive et des allers retours réguliers en début de matinée, la sécurité semble s’être relâchée….

Je me lève de mon lit, encore groggy ; probablement sous les effets du sédatif dissimulé dans la pitance taginesque de la veille.

Je tourne le poignet de la porte sans grande conviction quand soudain….Clic…la porte s’ouvre !!!!

Les couloirs sont vides, mais les bruits se rapprochent…au séjour, il n'y a pas grand monde non plus, mais les bruits se rapprochent encore…je traverse la cuisine où je constate les restes d’un copieux petit déjeuner……..ils semblent être nombreux.

En sortant de la cuisine, j’atterris dans la cour :

Chut, ne faites surtout pas de bruit…….ils sont là, ils sont tous là.

Quatres hommes tiennent conseil devant le regard de trois femmes qui discutent négligemment en les ignorant.

Deux autres femmes, s’en donnent à cœur joie à la tâche et une ribambelle de gosses plus ou moins en âge de brailler donnent le tournis à tout ce monde.

Quand soudain, un jeune fit entrer LA bête, l’un des deux monsieurs, le plus vieux, se présente alors qu’un autre essaie vainement de l'en dissuader en lui demandant de laisser faire le spécialiste (c’est comme ça qu’il l’appelait).

Le vieux monsieur fit semblant de ne pas entendre et s’approcha de la bête, un couteau conséquent à la main et s’accroupit devant la bête tenu par deux jeunes.

Chuuut…..surtout pas de bruit…….ils sont là, ils sont encore là.


Quand……..Horreur.

D’un coup Sec à la gorge de la bête à terre, le vieux Monsieur fit jaillir le sang qui vint éclabousser les deux jeunes et coula même à flot.

La bête encore tiraillé par les spasmes de la mort est pris à bras le corps par le « Spécialiste », suspendue à un crochet en moins de deux, dépecé en moins de trois.

Deux gamins se font la course une patte ensanglanté à la main…un autre admire consciencieusement la tête décapité de la bêtes, les femmes assises commencent un lavage d’estomac et les autres papotent toujours.

Quand l’une de ces dernières demandent : « il est ou Fhamator ? »

Je sens mon cœur s’emballer, je me tapis de plus belle derrière le mur.

Au même moment, l’un des jeunes, fit entrer une autre bête, le yeux du Spécialiste s’illuminent, le vieux monsieur se prépare et l’autre observe toujours.

Mon rythme cardiaque s’accèlère encore, c’est reparti pour un tour et ils vont finir par s’apercevoir de ma présence.

A reculons, je retraverse toute la maison, jusqu’à cette chambre….je ferme doucement la porte, me réinstalle dans le lit.

J’écris ce message sans savoir si quelqu’un va le lire avant qu’ils ne soit trop tard.
J’écris ce message sans savoir pour combien de temps, j’arriverais à faire le mort.
J’écris ce message sans savoir pour combien de temps ils continueront à ignorer mon Réveil.

Je n’en sais rien, mais j'ai encore bon espoir, qu’aujourd’hui, je ne me salirais point, qu'aujourd'hui ils arriveront à m’oublier au moins jusqu’au Boulfafe (Brochettes).


Signé : Fhamator, grand Paresseux devant l’éternel, même un jour de fête.

Aid Moubarak Said.


Chut, ne faites surtout pas de bruit…….ils sont là, ils sont toujours là.

13 commentaires:

boukal a dit…

C'est dur de voir la réalité en face, n'est-ce pas?

7didane a dit…

zidni 3lik :D

Aid Moubarak Said !

Houdac a dit…

Je me suis faufilée ce matin à l'aube pour prendre des photos de mère nature, laissant les hommes et leurs laveuses d'estomacs se démener avec le hayawane (comme l'aime à l'appeler petite soeur...qui me courrait derrière pourant avec ses bûches!)

Houda...allumeuse de cheminée.

Fhamator a dit…

@Boukal: non, pas du tout, ce qui est dur c'est de gâcher un jour de repos :-).

@7didane : je savais que tu ne pouvais qu'apprécier ma paresse.

@Houdac: si se réveiller à l'aube était une option, il n'y aurait aucune raison de ne pas participer activement au carnage.

Fhamator, Carnivore Pro-immobilisme.

Najlae a dit…

n'empêche que t'as dévoré les brochettes de la pov' bête,hein sauvage!

Houdac a dit…

Si si plein de raisons...le retrournement des intestins, le cramage de la coiffure, le lissage des pattes...et ajoute et ajoute!
Non sans façon, mère nature est plus indulgente que...mère! :p

Maestro Amadeus a dit…

J'ai envie de pleurer!

Mes mains pueeeent!

I hate myself!

Si cette odeur ne s'enlève pas de mes mains, comment je pourrais survivre!

P.s: ce qui m'a fait plaisir, c lm9edda avec laquel le boucher s'est servi. Elle coupait très bien! :D C moi qui l'a acheté loool

Anonyme a dit…

abaraka men lefchouch l3eryan!
araw lia ghir wahed boulfafa 3el llah and am ready to slaughter hetta lgezzar b rassou machi hi l7awli :)))
ye3ti lfoul li ma3endou snan... ou se3dat lli se3datou hehehehe

Mange bien a lme3gaz, a le7nin pffff

Bonne fete a tous!

Inspiration

Fhamator a dit…

@Tous : Merci de noter que Scary Movie est une film-parodie, qui n'a de l'horreur que le nom :-)

@Naj: dévorer? oui c'est approprié, même plus que tu ne peux imaginer.

Fhamator Sauvage.

@Houdac ; ça je connais pas, c'est un truc de femmes :-P.

@Maestro: c'est ce que je disais!!! rester au lit jusqu'au Boulfaf :-).

Fhamator le clean.

@Inspiration: : M3gaze je veux bien, mais 7nine?!!!!
et moi qui croyait qu'on se connaissait depuis si longtemps :-).

Anonyme a dit…

Fhame3gaz,
ana makan3ref 7ed :)
Au contraire, je confirme ton "m7enna" combien meme que tu montres que tu es un monstre avec tes fhamates sur ce blog et des billets rouges, noirs ou mauves :))))

Inspiration

Anonyme a dit…

Je me suis rappelée ce post car a l'époque j'étais dans le même déccor! Mais putin ce que tu 'étais' doué :p

Alors un post?

Anonyme a dit…

SAlut.De si bon matin, je tombe sur ça! d accord ça date mais ça restera un eternel recommencement. dans quelques annees, sur quels hommes pourra t on compter pour decouper LA BETE si tous font la grâce matinee.Ç Est à l homme fort que revient cette corvee si je puis dire. MAis la, on voit bien que la femme n est pas moins forte car il en faut des tripes pour s occupper de celles de LA BETE.Reveillez vous les garçons et ne laissez pas ce jour tomber dans les oubliettes sinon pas de brochettes. Un sacrifice fait chez le boucher n a pas le meme goût je vous le dis. Salut

Fhamator a dit…

@dernieranonyme

putain ce que ça rajeunit pas, putain :-)