dimanche 6 février 2011

Temps réel ou Ton irréel?


Je me suis retrouvé hier à dîner avec un vénérable journaliste d’un des médias officiels de Fhamatorland.

Dés lors, Je me suis félicité de la coïncidence, car en ce début 2011 tout ce qu’il y a de plus trouble, je me suis dit que l’analyse d’un initié (oui un journaliste est censé l’être) valait son pesant d’or et accessoirement de vin rouge.

Confortablement installé, j’ai envahi mon journaliste de flot de questions comme un élève studieux devant un professeur émérite, bien décidé à profiter de chacun des scoops qu’il n’allait sûrement pas tarder à me délivrer.

Fhamator : « putain….

Avant toute chose je m’explique, en bon francophone old generation, j’ai tendance à commencer toutes mes phrases par putain (génération post Révolution sexuelle oblige).

Cette habitude contraste nettement avec celle de la génération actuelle qui a plutôt choisi de terminer ces phrases par « fils ».

Le « putain transgressif » contre le « fils familial » : Faut-il une preuve supplémentaire de la montée du conservatisme dans le monde ?


Note de l’éditeur : « Désolant ; le mot que vous cherchez à chaque fois que Fhamator vous expose une de ces grandes trouvailles sociologiques est : Désolant ».


Reprenons donc,

Fhamator : « putain, je n’arrive pas à croire tout ce qui se passe actuellement dans le monde arabe. »

Journaliste Media Officiel : « oui, la fête du mouloud c’est pour bientôt. Cette année elle va coïncider avec la commémoration du…….blablabla »

Musique d’ambiance : Tarab Andaloussi


Fhamator
: « putain, mais non je te parlais de l’Egypte et consorts».

Journaliste Media Officiel : « ahhhh l’Egypte…. Pays des pharaons et des pyramides, civilisation vieille de 7000 ans, chantre du panarabisme, rayonnement culturel arabe, le Nil et son Delta.......blablabla"

Musique d’ambiance : Générique d’Ushuaia


Fhamator : « ben non!!!! place Attahrir, le 25 janvier, tout le putain de bordel quoi…. »

Journaliste Media Officiel : « ah le Caire et ses places, très belle ville. Sais-tu qu’il y a plus de 15 millions de personnes qui y habitent, et qu’elle a été nommé le Caire à cause de……..blablabla».

Musique d’ambiance : Za9za9at al3Assafir.


Fhamator : « Putain, le peuple est dans la rue, ils veulent la tête du Rais. »

Journaliste Media Officiel : « ah, de mon côté je préfère la tête du mouton avec du couscous, ça me rappelle notre grande tradition culinaire. Sais-tu que la cuisine de Fhamatorland est classée parmi les plus variées et les plus raffinées du monde ? Aucun doute, nous sommes des fins gourmets, d’autant plus que…...Blablabla"

Musique d’ambiance : Ba33EEEEEEEEE


Fhamator : « putain, mais je te parle de manifestations. Tiens sur Youtube par exemple, on y voit des gens qui chargent les manifestants à dos de cheval et de chameaux»

Journaliste Media Officiel : « des chevaux, des chameaux !!!!! Mais mon cher ami, nous les journalistes on n’utilise plus ces moyens de nos jours. La technologie a beaucoup évolué depuis le temps. Maintenant, le nec le plus ultra, c’est le télégramme…. Enfin pour les messages de félicitations du moins, parce que ça coute très cher quand même. Pffff les chameaux et les chevaux!!!!»

Musique d’ambiance : Hi han Hi han (si vous ne savez pas à quoi correspond ce son, c’est qu’il vous suffit juste d’ouvrir la bouche).


Fhamator : « ok d’accord, j’ai compris. On ne se mouille pas tant que ce n’est pas fait. Parlons de la Tunisie alors. »

Journaliste Media Officiel: « ah ne m’en parle pas…il semblerait selon des sources officieuses non confirmées, qu’un jeune chômeur se soit immolé par le feu car la police lui aurait, semble t-il, confisqué sa marchandise. Mais bon, je ne peux pas me prononcer encore, j’attends confirmation »

Musique d’ambiance
: une flûte


Devant tant d’informations, je baisse le ton et chuchote à mon journaliste

Fhamator : « ok mais dis moi, y a-t-il un risque de contagion ? »

Le journaliste, qui m’écoutait depuis tout à l’heure d’un huitième d’oreille, recouvre toute son alerte.

