dimanche 3 octobre 2010

Galou Siadna Eloualla!!


Titre (nos aïeux ont dit).

Hier après-midi, je parlais avec………bon on va l’appeler pote car je suis gentil.

Ce CONNARD donc, en discutant d’un sujet que je considérais quelque peu urgent m’a sorti la phrase suivante :
Li Zerbou Matou


Ce qui veut dire plus ou moins (ceux qui se sont pressés, sont morts) ou en langage plus contemporain (Pourquoi la Saloperie de ton arbre généalogique tu me fais chier avec ça).

Et là je ne vous cache que je suis resté coincé, ne sachant plus quoi dire.

D’abord pour une raison rationnelle :
Cette phrase est porteuse d’une vérité absolue, sauf que par omission ou par vice, on ne mentionne pas que ceux qui ont pris tout leur temps, avalé leur Noss-Noss en 4heures sont morts aussi ou le seront tout autant.


Ensuite pour une raison Fhamatorienne :
Cette phrase est un proverbe donc une sorte de sagesse populaire pour ne pas dire toute une tradition.
Par voie de conséquence que seuls les Fhamators et assimilés peuvent comprendre, elle ne peut être contredite et est porteuse de valeurs intemporelles puisqu’il serait 7chouma, 3ar et franchement pas bien de manquer de respect à nos grands parents en laissant entendre qu’ils étaient au moins tout aussi Fhamators que nous.


Bref, cette docte discussion avec le CONNARD m’a fait penser qu’il arrivait souvent que des phrases du genre soient utilisés comme arme de discussion massive mettant fin à toute argumentation.

En voici un florilège



Madir khir ma ytra basse
Littéralement (si tu ne veux pas de malheur, ne fais point de bien).

Qu’il soit utilisé comme constat ou comme conseil, ce proverbe est la preuve d’une qualité instinctive chez les Fhamators : la générosité.

Il est ainsi établi que le bien est un signe manifeste de faiblesse et que toute personne osant le faire risque de se retrouver illico presto en situation de le regretter de sa mère.
Sa mère étant déjà âgée, vaut mieux lui éviter cela.


Notez aussi, que nos ancêtres dans leur savante bonté, ne sont pas allés jusqu’à recommander le mal. Eh oui mesdemoiselles, mesdames, messieurs, ça s’appelle le libre arbitre.



Sebe9e lmime terta7e.
Un de mes préférés si ce n’est le préféré : (répond non à toute chose, tu seras un homme heureux).

Ne croyez pas que c’est un appel à un quelconque immobilisme. Absolument pas. Ce proverbe se base sur un fondamental de Fhamatorland :

Quelle que soit la requête d’un Fhamator : qu’il te demande simplement son chemin ou qu’il cherche à savoir si ce billet gagnant au Loto t’appartient, sachez chers compatriotes qu’il cherche avant toute chose à niquer ta race.

Oui, le niquage de race est génétique chez les Fhamators, ce qui atteste définitivement du cannibalisme des Fhamators ou de leur inceste (au choix).

Et puis après tout on n’est jamais trop prudent , non ?



lifatek blila fatek b7ila
(un aîné d’une nuit, c’est une ruse en plus)

et là j’entame ma rédemption :

  • Mes excuses conjointes au Papa Fhamator, Maman Fhamatort et la Fhamasoeurette1, pour ne jamais avoir suivi leurs conseils éclairés.

  • Mes plus plates excuses pour l’ensemble de mes ex-boss pour avoir pensé qu’ils étaient…..bon comme je suis toujours aussi gentil on va dire CONS.

  • Je me mets à plat-ventre devant mon voisin pour avoir appelé les flics lorsqu'il il battait sa femme alors qu’il est son aîné d’une vingtaine d’années. Elle devait le mériter.

  • Je m’excuse d’avoir à plusieurs reprises qualifié des personnes de vieux gâteux en ignorant qu’il s’agissait simplement d’une expression pâtissière.

  • et puis enfin Mes regrets les plus sincères pour tout ce que j'ai dit/pensé de Abbas ElFassi (Aie ça fait mal)



Sale lemjerbe latssale Ettebibe.
(Demande à celui qui a déjà essayé, il vaut mieux que le médecin).

A tous ceux qui critiquent le système de santé de ce pays, A tout ce qui en veulent à notre valeureuse ministre de la santé.
Si l’espérance de vie ne progresse pas correctement, si la mortalité infantile est toujours importante, et si des maladies préhistoriques existent toujours à Fhamatorland, ce n’est pas à cause de l’état de nos hôpitaux. C’est parce qu’on ne les a pas encore fermés.

Il suffirait d’instaurer des CONSEILS CONSULTATIFS de MJERBINE (et on s’y connaît en Conseils Consultatifs) et notre santé publique sera guérie. Je ne parle même pas des économies sur l’Assurance Maladie et autres mutuelles.


ila kan hbibek 3ssel matla7ssouch koulou
(si ton ami est de miel, ne le lèche pas en entier)

Je veux bien reconnaître la valeur des nos ancêtres mais face à celui là, une seule chose m'obsède :


ou 3lache la ? (et Pourquoi pas ?)



yatba3e (A suivre).......


12 commentaires:

L_badikho a dit…

dans la même thématique:
اللي حرثو الجمل دكو
(ou de l'inutilité de la labeur)

Nadia a dit…

drbha ou raha 3arfa 3laach

j'adore ce que vous écrivez, et ça me fait toujours grand plaisir de revoir un billet de tps à autre sur le blog

merci à toi grand fhamator

Hamza a dit…

3lach lla?

Celui(celle) qui a sorti ça ne devait pas trop aimer faire les cunnis(les fellations), c'est tout.