Journaliste Media Officiel : «

L'année 2011 se présente "sous de bons auspices"

Les appels aux manifestations via internet sont perçus avec beaucoup de sérénité

Fhamatorland est un partenaire important de l'OTAN

l’Espagne salue les "grandes avancées" de Fhamatorland en matière de réformes démocratiques

Le marché de l'emploi de Fhamatorland a enregistré une dynamique intéressante

Fox News met en avant l'ancrage "ancestral" et "populaire" de la stabilité politique à Fhamatorland.

La stabilité politique de Fhamatorland, un "modèle à méditer" dans la région arabe

Blablablabla...."


Musique d’ambiance
: Fer7i ya 2arde bladi ardeke seb7ate 7ourra….


J’ai fini le reste de ma soirée à écouter d’un milliardième d’oreille, le flot incessant du journaliste qui ne voulait plus se taire du coup et qui a fini par me saouler encore plus que le vin rouge.


Quant à vous, chers Fhamators, Pour plus d’informations et pour suivre un monde en temps irréel, nous ne saurons trop vous conseiller le site de la FAP (Fhamatorland Agence de Presse) qui a pour devise :

La nouvelle est sacrée….dès qu’elle devient vieille.


8 commentaires:

Anonyme a dit…

J aime le style - ca me rappelle celui d un bouquin que j avais lu depuis belle lurette et qui s intitulait " faire un couscous, mais c est tres simple ,

fernass a dit…

Désolant!

Les marocains sont plus illettrées que les tunisiens et les égyptiens. Peu de chance que cette masse se rebelle.

Anonyme a dit…

Je suis d'accord pour l'illettrisme. Tu veux que les marocains se rebellent ? Contre qui ? Le roi travail d'arrache pied je pense qu'il t a consensus la dessus parmi la population. Je veux bien concéder qu'il y'a une bande de trolls illettrés qui l'entoure de près mais il a démontré qu'il savait s'en défaire comme d'une peau de chagrin au mois d’août.

Salim a dit…

Tout ce que tu dis est connu depuis des lustres. Qu’apportes-tu de nouveau ?
En tant que quelqu'un old fashion qui commence ces phrases par putain, pourquoi n’as-tu pas vu venir le conservatisme, qui s’appelle en fait talibanisation.
Ok t’est pas prophète.
Air de la sonate Clair de lune par Claudio Arrau.

Anonyme a dit…

Je te tire tres bas mon chapeau.
Si tu n'existais pas, il aurait fallu t'inventer.
Merci de ton analyse on ne peut plus pertinente.

Anonyme a dit…

"Le roi travail d'arrache pied"

J'en doute fort!

Anonyme a dit…

Qui dit c'est du Maroc dont on parle dans cet article? Arrêtez vos commentaires blasphématoires (pour les royalistes plus que le roi) sur le plus beau pays du monde et concentrez vous sur vos PC pour dire que vous allez manifester sans forcément en avoir les cou*****!! Arrêtez de vous la jouer politologues et géopoliticiens autoproclamés et AGISSEZ!! Non pas en manifestant mais en devenant vous-même plus cohérents dans vos propos et actes, en vous cultivant pour ne plus voir plus loin que le bout de votre nez (pour ceux qui voient qu'un roi est le garant de la stabilité dans ce pays) et en vous informant de manière plus rationnelle et plus personnelle, moins plagiée et moins Aljazeera!! Vous faites honte à la jeunesse qui est en constante évolution en faisant plaisir à la jeunesse qui stagne... VOUS STAGNEZ!! Seuls les pays qui ont eu le privilège de connaitre le malheur et la misère humaine sont en train de guider les minables pays qui stagnent comme le notre! Prenez exemple sur la Suisse qui n'a pas eu ce privilège et qui fabrique des montres pour voir leur temps passer (et qui fabrique même des montres de luxe pour voir luxueusement leur temps passer)!! Regardez ou en sont les japonais après une guerre mondiale (l'adjectif suffit) alors qu'en 56 ils étaient au même seuil d’égalité que nous, et ou nous sommes restés depuis!! Soyez plus imaginatifs et plus créatifs et n'attendez pas que d'autres fassent le sale boulot pour vous!!!


Changeons de conduite!

abderrahim a dit…

'Je te tire tres bas mon chapeau.
Si tu n'existais pas, il aurait 'fallu t'inventer.
Merci de ton analyse on ne peut plus pertinente.

ca sent la corruption a ssi fhamator:)

pour ceux qui veulent se rebeller ils n'ont qu'à partir en LIBYA ils recrutent en se moment ZANGA ZANGA.