DNR a dit…

C'est toujours agréable de te lire, sinin j'en connais un francice que je deteste particulierement "l'enfer est rempli de bonnes volontés"

Salvadorali a dit…

T'as pas tort, FHamator, ya de ces proverbes bien de chez nous qu'on a franchement envie d'exporter sous d'autres cieux... Notamment celui-là, encore plus gratiné que toute ta collection :

Ba&ou lqarD ou Dahkou &ala men chraH (ils ont vendu le singe et se sont moqués de qui l'a acheté)

mais là où t'as moins raison par contre, c'est ton mode de transcription de l'arabe marocain.

je prends un exemple. quand tu écris "galou siadna eloualla" évidemment on déchiffre sans peine, mais ton "eloualla" coince un peu :

d'abord le premier "l" aurait du être doublé alors que le second, non. 1/ parce que la lettre "lam" est "layliya" et pas "qamariyya" 2/ parce que le deuxième "la" correspond à un pluriel irrégulier et ne porte pas de chedda.

ensuite parce que la consonne "waw" se transcrit plus logiquement par "w" que par "ou".

ce qui donne plus rigoureusement à mon avis : siadna ellwala.

autre faiblesse de ton système, l'emploi de chiffres pour transcrire certaines lettres, ce qui est encore moins rigoureux ni même esthétique, ce qui aggrave le cas.

mais prends quand même le temps de finir de siroter ton café cassé avant de te pencher sérieusement sur la question, les cimetières sont pleins de linguistes indispensables ;-)

kb a dit…

fhamator...ma 'dich 3la Salvador..."elssan ma fih 3dam" histoire de reprendre encore un de ces proverbes qui nous ouvre bien grandes les portes du ragotage en tout genre :))))

Salvadorali a dit…

oups ! le signe & (le "et" commercial, plus rigoureusement appelé "esperluette") que j'emploie habituellement pour transcrire la première consonne arabe du prénom Omar, ressemble un peu trop ici à un "et", merci d'avoir deviné ;-)

j'utiliserai donc désormais le signe @, par refus méthodique d'employer le chiffre 3.

llsan ma fiH @Dam Ok, mais ça n'est pas une raison pour bricoler...

à propos de proverbes toujours, en discutant récemment avec quelqu'un au sujet de leur universalité, nous avons calé sur l'équivalent français de :

lli ma @andou flous, klamou messous ou lgelsa m@aH khSara

le chat ayant eu assez de langues à dévorer comme ça, j'espère que quelqu'un a la réponse ?

Anonyme a dit…

Wouais...madich 3la salvador! C'est un vieux gâteux (indigeste, contrairement aux pâtisseries).

Remettre en causes les traditions n'est pas une tradition fhamatorienne.

Salvadorali a dit…

@ Fhamator

parmi les traditions de Salvadorali, ne figure pas celle de répondre aux attaques anonymes...

merci de "modérer" ;-)

Salvadorali a dit…

PS

J'ai cru constater dans notre pays, qui pourrait être le plus beau s'il n'était pas le moins bien servi par ses nationaux, une certaine aversion pour l'intelligence dans toutes ses manifestations. Ce qui se traduit généralement par des répliques du genre : ma tfHemch @alina, etc.

Ce qui con...duit à se demander de quel côté la "connerie" se trouve-t-elle en réalité ?

Heureusement, il y a la sagesse des vieux, des anciens, des gâteux plus ou moins délicieux, pour établir une ligne de partage des eaux et même des zozos, le regretté Georges Brassens par exemple qui chantait :

LE TEMPS NE FAIT RIEN à L'AFFAIRE

Quand ils sont tout neufs
Qu'ils sortent de l'œuf
Du cocon
Tous les jeunes blancs-becs
Prennent les vieux mecs
Pour des cons
Quand ils sont d'venus
Des têtes chenues
Des grisons
Tous les vieux fourneaux
Prennent les jeunots
Pour des cons
Moi, qui balance entre deux âges
J'leur adresse à tous un message

Le temps ne fait rien à l'affaire
Quand on est con, on est con
Qu'on ait vingt ans, qu'on soit grand-père
Quand on est con, on est con
Entre vous, plus de controverses
Cons caducs ou cons débutants
Petits cons d'la dernière averse
Vieux cons des neiges d'antan

Vous, les cons naissants
Les cons innocents
Les jeun's cons
Qui n'le niez pas
Prenez les papas
Pour des cons
Vous, les cons âgés
Les cons usagés
Les vieux cons
Qui, confessez-le
Prenez les p'tits bleus
Pour des cons
Méditez l'impartial message
D'un type qui balance entre deux âges

Le temps ne fait rien à l'affaire
Quand on est con, on est con
Qu'on ait vingt ans, qu'on soit grand-père
Quand on est con, on est con
Entre vous, plus de controverses
Cons caducs ou cons débutants
Petits cons d'la dernière averse
Vieux cons des neiges d'antan

Fhamator a dit…

@l-badikho : effectivement, un appel au travail :-).

@nadia : comment ça de temps à autre? :-)

@Hamza : ça "coule" de source :-)

@DNR: Qui sait? :-)

@Salvadorali : je retiens ton "à mon avis". par contre, je connais le AlifLAM "chamssiya", c'est la première fois que j'entends parler de la "layliya" :-).

@kb: mais ouvre KB,ouvre :-) ravi de te retrouver.

@anonyme: welcome :-). Par contre je suis d'accord avec salvadorali, si tu veux débattre un pseudo préserve tout autant l'anonymat.

@Salvaorali 2: j'avais même mis la chanson sur le post de la saison 4 :-)

Salvadorali a dit…

@ fHamator

évidemment je voulais dire : qamariyya, mais la nuit parfois la lune ne se voit pas...